Publié le 15 février 2019

ENVIRONNEMENT

Pour le pape François, les atteintes à l’environnement doivent être considérées comme un péché

Le pape François exhorte ses fidèles à prendre conscience du péché environnemental. Lors d’une intervention avec des experts en théologie morale, il a en effet regretté que les atteintes à l’environnement ne soient pas davantage citées en confession. La lutte contre le changement climatique est devenue l'un de ses chevaux de bataille.

Le pape regrette le manque de confessions liées à l'atteinte à l'environnement.
@Vatican Media

L’envie, l’orgueil, la paresse… mais aussi l’écocide. Pour le pape François, le péché contre l’environnement devrait davantage être pris en compte par les catholiques. "Quand j’administre le sacrement de réconciliation (la confession) - et aussi quand je le faisais avant-, c’est rare que quelqu’un s’accuse d’avoir fait violence à la nature, à la Terre, à la Création", a-t-il déclaré le 9 février en recevant des experts en théologie morale.

"Nous n’avons pas encore conscience de ce type de péché", a regretté le pontife argentin, en évoquant "le cri de la terre, violée et blessée de mille manières par une exploitation égoïste". "La dimension écologique est une composante imprescriptible de la responsabilité de chaque personne et de chaque nation".

Son cheval de bataille

En 2015, le pape François avait déjà entièrement consacré son encyclique "Laudato si" à la sauvegarde de la planète. "J’adresse une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. Le défi urgent de protéger notre maison commune inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral, car nous savons que les choses peuvent changer", avait-il lancé à un public bien plus large que les seuls catholiques.   

En juin dernier, le pontife du Vatican avait également appelé les industriels du secteur pétrolier et gazier à respecter l'accord de Paris sur le climat, notamment pour protéger les populations pauvres contre le réchauffement climatique. Il juge que le monde a besoin d’une énergie qui ne détruit pas la civilisation. La lutte contre le réchauffement climatique est devenue l'un des chevaux de bataille du pape François, qui considère que c’est "l'un des principaux défis auxquels l'humanité est confrontée actuellement".

Profond changement financier, social et agricole

Son appel a été repris par les dirigeants de l’Église catholique. À la veille de la COP24, qui s'est tenue début décembre en Pologne et après le nouveau rapport alarmant du GIEC, les six présidents des conférences épiscopales continentales catholiques ont à leur tour appelé les gouvernements à prendre des mesures concrètes et immédiates sur l'agroécologie, le respect de la connaissance des peuples autochtones, la justice climatique, la mise en œuvre d’un changement de paradigme financier ou encore la fin des combustibles fossiles.

"Nous devons être prêts à procéder à des changements rapides et radicaux et à résister à la tentation de rechercher à court terme des solutions purement technologiques à notre situation actuelle, sans traiter les causes profondes et les conséquences à long terme", écrivaient-ils. Les institutions catholiques sont par ailleurs engagées dans un mouvement de désinvestissement des énergies fossiles. Au total, près de 300 organisations religieuses (toutes religions confondues) à travers le monde ont ainsi décidé d’arrêter de financer les énergies les plus polluantes.  

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

IStock @olrat

Suppression de vols domestiques : la France précurseure dans le monde

[La loi climat mise à l'épreuve] C'est une première dans le monde. La France va interdire les vols domestiques lorsqu'il existe une alternative en train de moins de deux heures et demie. Si des initiatives existent en Europe, aucun autre pays n'a encore légiféré sur le sujet. Mais, attention,...

Foret malto grosso bresil Ted Feldpausch (à ne pas réutiliser )

La forêt amazonienne brésilienne émet désormais plus de carbone qu’elle n’en absorbe

La Terre est en train de perdre l'un de ses poumons. Pour la première fois, la forêt amazonienne au Brésil a émis plus de CO2 qu'elle n'en a absorbé ces dix dernières années, révèle une étude parue dans la revue Nature Climate Change début mai. Les chercheurs ont observé que la dégradation des...

Incendie en Californie octobre 2019 JoshEdelson AFP

Inondations, ouragans, incendies... le réchauffement climatique coûte si cher qu'il devient inassurable

De 50 catastrophes naturelles en moyenne dans les années soixante-dix, le monde en connaît désormais 200 par an depuis 2010. Une hausse spectaculaire qui bouleverse le monde de l'assurance, en première ligne face au changement climatique. Certains experts prévoient ainsi une hausse de 130 à 200 %...

Globe terreste @Alexas_Fotos Pixabay

Sous l'effet du changement climatique, l’axe de rotation de la Terre est en train de se modifier

L'humanité transforme sa planète en profondeur. Elle modifie son climat, son atmosphère, sa biodiversité, la composition de son écorce... Les humains seraient même entrain de modifier l'axe de rotation de la Terre, selon une étude de l'Académie des sciences chinoises. Avec la fonte des glaces et la...