Publié le 05 juillet 2021

ENVIRONNEMENT

COP15 biodiversité : la réunion internationale serait de nouveau décalée en raison de la pandémie

La COP15 biodiversité, prévue en 2020 puis à l'automne 2021, serait reportée en février ou mars 2022, selon les informations du Journal du dimanche du 4 juillet. Très attendue, la COP15 doit permettre de fixer une feuille de route sur la préservation des écosystèmes, à l'instar de l'Accord de Paris sur le climat. La COP15 désertification a quant-à-elle été officiellement reportée. 

IStock agustavop réserves naturelle Les contamines
Réserve naturelle Les contamines, en Haute-Savoie. Si le texte entend atteindre 30% de surfaces protégées d'ici 2030, la mesure n'est pas jugée assez ambitieuse par de nombreuses associations environnementales.
@agustavop / Istock

[Mis à jour le 6 juillet 2021] La COP15 biodiversité sera "encore décalée" annonçait le 4 juillet dans ses pages l'hebdomadaire Journal du Dimanche. Initialement prévue en 2020 et déjà repoussée à cause de la crise sanitaire, le grand rendez-vous international pour la préservation des écosystèmes pourrait être repoussé à "février ou mars 2022" selon les informations du journal. 

La COP15 désertification, qui est la troisième Convention de Rio issue du Sommet de la Terre de 1992 a quant à elle été officiellement reportée. Celle-ci, qui devait avoir lieu à l'automne 2021, a elle officiellement été décalée en raison de la pandémie "entre mai et octobre 2022" dans "un lieu à confirmer en temps voulu" ont signalé les Nations-Unies sur leur site internet en avril. L’instance a cependant souligné qu’une "session extraordinaire de la COP sera organisée sous un format virtuel en 2021".

Un rendez-vous crucial pour la biodiversité

La COP15 biodiversité est un rendez-vous attendu. Souvent présentée comme la "COP21" de la biodiversité, en référence au rendez-vous international de 2015 qui a permis l’élaboration de l’Accord de Paris pour le climat, elle doit permettre de fixer d'ici 2030 une feuille de route et un cadre global afin de protéger la biodiversité et les différents écosystèmes. Elle doit notamment acter la protection d’au moins 30% des surfaces terrestres et marines, dont 10% en protection stricte à l’échelle de la planète. Une première feuille de route publiée en janvier 2020 compte déjà une vingtaine d'objectifs chiffrés, comme la réduction du taux d'introduction d'espèces exotiques envahissantes ou l'atténuation et l'adaptation au changement climatique grâce à des solutions basées sur la nature.

Autre grand rendez-vous en matière d'environnement, le Congrès mondial de la nature, prévu début septembre à Marseille, devrait en revanche être maintenu. L’évènement qui rassemble des organisations gouvernementales, des membres de la société civile et peuples autochtones doit permettre de voter des actions en faveur de la préservation de la biodiversité pour la décennie à venir.

Pauline Fricot, @PaulineFricot

ERRATUM : Nous avions initialement indiqué que la COP15 biodiversité était décalée "entre mai et octobre 2022", il s'agissait en réalité de la COP15 désertification. Toutes nos excuses pour cette erreur d'interprétation. 

 

 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Justice pour le vivant action en justice biodiversite

Après le climat, l’État attaqué en justice sur la perte de biodiversité

Cinq ONG ont déposé ce 10 janvier un recours contre l'État pour manquement à ses obligations de protection de la biodiversité. Elles visent la mise sur le marché de pesticides, qui nuisent à l'environnement. La procédure est calquée sur l'Affaire du siècle qui a réussi à faire condamner le...

Rail glyphosate sncf pixabay

La SNCF, plus grande utilisatrice de glyphosate en France, abandonne cet herbicide controversé

Avec 35 à 38 tonnes aspergées sur les rails par an, la SNCF était jusqu'ici la plus grande utilisatrice de glyphosate en France, cet herbicide controversé accusé de provoquer des cancers. D'ici le printemps, le groupe n'utilisera plus de glyphosate et s'engage à consommer un autre produit moins...

Secheresse kenya girafe Getty Images via AFP

L'image terrifiante de six girafes mortes en raison de la sécheresse au Kenya

C'est une photo qui a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux tant elle illustre les conséquences de la sécheresse sur les animaux sauvages. Le photojournaliste Ed Ram a immortalisé l'image de six girafes mortes au Kenya alors qu'elles cherchaient à boire. C'est un des aspects des...

Cyril Dion Fanny Dion jpegdac

Cyril Dion, réalisateur : "Il faut proposer une autre trajectoire de sens"

Proposer un autre récit à celui d'Éric Zemmour qui est parvenu à "hacker" la présidentielle avec "un récit manipulateur et simplificateur". Voilà le défi que s'est lancé le réalisateur Cyril Dion dans son nouveau documentaire Animal. Retraçant la métamorphose de deux adolescents engagés, le militant...