Publié le 06 juin 2017

ENVIRONNEMENT

[Décryptage] Le modèle économique de Donald Trump est déjà mort

En annonçant son retrait de l’Accord de Paris, Donald Trump veut croire que l’ancienne économie américaine sera porteuse de croissance et d’emplois. Mais c’est une erreur que l’ensemble du monde économique dénonce.


Le président des États-Unis est un homme âgé. Sa vision de l'avenir et de l'économie est datée au carbone 14. Elle est celle d'un monde où les énergies fossiles apportaient fortune et emploi. Elles ont aussi amené émissions de gaz à effet de serre et pollutions massives.

Croire, en 2017, que la vision de l'avenir et de l'économie portée par l'Accord de Paris, soutenu en 2015 par tous les pays du monde, sauf la Syrie et le Nicaragua, est fausse, relève d'une pensée magique plus que dangereuse quand on dirige l'une des plus grandes et plus émettrices puissances mondiales !

Mais en annonçant le retrait des États-Unis, Donald Trump a réussi un exploit : coaliser toutes les forces mondiales, à commencer par le secteur privé américain lui-même. Tous sont désormais convaincus que tenter de maintenir le réchauffement climatique à 2 degrés est un impératif.

Un point de bascule en 2020

Aux États-Unis, le leader de ce mouvement est Michael Bloomberg qui préside la Task Force on Climate Disclosure du conseil de stabilité financière du G20. Elle promeut des lignes directrices de reporting sur le risque climat pour toutes les entreprises. Celles-ci ont été soutenues par 62 % des actionnaires d'Exxon, lors de l'Assemblée générale du groupe le mercredi 31 mai dernier.

En Europe, la Commission européenne veut pousser le modèle de la finance durable. Elle a créé un groupe d'experts de haut niveau auquel j'appartiens qui doit faire des propositions concrètes d'ici la fin de l'année pour que les flux financiers aillent massivement vers le financement d'une économie bas carbone.

Car Trump ou pas Trump, les faits sont là. Le réchauffement climatique avance à la vitesse d'un cheval au galop et comme le martèle Christiana Figueres, c'est en 2020 qu'est le point de bascule. Nous avons trois ans pour démontrer ensemble à Trump à quel point il se trompe !

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT_, Directrice générale de Novethic


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

"We Are Still In", l’initiative des poids lourds de l’économie américaine pour défier Donald Trump sur l’Accord de Paris

125 villes, 9 États, 902 entreprises et 183 universités ont envoyé un message au monde ce lundi 5 juin. Bien que le gouvernement fédéral ait quitté l’Accord de Paris, la société civile et les acteurs économiques feront en sorte que les promesses de réduction des émissions de la première...

Donald Trump contre le reste du monde

L’annonce de Donald Trump de son retrait de l’Accord de Paris a créé un sursaut de mobilisation. L’Europe a fermement déclaré qu’elle ne négocierait pas un traité au rabais. Aux États-Unis, plusieurs États et grandes villes ont déjà indiqué former une alliance climatique. De leur côté, les...

[Infographie] Après le retrait des États-Unis, qui est dans l’Accord de Paris ?

À ce jour, 147 parties ont ratifié l’Accord de Paris qui vise à limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés, voire 1,5 degré, d'ici la fin du siècle. Ces pays représentent 83 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais, le 1er juin, l'annonce par Donald Trump du retrait...

Accord de Paris : le secteur privé américain continuera le combat pour le climat contre Donald Trump

Comme attendu, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l’Accord de Paris obtenu en 2015 lors de la COP21. Mais cette décision, censée protéger l’économie et les emplois selon la Maison Blanche, est loin d’être alignée sur la conviction des entreprises et investisseurs américains. Ces...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Raffinerie Exxon Slagen Norvege 01

Les émissions mondiales du secteur pétrole et gaz sont largement sous-estimées, selon la coalition Climate Trace

Le secteur du pétrole et gaz aurait émis près d’un milliard de tonnes de CO2 de plus que celles reportées officiellement, selon un rapport de Climate Trace. Cette coalition d’ONG, d’entreprises de la tech et d’universités a développé une base de données sur les émissions des grands secteurs...

Neutralite carbone compensation credits carbone istock

COP26 : Le Pacte de Glasgow fixe enfin des règles pour les marchés carbone

À la COP26, les États sont enfin parvenus à un accord sur l'article 6 de l'Accord de Paris, régissant les marchés carbone. Ces derniers, en plein essor, n'étaient plus régulés depuis deux ans. Le texte négocié à Glasgow a permis d'exclure le risque de double-comptage, encore défendu ardemment par...

Mesures fiscales cco 01

Un impôt sur la fortune climatique : l'idée fait son chemin avant les présidentielles

Des termes différents, ISF Climat, ISF climatique ou ISF grand pollueur, recouvrent une même idée : celle d'une taxe verte sur les ménages les plus fortunés. Un projet imaginé par Greenpeace, repris par de multiples candidats de gauche avant l'élection présidentielle. Mais est-ce vraiment la...

Voilier cargo Grain de Sail @graindesail

La Bretagne lance sa filière de transport maritime à voile

À l'abordage ! La Bretagne se lance à l'assaut d'une toute nouvelle filière : le transport maritime à voile. La région entend devenir pionnière en la matière. Un créneau prometteur, dans un contexte où le secteur du transport maritime s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de...