Publié le 04 novembre 2018

ENVIRONNEMENT

[Le chiffre] 30 % des colonies d'abeilles sont mortes durant l'hiver dernier en France

C'est un taux de mortalité effrayant. Selon un nouveau rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), 30 % des colonies d'abeille sont mortes en France pendant l'hiver 2017-2018. Le taux est habituellement de 10 %. Une hécatombe pour les apiculteurs qui dénoncent un usage trop intensif des pesticides dans l'agriculture. 

En 20 ans, le taux de mortalité des colonies d'abeilles est passé de 5 % à 30 % par an.
Pixabay

Ce sont des lanceuses d'alerte et elles sont clairement en danger. Un tiers des colonies d'abeilles sont mortes lors de l'hiver 2017-2018. C'est la principale conclusion d'une étude menée par l'Agence nationale de sécurité sanitaire et de l'alimentation (Anses) à la demande du ministère de l'Agriculture. Cette vaste enquête a été réalisée auprès de 46 500 apiculteurs dont 14 000 ont répondu.

"Cette enquête montre que le taux moyen de mortalité des colonies d’abeilles à l’échelle nationale durant l’hiver 2017-2018 est estimé à 29,4 %, très au-delà du taux de 10 % de mortalité hivernale qualifié de "normal" par l’ensemble des acteurs concernés (apiculteurs, scientifiques…)", souligne le ministère.

Des taux de mortalité "gravissimes"

Ces taux de mortalité sont "gravissimes", confirme l'Union nationale des apiculteurs français (Unaf), "on évoque habituellement le taux de 30 % de mortalité sur l'année (en saison et en hiver), et avec ce seuil, pratiquer l'apiculture est intenable... Là ce taux intervient sur 4 mois de l'année".

En cause, notamment, les néonicotinoïdes. Ces pesticides "tueurs d'abeilles" sont accusés de décimer les colonies en attaquant le système nerveux des abeilles ce qui les désorientent et les affaiblissent. En 1995, affirme l'Unaf, 5 % des colonies d'abeilles disparaissaient chaque année contre 30 % aujourd'hui.

Interdiction des néonicotinoïdes

Pour ralentir le phénomène, depuis le 1er septembre, cinq néonicotinoïdes sont interdits en France. "On est dans une phase cruciale", expliquait en mars Delphine Batho, députée et ancienne ministre de l'Environnement. "Les abeilles sont les lanceuses d'alerte de l'effondrement de la biodiversité. Nous devons fermement appliquer la loi", plaide-t-elle. Ce que craignent les associations environnementales et les apiculteurs, ce sont des dérogations que le gouvernement pourrait accorder.

"Nous pressons les pouvoirs publics de sortir notre agriculture de sa dépendance aux pesticides. Il faut saisir l'opportunité de la renégociation de la PAC (politique agricole commune) pour réorienter notre modèle agricole", demande Gilles Lanio, président de l'Unaf, dans le Monde.

En juillet, le ministère de l'Agriculture avait débloqué trois millions d'euros à destination des apiculteurs pour qu'ils renouvellent leurs essaims. Cet aide forfaitaire équivaut à 80 euros par essaim acheté.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Animal g4cf48a492 1280 01

Des chasses traditionnelles d’oiseaux réautorisées après leur interdiction

C'est une bataille qui n'en finit plus. Le gouvernement a réautorisé certaines chasses traditionnelles pour la saison 2021-2022 après que celles-ci aient été interdites en août par le Conseil d'État. L'instance avait jugé qu'elles étaient contraires à la réglementation européenne. Plusieurs ONG ont...

Ocean poisson biodiversite joakant de Pixabay

COP 15 Biodiversité : La déclaration de Kunming passe sous silence l'objectif de protéger un tiers des mers et terres

L'objectif de protection de 30% des terres et mers, objectif attendu de la COP15 biodiversité, est à peine mentionné dans la déclaration de Kunming publiée lors de la première partie de la COP qui s'est tenue du 11 au 15 octobre. Cette ambition suscite l'opposition d'une poignée de pays. Si rien...

Larzac © Community of the Ark of Lanza del Vasto.

Une histoire des luttes pour l’environnement : trois siècles de combats retracés dans un livre

Trois siècles de combats et de débats autour de l'environnement retracés en 100 récits. C'est le défi que se sont lancés quatre historiens dans la cadre de l'ouvrage Une histoire des luttes pour l'environnement, publié fin septembre. Avec l'appui d'images inédites, le livre retrace des évènements et...

Emmanuel macron capture d'écean @ELysée COP15 discours ouverture

COP15 biodiversité : les États fixent 17 points pour guider les négociations dans la déclaration de Kunming

La déclaration de Kunming, document phare de cette première partie de la COP15 biodiversité, a été publiée le 13 octobre. Elle fixe dix sept grandes directions avant l'élaboration du nouveau cadre de protection de la nature en avril-mai 2022. Si des avancées ont été notées, le texte passe sous...