Publié le 04 novembre 2016

ENVIRONNEMENT

Climat : l'Accord de Paris entre en vigueur

L'Accord de Paris sur le changement climatique, conclu il y a moins d'un an, entre officiellement en vigueur aujourd’hui. Une date opportune : la prochaine conférence internationale sur le climat, la COP22, qui aura lieu à Marrakech (Maroc), s’ouvre lundi 7 novembre. Elle sera centrée sur la mise en oeuvre de cet accord. 

Carte Accord de Paris GRANDE 04 11 2016

Novethic

Jamais un traité international n'était entré en vigueur si vite après son adoption. En à peine dix mois, les deux seuils nécessaires ont été franchis : 

- Celui des 55 pays ayant ratifié le texte. Une barre franchie le 21 septembre dernier, lors de l’événement de haut niveau sur le climat organisé en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. 

- Celui des 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre couvertes par les Parties ayant ratifié (avec entre autres la Chine, les États-Unis, l’Union européenne). 

Aujourd'hui, 97 des 193 pays ayant signé le texte le 12 décembre dernier à Paris l'ont ratifié. Ils représentent 69,22% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

 

Paris se pare de vert

 

Pour marquer l'entrée en vigueur du traité, Paris, hôte de la COP21, illuminera en vert la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe et les quais de Seine vendredi soir. Des bâtiments publics seront éclairés dans d'autres villes du monde, dont Marrakech, New Delhi, Sao Paulo et Adelaide.

"Cette entrée en vigueur rapide est un signal politique clair sur le fait que tous les pays du monde sont engagés dans une action globale décisive contre le changement climatique", ont déclaré dans un communiqué Patricia Espinosa, responsable climat à l'ONU, et Salaheddine Mezouar, ministre marocain des Affaires étrangères, qui présidera la COP22.

Dans un communiqué publié par l'Élysée, le président de la République Francois Hollande a rappelé que "les engagements pris le 12 décembre dernier au Bourget sont désormais irréversibles". L'Accord de Paris vise à contenir "bien en dessous" de 2°C la hausse des températures moyennes mondiales par rapport à la moyenne de l'ère préindustrielle. Les États ont convenu en outre de "poursuivre les efforts" pour contenir la hausse à 1,5°C.

 

Obligation de résultats

 

Le temps presse : jeudi, les Nations Unies appelaient à réduire les gaz à effet de serre pour éviter une "tragédie". "Si nous ne commençons pas à prendre des mesures supplémentaires dès maintenant, dès la conférence de Marrakech, nous finirons par pleurer devant une tragédie humaine évitable", déclarait Erik Solheim, directeur du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), lors de la publication du rapport annuel sur l'action climatique mondiale. 

Dans ce nouveau bilan, le PNUE s'alarme de la hausse ininterrompue des émissions de gaz à effet de serre. Malgré les engagements volontaires pris à Paris il y a un an, le monde se dirige d'ici 2100 vers des températures de +2,9 à +3,4°C par rapport au niveau préindustriel, qui sont synonymes d'impacts dévastateurs, souligne le rapport. Pour limiter la hausse à 2°C, il faudrait ne plus émettre dans l'atmosphère "que" 42 gigatonnes équivalent CO2 en 2030 (contre 52,7 Gt éq CO2 en 2014). Or, même si tous les pays tenaient les promesses faites dans le cadre des négociations climatiques, 54 à 56 Gt devraient encore être émises en 2030, soit 12 à 14 Gt de trop.

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) affirme de son côté que 2016 devrait être l’année la plus chaude jamais enregistrée. Et jamais l’air n’a été aussi pollué par le dioxyde de carbone (CO2) qu’en 2015 : pour la première fois, le seuil moyen de 400 parties par million (ppm) dans l’atmosphère a été atteint.

 

Le cauchemar Trump

 

"Alors que le monde se retrouve à Marrakech, nous devons retrouver le sentiment d'urgence que nous avions il y a un an", a plaidé dans un communiqué Jim Yong Kim, le président de la Banque mondiale, car "chaque jour qui passe, le défi du climat grandit".

L'élection présidentielle américaine du 8 novembre porte toutefois une ombre sur cet accord. Si le candidat républicain Donald Trump est élu, il promet de relancer l'industrie du charbon, de détricoter toutes les réglementations environnementales, de supprimer l'Agence américaine de protection de l'environnement...Et de revenir sur l'Accord de Paris.

Marrakech accueillera la COP22 du 7 au 18 novembre . Parmi la vingtaine de chefs d’État qui ont annoncé leur venue, Francois Hollande y assistera les 15 et 16 novembre. 

 

Claire Stam
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

COP22 : un sommet mondial pour entretenir la dynamique sur le climat

Ce lundi 7 novembre s’ouvre à Marrakech (Maroc) la 22ème Conférence mondiale sur le climat (COP22). Les négociateurs batailleront autour de trois grands enjeux : la négociation des règles de l’Accord de Paris (rule book), le relèvement du niveau d’ambition des contributions nationales pour...

COP, mode d’emploi

La COP22 se tient du 7 au 18 novembre à Marrakech. Comme chaque année depuis 1995, les États parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) vont se réunir pendant 2 semaines pour parler climat. Novethic vous donne les clés pour comprendre ces...

L’Accord de Paris en vigueur avant la COP22. Et maintenant ?

L'Accord de Paris entrera en vigueur d’ici 30 jours. Grâce notamment à la ratification de l’Union européenne ce mercredi, le second seuil nécessaire à sa ratification a déjà été atteint. De bon augure pour la COP22, qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre. Cela permet d'envoyer un...

Ratification de l’Accord de Paris : avec 60 pays, le premier seuil est franchi

En marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, un événement de haut niveau dédié à l’Accord de Paris était organisé mercredi 21 septembre afin d’amplifier et accélérer la dynamique de ratification d’ici la COP22. 31 nouveaux États ont déposé leurs instruments de ratification, portant...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Dont look up pop culture influence climat netflix

Mobilisation climatique : la pop culture plus efficace que le rapport du GIEC

Climat, limites planétaires, perte de biodiversité… Les rapports scientifiques se multiplient pour nous pousser à agir face à l’urgence écologique, mais peinent à toucher le grand public. Pour changer d’échelle, la culture populaire a un rôle à jouer. Dans une nouvelle étude, l’Ademe et Place to B...

Elisabeth borne Julien de rosa afp

Les ministres et haut-fonctionnaires vont être formés aux enjeux écologiques

Le gouvernement a entendu l’appel de la société civile. Alors qu’une pétition réclamait la formation des ministres aux enjeux environnementaux, la Première ministre Élisabeth Borne a approuvé leur demande. En plus des équipes ministérielles, 25 000 fonctionnaires cadres devraient être formés. Si...

Haut conseil pour le climat JULIEN DE ROSA AFP

Le Haut conseil pour le climat appelle à un "sursaut" de la France

C'est un appel à un "sursaut" qu'a lancé le Haut Conseil pour le climat dans un nouveau rapport publié le 29 juin. L'instance pointe un "risque majeur" de ne pas atteindre les objectifs climatiques renforcés pour 2030. Un message fort qui intervient au moment où la ministre de la Transition...

New normal meteoo

Réchauffement climatique : Météo France revoit à la hausse ses "normales" saisonnières

Paris prend les températures de Bordeaux, Strasbourg celles de Lyon... La mise à jour des normales de saison dessine une France plus chaude et plus sèche, particulièrement dans l'Est, et au printemps et en été. Sur la nouvelle période de référence 1990-2020, Météo-France a calculé une hausse des...