Publié le 20 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

[Le chiffre] La fonte des glaces dans l'Antarctique est six fois plus rapide qu'il y a quarante ans

Le phénomène de fonte de glace est plus grave encore que ce que les scientifiques estimaient jusqu'ici. L'Antarctique fond en réalité six fois plus vite que dans les années 80. Un problème grave qui provoque une hausse du niveau des océans et de la température de l'eau. 

La fonte des glace va encore s'accélérer avec le réchauffement climatique.
©CC0

Les estimations sont revues à la hausse. La fonte annuelle des glaces en Antarctique est plus rapide que jamais, environ six fois plus qu'il y a quarante ans, estiment des scientifiques dans une étude publiée dans la revue PNAS. Or cette fonte va entraîner une élévation importante du niveau des océans dans les prochaines années.

"Avec la calotte antarctique qui continue de fondre, nous prévoyons une hausse du niveau des océans de plusieurs mètres (…) dans les prochains siècles", estime Eric Rignot, président de la chaire de système scientifique de la Terre à l’université de Californie.

40 milliards de tonnes de masse glaciaire perdues chaque année

Entre 1979 et 1990, l'Antarctique aurait perdu en moyenne 40 milliards de tonnes de masse glaciaire par an. À partir de 2009 et jusqu'en 2017, cette perte est passée à 252 milliards de tonnes chaque année. Or, l'Antarctique renferme suffisamment de glace pour provoquer, si cette dernière venait à fondre complètement, une élévation de 57 mètres du niveau des mers.

Le phénomène est d’autant plus grave que, selon les scientifiques, le réchauffement de l’eau des océans va accélérer encore davantage la fonte des glaces et l’élévation du niveau des mers, pendant des siècles, quels que soient les efforts réalisés actuellement pour combattre le changement climatique.

Tsunami, inondation de villes

Selon des études précédentes, une montée de 1,8 mètre d'ici 2100 (l'une des pires prévisions des différents modèles scientifiques) provoquerait l'inondation de nombreuses villes côtières abritant des millions de personnes dans le monde.

En 2015, un éboulement massif généré par la fonte des glaces avait généré un tsunami de près de 200 mètres dans un fjord de l'Alaska. L’événement, qui n'avait pas fait de victime, n'avait pas fait les gros titres, et pourtant il s'agissait d'un des plus gros tsunamis jamais recensés.  

Marina Fabre @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

La timide feuille de route du gouvernement pour réduire l'empreinte environnementale du numérique

Ces derniers mois, les rapports dénonçant l'empreinte écologique du numérique se sont multipliés, sur fond de polémique autour de la 5G et du renouvellement des téléphones. Le gouvernement a rétorqué avec une feuille de route qui s'attaque à la durée de vie des terminaux, à la consommation des...

Incendie en Siberie Svatai Copernicus CopernicusEU

En Sibérie, l’attaque des "feux zombies" menace la planète

Les feux de tourbière qui ravagent chaque année la Sibérie ne seraient en fait qu’un seul et même incendie qui dure depuis plusieurs années. Ces feux zombies se terrent dans le sol chaque hiver et ressurgissent à la faveur des températures anormalement élevées chaque été. L’AFP rapporte le dur...

Neutralite carbone direction panneau istock

[Infographie] Carbon free, carbon negative, net zero emission, neutralité carbone... La jungle des engagements climat

Ces derniers mois, les entreprises du monde entier ont multiplié les engagements de neutralité carbone. Mais derrière ce terme générique se cachent des ambitions très hétérogènes. En outre, certaines entreprises n'hésitent pas à inventer de nouveaux termes pour aller encore plus loin. Novethic...

Emmanuel macron convention citoyenne pour le climat CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Convention citoyenne pour le climat : malgré l’inquiétude des 150, Emmanuel Macron confirme le report de certaines mesures

Alors que les inquiétudes montent concernant un détricotage de leurs propositions, les 150 citoyens de la Convention pour le climat ont décidé d'interpeller directement le Président de la République. Dans une lettre, ils dénoncent les déclarations discordantes de certains ministres à l'encontre de...