Publié le 04 novembre 2019

ENVIRONNEMENT

Au Qatar, des rues climatisées : hérésie climatique ou question de survie ?

L'information a créé le buzz. Certaines rues seraient climatisées au Qatar pour faire face à la chaleur suffocante. Une hérésie environnementale pour beaucoup, quelques semaines après les championnats du monde d'athlétisme accueillis par Doha et ses stades à ciel ouvert climatisés. Mais certains n'hésitent pas à comparer cela aux terrasses de café chauffées en hiver.

Qatar climatisation rue
Le Qatar était, en 2014, selon la Banque mondiale, le pays le plus émetteur de gaz à effet de serre par habitant.
CC0

C’est une information qui a fait le tour de la presse française et internationale. Pour faire face à la chaleur suffocante, le Qatar aurait installé des climatiseurs dans les rues. "Le Qatar climatise non seulement les stades de football, mais également ses activités de plein air : sur les marchés, le long des trottoirs, même dans les centres commerciaux extérieurs, afin que les visiteurs puissent faire leurs emplettes avec une brise fraîche", note le journal.

Un impact carbone très lourd

Une annonce très critiquée et qui a beaucoup fait réagir les internautes. Une "hérésie" dénoncent les uns, "je boycotterai la Coupe du monde 2022", tweete une autre, "On marche sur la tête". Il faut dire que la température est particulièrement élevée. Le pays est l’un des points les plus chauds de la planète et le thermomètre affiche régulièrement 46 °C. Or, avec le réchauffement climatique, le Qatar a subi une augmentation de 2°C par rapport à la période préindustrielle. 

Le problème, évidemment, est l’impact carbone très lourd généré par ces climatiseurs. Le pays consacre déjà 60 % de son électricité à la climatisation. Un cercle vicieux déjà mis en avant il y a quelques semaines lors des championnats mondiaux d'athlétisme. Le Qatar a en effet décidé de climatiser ses stades à ciel ouvert pour les compétitions. 

En France, des terrasses chauffées pour le confort

"Le coût environnemental est quand même énorme !", estimait en mai dans les colonnes de So Foot Adrien Le Norcy, gérant du site spécialisé frigoriste.fr. "Le bilan carbone d’une telle installation doit être exorbitant. Un champ de panneaux photovoltaïques, couplé à un réseau de tuyauteries gigantesque et des pompes hydrauliques de puissance phénoménale, sans, parler des turbines, ça n’a rien de très écolo".

Le Qatar, comme le rappelle la Voie du Nord, est le plus grand pays émetteur de gaz à effet de serre par habitant selon la Banque mondiale. En 2014, un Qatari émettait 43,9 tonnes métriques de CO2 par habitant. C’est près de dix fois plus que la moyenne mondiale. Mais pour certains, malgré son impact carbone, la climatisation serait indispensable pour les Qataris. 

"C’est une question de survie. Il fait trop chaud. C’est une réalité", défend dans le Washington Post le directeur exécutif du Arab Youth Climate Movement Qatar, Neeshad Shafi. Non seulement à cause de la chaleur, étouffante, mais aussi du taux d’humidité très élevé. Et, comme le rappellent certains, en France, en hiver, on chauffe les terrasses au gaz. Et ce n’est qu’une question de confort. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Robert Poujade Jacques Chirac 1971 AFP

[À l’origine] Robert Poujade, premier ministre de l’écologie en France

Le premier ministre de l’Environnement en France remonte à 1971 sous la présidence de George Pompidou. C’est Robert Poujade qui occupera ce poste. Dès 1975, il dénoncera le manque de moyens attribués à ce portefeuille, plus de 40 ans avant les départs précipités de Nicolas Hulot ou Delphine Batho...

Credit suisse militant tennis Roger Federer LausaneActionClimat

En Suisse, la justice légitime la désobéissance civile de jeunes militants qui ont visé Crédit Suisse et Roger Federer sur le climat

Une tempête de tweets #RogerWakeUp a ciblé le 13 janvier, Roger Federer, le champion de tennis, interpellé sur son partenariat avec Crédit Suisse accusé de financer les énergies fossiles. Ce jour-là, étaient jugés en Suisse douze jeunes activistes qui avaient envahi une succursale de la banque à...

Microsoft bilan carbone negatif 2030

Microsoft veut éliminer tout le carbone qu’il a émis depuis sa création en 1975

C’est un engagement inédit que vient de prendre Microsoft. Le géant de l’informatique veut devenir négatif en carbone d’ici 2030 et éliminer, d’ici 30 ans, tout ce qu’il a émis dans l’atmosphère depuis sa création en 1975. Un objectif ambitieux qu’il entend accomplir via un "fonds d’innovation pour...

Ursula von der leyen FTJ CE

Pacte vert européen : la Pologne, l’Allemagne et la Roumanie concentrent la moitié des aides du Fonds de transition juste

Annoncée pour fin février, la Commission européenne a finalement publié la répartition des aides du Fonds de transition juste au lendemain de la présentation de son mécanisme de financement du Pacte vert européen. Sans surprise, la Pologne est la grande gagnante, juste devant l’Allemagne et la...