Publié le 01 novembre 2019

ENVIRONNEMENT

En pleine crise sociale, le Chili renonce à accueillir la COP 25, l'Espagne se propose

Alors que le Chili est en proie à des émeutes, le gouvernement de Santiago vient de renoncer à accueillir la COP 25 début décembre. La conférence pour le climat constitue une échéance primordiale dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris. L'Espagne propose d'héberger l'événement à Madrid.

Affrontements violence heurts anifestations chili cop25 annulee AFP Pedro ugarte
Depuis près de deux semaines, le Chili est en proie à des manifestations pour dénoncer les inégalités sociales..
@AFP / Pedro Ugarte

C’est décidément la COP des défections. Après le Brésil, le Chili vient de renoncer à accueillir la 25e conférence sur le climat. Le pays est en proie depuis deux semaines à de violentes manifestations. La COP25 devait se tenir du 2 au 13 décembre. Environ 25 000 délégués étaient attendus à Santiago, dont la jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg. Le sommet du forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec) est également annulé.

"Notre gouvernement, et avec une douleur profonde, parce que c’est une douleur pour le Chili, a décidé de ne pas tenir le sommet de l’Apec et la COP. Nous ressentons et regrettons profondément les problèmes et les inconvénients que cette décision signifiera pour les deux sommets", a déclaré le président chilien Sebastian Piñera, mercredi 30 octobre.

La Ccnucc cherche d’autres options

Depuis le 18 octobre, le Chili est le théâtre d’affrontements entre forces de l’ordre et manifestants. Ces derniers dénoncent la hausse de 3 % des prix des tickets et les inégalités sociales qui traversent le pays. Les heurts ont déjà causé la mort de 20 personnes et 2 000 arrestations. Malgré un changement de gouvernement et des premières mesures pour tenter d'apaiser la situation, des milliers de manifestants sont encore présents dans les rues.

La secrétaire exécutive de la Ccnucc (Convention cadre des Nations Unies pour le climat), Patricia Espinosa, a déclaré dans un communiqué "chercher d’autres options d’accueil de la COP 25" après avoir été "informée de la décision du gouvernement chilien de ne pas l’organiser du fait de la difficile situation que traverse le pays". Le week-dernier, une centaine d’intellectuels et d’élus EELV, LFI et Génération.s avaient publié une tribune dans le JDD appelant à boycotter la COP 25 dans ce contexte de répression violente.

Le gouvernement espagnol propose d'organiser la conférence sur le climat dans sa capitale à Madrid. Dans un communiqué, le Président Pedro Sanchez, qui se prépare pour de nouvelles élections législatives le 10 novembre, a fait cette proposition "vu le court délai disponible et l'importance de garantir que la COP25 se tienne normalement", après dix mois de préparation. La COP 25 constitue une étape intermédiaire avant la COP 26 de 2020, où les Etats devront soumettre de nouveaux plans de réduction des émissions de gaz à effet de serre plus ambitieux. 

Concepcion Alvarez @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Gilets jaunes champs elysees janvier 2019 Olivier Ortelpa Flickr

Un an après les Gilets jaunes, la taxe carbone est au point mort, mettant la transition énergétique française en péril

Un an après leur première mobilisation, les Gilets jaunes lancent un nouvel appel à manifester sur les Champs-Élysées, samedi 16 novembre, alors que tout rassemblement y est interdit depuis la mi-mars, à la suite du saccage de la célèbre avenue. Grand débat national, convention citoyenne sur le...

Manif etudiants manif climat AmisdelaTerre Twitter

[Édito] Climat et précarité, le cocktail explosif d'une jeune génération en colère

La jeunesse est dans la rue. Elle l’est pour sauver le climat, pointant du doigt l’inaction de leurs aînés en la matière. Et elle l’est pour des raisons sociales, unie sous le slogan "la précarité tue", alors qu’un étudiant s’est immolé après avoir perdu sa bourse. Ces deux combats, qui se...

Californie embouteillage CCO

En Californie, Toyota, General Motors, Fiat-Chrysler soutiennent Donald Trump plutôt que le climat

Trois grands constructeurs automobiles ont pris le parti de l’État fédéral contre la Californie, dans la bataille qui les oppose sur les normes d’émissions de gaz à effet de serre pour les véhicules. Toyota, General Motors et Fiat-Chrysler soutiennent la décision de l’administration de Donald Trump...

Capture 01

[Génération climat] Les étudiants du Réveil écologique publient un guide anti-greenwashing pour choisir leur futur employeur

Les étudiants passent à la vitesse supérieure. Après un manifeste signé par plus de 31 000 étudiants, le collectif Pour un réveil écologique publie un guide anti-greenwashing pour aider les étudiants à choisir leur futur employeur. Des outils qui augmentent un peu plus la pression exercée sur les...