Publié le 28 avril 2016

ENVIRONNEMENT

Changement climatique et travail : une perte de productivité estimée à 2000 milliards $

Le changement climatique nuira à la productivité. Les fortes chaleurs ont effectivement des effets négatifs sur les conditions de travail, notamment dans les pays en développement, où le nombre d’heures travaillées va fortement se réduire. Cette perte de productivité pourra même atteindre les 20% dans des pays comme les Maldives ou le Cambodge.

Lors de la vague de chaleur qui a frappé le Pakitsan à la mi-avril, les habitants d'Islamabad circulent avec une serviette mouillée sur la tête.
Sabir Mazhar / ANADOLU AGENCY / AFP

Le changement climatique affecte d’ores et déjà les travailleurs dans les pays en développement. La raison? Les conditions de travail se détériorent en raison de la hausse des températures.

Selon une nouvelle étude publiée ce jeudi par l’Organisation Internationale du travail (OIT), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Climate Vulnerable Forum (groupe de 43 pays particulièrement vulnérables au changement climatique), la perte de la productivité due aux fortes chaleurs pourrait coûter 2000 milliards de dollars par an d’ici 2030.

Heures perdues, accidents, maladies, pertes d’emploi et migrations, les conséquences sur le travail sont nombreuses. "Cela ajoute une autre couche de vulnérabilité aux pays en développement déjà ébranlés par les effets néfastes du changement climatique" a réagi Cecelia Rebong, représentante permanente des Philippines auprès de l'ONU. "Quand il fait trop chaud, les gens travaillent moins efficacement à l’extérieur, dans les usines, au bureau ou en déplacement en raison de la diminution de leurs capacités physiques et mentales".  

Un milliard de travailleurs, soit un tiers des travailleurs dans le monde, vont être particulièrement touchés, en Asie, en Afrique et en Amérique latine.  

 

 

Les auteurs du rapport ont comparé plusieurs scénarios et simuler un réchauffement global de 1,5°C, 2,4°C, 2,7°C et 4°C à l’horizon 2085. Résultat : l’Inde subirait des pertes d’heures travaillées comprises entre 4,3 et 13,6%. Au Cambodge, ces pertes se situent entre 5 et 19%. Elles pourraient atteindre 18% aux Maldives dans un scénario à + 4°C. Et au Burkina Faso, entre 4 et 17% d’heures travaillées pourraient s’évaporer.  

"Ce sont souvent les travailleurs les plus pauvres qui paient le prix ultime. Les travailleurs qui sont exposés à une chaleur extrême ont besoin d'avoir accès à un espace frais, de l'ombre, de l'eau, des vêtements de protection et de suffisamment de temps pour les pauses. Ceci est particulièrement vrai pour les personnes qui font un travail physique, par exemple dans les champs, les mines et les usines. Imaginez que vous travaillez dans une usine de chaussures au Vietnam ou de vêtements au Bangladesh quand il fait 35 °C. Les gouvernements et les employeurs doivent prendre cette question au sérieux et développer des réponses politiques efficaces et des mesures concrètes pour protéger les travailleurs" a quant à lui déclaré Philip Jennings, le secrétaire général d’UNI Global Union, fédération syndicale internationale des secteurs de services.  

Concepcion Alvarez
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Accord de Paris : La carte des pays qui ont signé ou qui ont ratifié

175 pays étaient réunis vendredi à New York pour la signature de l’Accord de Paris. Une première étape – symbolique – vers la mise en œuvre du texte qui pose comme principal objectif un réchauffement global en-deçà des deux degrés. Parmi eux, une quinzaine de pays ont déposé le soir-même...

Climat : les grands enjeux de la signature de l'Accord de Paris

Vendredi 22 avril, les représentants de 175 pays se sont retrouvés à New York, au siège de l’ONU, pour signer le texte entériné à l'issue de la COP21. Une étape cruciale pour commencer à mettre en œuvre les engagements pris à Paris en décembre dernier. L’occasion aussi de remettre sur la...

Climat : les AG des compagnies pétrolières sous haute surveillance

Les assemblées générales 2016 des compagnies pétrolières sont un rendez-vous important pour les acteurs les plus engagés sur le climat. En 2015, les résolutions demandant à Shell et BP un reporting sur des stratégies climat à la hauteur des risques ont été plébiscitées par leurs...

Climat : réunis à Paris, les négociateurs veulent mettre en œuvre l’Accord de Paris

Les chefs de délégation d’une cinquantaine de pays se retrouvent aujourd’hui et demain dans le cadre d’une session informelle de négociations sur le climat. Une session organisée par Paris et co-présidée par le Maroc, pays hôte de la prochaine COP. Ce rendez-vous doit poser les premiers...

Climat : la "transition juste", défi économique et social

La "transition juste", concept porté par les syndicats, est bel et bien mentionnée dans l’Accord de Paris sur le climat. Mais comment cette nécessité de conjuguer transition énergétique et accompagnement des travailleurs concernés (notamment dans le secteur des énergies fossiles) se...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Ciel incendies nasa siberie

Avec les feux de forêts, la Sibérie brûle sous une chaleur extrême liée au changement climatique

La Sibérie suffoque. Alors que la région enregistre des records de chaleur, des centaines de feux de forêts se sont déclenchés, relâchant des tonnes de CO2 dans l'atmosphère. Or, la région, qui se réchauffe trois fois plus vite que la moyenne mondiale, abrite une partie du permafrost. Cette vieille...

Voitures diesel pollution ssuaphoto istock

Pollution de l’air : Le Conseil d’Etat presse le gouvernement d’agir sous peine de payer 10 millions d'euros par semestre

10 millions d'euros par semestre. C'est la somme que devra payer l'État si, dans six mois, il n'a toujours pas réduit la pollution de l'air dans huit zones de l'Hexagone. La plus haute juridiction administrative française avait déjà ordonné au gouvernement, il y a trois ans, de prendre les mesures...

Assemblee nationale PLFR3

PLFR3 : Les entreprises aidées publiquement sont désormais soumises à des engagements écologiques

L'Assemblée nationale vient d'adopter en première lecture le troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR3). Demandée depuis le début du confinement par de nombreux élus et ONG, l'écoconditionnalité des aides versées aux grandes entreprises est entérinée. Les grandes entreprises dans...

Action greenpeace notre dame climat

Greenpeace dénonce "l'écologie de façade" du gouvernement en déployant une banderole au-dessus de Notre-Dame

L'ONG Greenpeace a déployé ce matin à 6h une banderole en haut de la grue de Notre-Dame de Paris pour dénoncer l'inaction climatique du gouvernement. Une action vue par la nouvelle ministre de l'Écologie, Barbara Pompili, comme un "cadeau de bienvenu". La pression monte sur les épaules de la...