Publié le 12 novembre 2018

ENVIRONNEMENT

Le WWF lance WAG, une appli web pour devenir un vrai écolo

Réussir son compost, bien recycler, optimiser l’utilisation de son frigo, trouver un restaurant engagé ou fabriquer sa propre cire à épiler… Ce ne sont que quelques exemples de ce que vous pourrez trouver sur WAG, acronyme de We Act for Good (Nous agissons pour le bien), la nouvelle appli lancée par le WWF pour passer à l’action et reprendre le pouvoir sur sa consommation.

L'appli propose de nombreux défis autour de cinq thématiques du quotidien : bien manger, zéro déchet, Do it yourself (DIY), mobilité et énergie.
@CA

Il n’y a plus une journée sans qu’on ne parle du changement climatique, de la perte de biodiversité ou encore de la pollution des océans. Alors que 87 % des Français se sentent concernés par les problématiques environnementales et sont prêts à changer leurs habitudes, beaucoup ne savent pas par où commencer. Pour les guider, le WWF, avec le soutien de l’Ademe, la Maif et La Poste, lance ce lundi 12 novembre une application web "qui donne (vraiment) le pouvoir de changer les choses".

Baptisée We Act for Good (WAG), elle propose de nombreux défis autour de cinq thématiques du quotidien : bien manger, zéro déchet, Do it yourself (faites le vous-même), mobilité et énergie. Au moment où les températures commencent à dégringoler, vous pouvez par exemple cliquer sur le défi "optimiser vos appareils de chauffage". Plusieurs conseils et astuces sont proposés comme par exemple purger ses radiateurs ou veiller à ce qu’ils ne soient bloqués par du mobilier. Une fois que c’est fait, vous cumulez des points et vous passez à un autre défi.

Carte interactive

L’appli propose également une carte interactive qui propose pour l’instant 10 000 points d’intérêts (poissonnerie labellisée, restaurants ou boutiques bio, déchetteries…). Elle sera enrichie au fur et à mesure par les utilisateurs. Il y a aussi des quizz, des tutoriels, des idées de recettes, des articles d’actualité, des guides et un calendrier des événements à venir. Bref, tout est là pour agir concrètement.

"Les Français veulent agir pour la planète mais ne savent pas toujours par où commencer. C’est pour les aider au quotidien à reprendre le pouvoir sur leur consommation de manière simple et ludique que nous avons imaginé WAG. Cette application mise sur le potentiel du digital pour transformer les gestes de chacun en force collective. Avec WAG, si on change tous un peu, ça change tout !", explique Pascal Canfin, directeur général du WWF France.

L’ONG vise un million d’utilisateurs. L’application est disponible gratuitement sur Google play et sur l’App store.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Pascal Canfin (WWF) dévoile une appli pour consommer responsable

86 % des Français seraient prêts à changer leurs habitudes pour faire face au changement climatique mais beaucoup ne savent pas par où commencer. Pour les y aider, le WWF planche sur une application de crowdacting (1). Elle permettra de fédérer une communauté autour d’actions de...

Yuka, Too Good To Go ou Etiquettable… Ces applications qui veulent révolutionner notre façon de manger

Manger moins gras et moins sucré, éviter les allergies, acheter plus local et durable. C’est ce que proposent des dizaines d'applications à télécharger sur nos smartphones. Une réponse à l’appétit croissant des consommateurs pour une alimentation plus responsable. Et le succès est au...

Yuka, l’appli qui donne de la transparence aux produits alimentaires

Graisses saturées, additifs, nanoparticules, pesticides... Difficile de s'y retrouver dans la composition des aliments que nous mangeons. Pour mieux informer les consommateurs, l'application Yuka propose, grâce au code barre des produits, de noter les aliments en fonction de leur qualité...

[VIDEO] QuelCosmetic, l’appli qui détecte les produits indésirables dans nos cosmétiques

Comment échapper aux substances indésirables dans les produits cosmétiques ? L'UFC-Que Choisir a développé une application qui permet, en un scan, de savoir si le produit choisi est bon pour la santé. Si ce n'est pas le cas, elle propose des alternatives équivalentes de cosmétiques sans...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Secheresse desert 1 5 C echec budget carbone accord de paris pixabay

[Science] L’objectif 1,5°C de plus en plus difficile à atteindre, selon de nouvelles estimations

De nouvelles données sur le réchauffement à la surface des océans depuis l’ère préindustrielle changent la donne sur le temps qu’il nous reste pour rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement planétaire établi par l’Accord de Paris. Notre budget carbone pourrait se trouver amputer d’un tiers...

Abeilles robots pollinisatrices

Abeilles robots, viande synthétique, puits de carbone… quand la technologie remplace la nature

Face à la destruction de la nature par les activités anthropocènes, les humains misent en partie sur la technologie. Des drones pollinisateurs pourraient remplacer les abeilles, en déclin, la sécheresse serait résolue par de la pluie artificielle et des puits de carbone artificiels pourraient être...

Ursula von der leyen PE

Élection d'Ursula von der Leyen : l'Union européenne à l'ère de l'urgence climatique

L'élection de l'Allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, était loin d'être gagnée. Elle confirme pourtant le nouveau virage pris par les institutions européennes depuis les dernières élections de mai et la percée des Verts car la fidèle d'Angela Merkel est passée de...

[Science] Dans l’Arctique, le permafrost fond 70 ans plus tôt que prévu et c’est une catastrophe

"Ce que nous avons vu était incroyable". Des chercheurs viennent de découvrir que le permafrost, l'épaisse couche de glace qui couvre 25 % de l'hémisphère nord, a fondu 70 ans plus tôt que prévu dans l'Arctique canadien. Or le permafrost abrite du carbone, du méthane et même du mercure. Il en libère...