Publié le 05 juillet 2021

ENVIRONNEMENT

COP15 biodiversité : la réunion internationale serait de nouveau décalée en raison de la pandémie

La COP15 biodiversité, prévue en 2020 puis à l'automne 2021, serait reportée en février ou mars 2022, selon les informations du Journal du dimanche du 4 juillet. Très attendue, la COP15 doit permettre de fixer une feuille de route sur la préservation des écosystèmes, à l'instar de l'Accord de Paris sur le climat. La COP15 désertification a quant-à-elle été officiellement reportée. 

IStock agustavop réserves naturelle Les contamines
Réserve naturelle Les contamines, en Haute-Savoie. Si le texte entend atteindre 30% de surfaces protégées d'ici 2030, la mesure n'est pas jugée assez ambitieuse par de nombreuses associations environnementales.
@agustavop / Istock

[Mis à jour le 6 juillet 2021] La COP15 biodiversité sera "encore décalée" annonçait le 4 juillet dans ses pages l'hebdomadaire Journal du Dimanche. Initialement prévue en 2020 et déjà repoussée à cause de la crise sanitaire, le grand rendez-vous international pour la préservation des écosystèmes pourrait être repoussé à "février ou mars 2022" selon les informations du journal. 

La COP15 désertification, qui est la troisième Convention de Rio issue du Sommet de la Terre de 1992 a quant à elle été officiellement reportée. Celle-ci, qui devait avoir lieu à l'automne 2021, a elle officiellement été décalée en raison de la pandémie "entre mai et octobre 2022" dans "un lieu à confirmer en temps voulu" ont signalé les Nations-Unies sur leur site internet en avril. L’instance a cependant souligné qu’une "session extraordinaire de la COP sera organisée sous un format virtuel en 2021".

Un rendez-vous crucial pour la biodiversité

La COP15 biodiversité est un rendez-vous attendu. Souvent présentée comme la "COP21" de la biodiversité, en référence au rendez-vous international de 2015 qui a permis l’élaboration de l’Accord de Paris pour le climat, elle doit permettre de fixer d'ici 2030 une feuille de route et un cadre global afin de protéger la biodiversité et les différents écosystèmes. Elle doit notamment acter la protection d’au moins 30% des surfaces terrestres et marines, dont 10% en protection stricte à l’échelle de la planète. Une première feuille de route publiée en janvier 2020 compte déjà une vingtaine d'objectifs chiffrés, comme la réduction du taux d'introduction d'espèces exotiques envahissantes ou l'atténuation et l'adaptation au changement climatique grâce à des solutions basées sur la nature.

Autre grand rendez-vous en matière d'environnement, le Congrès mondial de la nature, prévu début septembre à Marseille, devrait en revanche être maintenu. L’évènement qui rassemble des organisations gouvernementales, des membres de la société civile et peuples autochtones doit permettre de voter des actions en faveur de la préservation de la biodiversité pour la décennie à venir.

Pauline Fricot, @PaulineFricot

ERRATUM : Nous avions initialement indiqué que la COP15 biodiversité était décalée "entre mai et octobre 2022", il s'agissait en réalité de la COP15 désertification. Toutes nos excuses pour cette erreur d'interprétation. 

 

 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Macron ocean protection ludovic marin afp

Contre toute attente, Emmanuel Macron se prononce contre l’exploitation minière des grands fonds marins

C’était un rendez-vous qui ne devait pas déboucher sur des annonces fortes. Et pourtant, jeudi 30 juin, au dernier jour de la Conférence de l’ONU sur les océans à Lisbonne, Emmanuel Macron s’est prononcé contre l'exploitation des grands fonds marins. Si les ONG se réjouissent de cette position,...

Chalutage peche ocean Mark Timberlake unsplash

Océans : la France est-elle vraiment la championne de la protection des aires marines ?

La conférence de l’ONU sur les océans s'est ouverte à Lisbonne lundi 27 juin et Emmanuel Macron est attendu dans la capitale portugaise jeudi 30 juin. Aucune nouvelle annonce n’est prévue, mais le président de la République va rappeler que plus de 30 % des surfaces terrestres et marines françaises...

Visuel podcast SITE Cabanes

Podcast #LesEngagés : "J'ai l'impression d'avoir semé des petites graines qui ont germé", Valérie Cabanes

Pour le dernier épisode de la saison, #LesEngagés, le podcast de la rédaction de Novethic, a rencontré Valérie Cabanes. La juriste internationale, impliquée dans la défense des peuples autochtones et la reconnaissance des droits de la nature annonce se replier et passer la main à une jeunesse très...

Jaguar grand mammifere unsplash

La réintroduction de vingt grands mammifères pourrait sauver la biodiversité

Lynx, jaguars, hippopotames, loups… Les grands mammifères sont des exemples emblématiques de l’extinction du vivant. Mais ils sont aussi la clé de l’équilibre des écosystèmes. Selon une récente étude, leur réintroduction pourrait accroître la biodiversité sur près d’un quart des terres de la...