Publié le 09 juin 2018

ÉNERGIE

Le pape François appelle les pétroliers à respecter l'accord de Paris sur le climat

Le pape François a appelé samedi les industriels du secteur pétrolier et gazier à respecter l'accord de Paris sur le climat de 2015, notamment pour protéger les populations pauvres contre le réchauffement climatique. Il juge que le monde a besoin d’une énergie qui ne détruit pas la civilisation.

Pape Francois MassimoValicchia NurPhoto
La Pape François appelle les pétroliers à respecter l'Accord de Paris.
@MassimoVallicchia/nurphoto

Lors d'une rencontre avec des responsables de plusieurs "majors" dont BP, Shell et Equinor, le pape a jugé "inquiétant" que les émissions de dioxyde de carbone et de gaz à effet de serre "restent très élevées", deux ans et demi après l''accord de Paris. Celui-ci, conclu à l'issue de la COP 21, prévoit que les 196 pays signataires limitent à 2°C la hausse de la température d'ici la fin du siècle par rapport aux niveaux préindustriels.

"Encore plus inquiétant est la recherche continuelle de nouvelles réserves d'énergies fossiles alors que l'accord de Paris appelle clairement à laisser dans le sol la plupart d'entre elles", a déclaré le pape à l'occasion d'une conférence consacrée à la transition énergétique. "La civilisation a besoin d'énergie mais l'énergie ne doit pas détruire la civilisation", a-t-il lancé.

Les populations les plus pauvres

Le pape François a fait de la lutte contre le réchauffement climatique l'un de ses chevaux de bataille. Sa seconde encyclique, en 2015, est consacrée à ce sujet, "l'un des principaux défis auxquels l'humanité est confrontée actuellement".

Le réchauffement climatique affecte en premier lieu les populations pauvres. "Les effets du changement climatique ne sont pas répartis uniformément. Ce sont les pauvres qui souffrent le plus des ravages du réchauffement", a-t-il rappelé, mettant en avant les conséquences sur l'agriculture, l'accès à l'eau et l'exposition aux catastrophes climatiques.

ExxonMobil a récemment annoncé son intention d'augmenter sa production de pétrole aux Etats-Unis et de lancer des dizaines de projets dans le monde. La demande en énergie doit augmenter de 28 % entre 2015 et 2040, selon l'Administration américaine d'information sur les énergies.

La Rédaction avec AFP


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies fossiles

L’extraction des énergies fossiles se fait à un coût environnemental de plus en plus élevé. Si leur épuisement est encore lointain, les modèles économiques qui ont fait la fortune des grandes compagnies pétrolières sont aujourd’hui bousculés.

Mine de charbon BHP Lont Arthur Australie

[Décryptage] Lors de la COP24 en Pologne, "King Coal" sera à l’honneur

La COP24 ouvre ses portes le 2 décembre en Pologne. En ces terres bâties sur le charbon, parler de transition énergétique et de bilan carbone ne sera pas une mince affaire. D’autant plus que le principal sponsor de l’événement sera le premier groupe minier polonais. Une manière, on ne peut plus...

Mine de charbon foret de Hambach Allemagne FedericoGambarini DPA AFP

Charbon : accusés de financer RWE, BNP Paribas et Axa s'expliquent

Selon les calculs de l’ONG Les Amis de la Terre, la plus grande banque française et le géant de l’assurance continuent de financer l’énergéticien allemand RWE. Celui-ci est au cœur de la polémique depuis plusieurs mois en raison de son projet d’extension d’une mine de lignite dans la forêt de...

Maree noire taylor energy golfe du mexique earth justice

[Le chiffre] Entre 300 et 700 barils de pétrole fuient chaque jour depuis 14 ans dans le Golfe du Mexique

Elle est en passe de devenir la plus importante marée noire de l’histoire des États-Unis, devant Deepwater Horizon (780 millions de litres de pétrole déversées dans l’océan). Depuis 14 ans, l’effondrement d’une plateforme pétrolière située à 20 kilomètres au large de la Louisiane, laisse échapper...

Daniel Kretinsky President d EPH TolgaAkman AFP

Daniel Kretinsky, la face cachée du désengagement du charbon

Beaucoup d’énergéticiens ne ferment pas leurs centrales à charbon pour favoriser la transition énergétique. Ils les vendent. C’est là que l’on retrouve l’homme d’affaires Tchèque Daniel Kretinsky. L’homme s’est bâti une fortune en profitant de ces entreprises qui voulait en toute hâte verdir leur...