Publié le 30 novembre 2020

ENVIRONNEMENT

Jugée non indispensable, la navette Charles-de-Gaulle Express ne pourra pas traverser des zones où vivent des espèces protégées

Avec la baisse du trafic aérien, due à la pandémie de Covid-19, le projet de navette directe entre Paris et l'aéroport Charles-de-Gaulle vient d'être jugé non indispensable par le tribunal administratif de Montreuil. Celui-ci vient d'annuler l'autorisation environnementale qui permettait à la ligne de déroger au code l'environnement et de traverser des zones où vivent des espèces protégées.

Projet navette directe Paris Charles de Gaulle CDG Express
La ligne ne pourra pas traverser des zones où vivent des espèces protégées.
@CDG Express

C’est un coup dur porté au projet Charles-de-Gaulles Express (CDG Express), cette navette directe qui doit relier la capitale à l’aéroport de Roissy en vingt minutes, dans les cartons depuis treize ans. Le tribunal administratif de Montreuil a jugé l'infrastructure non indispensable et ne répondant pas à des raisons impératives d’intérêt public majeur, annulant l’autorisation environnementale délivrée en février 2019. Dès lors, le chantier ne pourra pas traverser des zones où vivent des espèces protégées.

"Le tribunal a relevé qu’une dérogation ne peut être accordée à l’interdiction prévue par la loi de porter atteinte à des espèces protégées que s’il répond par sa nature et compte tenu des intérêts économiques et sociaux en jeu (….) à une raison impérative d’intérêt public majeur. Or, il a estimé qu’à la date de son jugement, et au vu des éléments du dossier, cette qualification ne pouvait être donnée au projet", peut-on lire dans la décision de justice rendue le 9 novembre dernier (1).

La baisse du trafic aérien en cause 

En cause, la forte baisse du trafic aérien dans le contexte de la crise sanitaire liée au Covid-19, et dont "le caractère purement transitoire ne peut être prédit" précisent les juges, et aussi au report de la mise en service de cette ligne après les Jeux Olympiques 2024. En outre, le tribunal a considéré que les études jointes au dossier ne permettent pas d’établir une amélioration certaine du confort des voyageurs du quotidien du RER B, une diminution du trafic routier, ou encore le renforcement de l’attractivité de la capitale, autant d’arguments mis en avant par les porteurs de projet (Groupe ADP, SNCF Réseau et la Caisse des dépôts, dont Novethic est une filiale).

Le tribunal avait été saisi par la ville de Mitry-Mory, traversée par le trajet de la ligne et opposée à ce train "pour les riches" (avec un billet simple à 24 euros) qui se fait au détriment selon elle des voyageurs du quotidien du RER B. La filiale gestionnaire d'infrastructure chargée du CDG Express a réagi dans un communiqué en annonçant que "les chantiers non concernés par cette dérogation se poursuivent", se réservant par ailleurs le droit de faire appel de la décision. Le projet doit voir le jour en 2025, le temps pour le secteur aérien d’éventuellement récupérer ses prévisions de trafic.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Voir la décision du tribunal administratif de Montreuil


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Elephants en Namibie johan63

Pour éviter de les abattre, la Namibie met en vente 170 éléphants

Les populations d’éléphants en Afrique se sont considérablement réduites ces dernières décennies et l’espèce est en danger. Pourtant en Namibie, il y a tout de même des "conflits" entre les populations humaines et les pachydermes. Afin d’éviter des abattages, le gouvernement a pris une décision...

OPS biodiv 110121 capture d ecran

One Planet Summit : 50 États sont désormais engagés à préserver 30 % de la planète d’ici 2030

La France organisait lundi 11 janvier un One Planet Summit consacré à la biodiversité. Elle a ainsi donné le coup d'envoi d'une année qui s'annonce décisive avec la tenue au second semestre de la COP15 sur la diversité biologique en Chine. Celle-ci doit aboutir à un nouvel accord mondial. L'un des...

Castor office francais de la biodiversite

One Planet Summit : la Caisse des Dépôts lance un grand plan en faveur de la biodiversité

L’un des plus grands investisseurs institutionnels français, la Caisse des Dépôts, veut montrer l’exemple en matière de protection de la biodiversité. À l’occasion du One Planet Summit du 11 janvier 2021, le groupe a annoncé un vaste plan d’action portant sur ses activités et celles des entreprises...

OPS Biodiv 110121 ok

One Planet Summit Biodiversité : la France donne le coup d’envoi d’une année cruciale

Lundi 11 janvier, la France organise la quatrième édition du One Planet Summit consacré cette fois, non pas au changement climatique, mais à la biodiversité. L’événement doit servir de tremplin pour mobiliser la communauté internationale en amont du Congrès mondial de la nature, prévu en septembre à...