Publié le 24 juin 2021

ENVIRONNEMENT

Climat : les scientifiques et météorologues affichent les "rayures du réchauffement"

Des rayures, allant du bleu au rouge, représentant l'évolution des températures en France de 1899 à aujourd'hui. Voilà le graphique simple et terrifiant que le climatologue Ed Hawkins a répliqué dans toutes les régions du globe à l'occasion du solstice d'été le 21 juin. Les scientifiques et météorologues du monde entier ont ainsi "montré leurs rayures" sur les réseaux sociaux (#ShowYourStripes). Une campagne de sensibilisation qui montre, en un coup d'œil, les effets du changement climatique. 

Rechauffement climatique france showyourstripes
Voici l'évolution des températures en France de 1899 à aujourd'hui.
ShowYourStripes

#ShowYourStripes. "Montrez vos rayures", en français. C’est sous ce mot-clé que, le 21 juin, jour du solstice d’été, des centaines de scientifiques et météorologues ont publié des images de rayures. Mais pas n’importe lesquelles. Celles qui montrent à quel point les régions du monde se réchauffent sous l'effet du changement climatique. Du bleu au rouge ces rayures, plus ou moins épaisses, reflètent l’augmentation des températures des années 1860 à aujourd’hui. Elles sont l’œuvre du climatologue Ed Hawkins, auteur principal du sixième rapport du GIEC sur l’évolution du climat, qui lance ici la quatrième édition de cette campagne visuelle.

"Les Warming Stripes (bandes chauffantes, Ndr) sont un moyen simple et convaincant de visualiser que le monde se réchauffe et que chaque pays se réchauffe. Les graphiques peuvent aider à lancer des conversations locales sur les risques croissants du changement climatique où que vous habitiez, et les actions nécessaires pour éviter les pires conséquences", écrit le professeur Ed Hawkins.

Valérie Masson-Delmotte, Greta Thunberg 

La campagne a reçu le soutien de l’Organisation météorologique mondiale, du GIEC ou encore de l’ONU mais aussi de scientifiques de renom. La climatologue Valérie Masson-Delmotte a ainsi publié sur Twitter les "warning stripes" de l’Europe et de la France.

La militante climatique, Greta Thunberg, a publié l’évolution de la température en Suède mais aussi de l’océan Arctique, où le graphique est impressionnant. En comparaison de la France par exemple, la bande rouge est très épaisse, montrant que le réchauffement est intense, surtout depuis les années 2010. "Il semble que nous manquions presque de couleurs", commente la jeune suédoise.

Alors que les pays du monde entier doivent se rejoindre en novembre prochain pour la COP26, ces "warning stripes" se veulent un signal d’alarme. Rappelons que les pays signataires de l’Accord de Paris n’ont plus que quelques mois pour soumettre leurs nouvelles ambitions climatiques revues à la hausse. Or un premier bilan dressé par l’ONU et se basant sur les Contributions déterminées au niveau national (CND), montre que malgré la hausse des objectifs de 75 pays, le recul des émissions de gaz à effet de serre ne sera que de 1 % en 2030. Le GIEC préconise une réduction de 45 % des émissions GES d’ici 10 ans.

 Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Phytoplankton @FotoshopTofs Pixabay

La géoingénierie pour sauver la planète : fertiliser les océans pour augmenter le captage du CO2

La solution serait simple et peu coûteuse, il s'agirait de transformer l'océan en une gigantesque pompe à CO2 en boostant le développement de microalgues, capteurs de gaz carbonique, grâce à un engrais : le sulfate de fer. Si la méthode semble prometteuse, elle est aujourd'hui interdite à grande...

Convention des entreprises pour le climat 150 dirigeants

Avec ses 150 dirigeants, la Convention des entreprises pour le climat est désormais lancée

Heineken France, Kaporal, Greenweez, Seafoodia... 150 dirigeants d'entreprises du secteur de la construction, de la culture, de l'alimentation ou encore de l'énergie, viennent d'être recrutés pour intégrer la Convention des entreprises pour le climat. L'objectif est que les dirigeants construisent...

Terre soleil atmosphere Nasa

La géoingénierie pour sauver la planète : déployer des ombrelles solaires dans l’espace

Rien n’y fait : le CO2 continue à monter et l’effet de serre s’emballe. En dernier recours, l’humanité pourrait essayer de diminuer la quantité de rayonnement solaire reçu par la Terre. 1 à 2 % en moins suffirait à reprendre le contrôle du mercure. Mais pour cela, ce sont des parasols qu’il faudrait...

IStock 1044227380

COP26 : À moins de cent jours de l'évènement, l’échec inquiétant des négociations climatiques

Alors que les catastrophes naturelles en chaîne rappellent l'urgence de lutter contre le réchauffement climatique, les discussions censées préparer la COP26, grand rendez-vous international sur le climat, capotent. Les États ne parviennent pas à se mettre d'accord, ni sur des objectifs clés, comme...