Publié le 17 septembre 2020

ENVIRONNEMENT

Nouveau report du Congrès mondial de la nature de Marseille, en raison du Covid-19

Le Ministère de la Transition écologique vient d'annoncer le report du Congrès mondial de la Nature à Marseille, qui devait se tenir en janvier prochain. L'événement avait déjà été reporté une première fois de juin à janvier en raison du Coronavirus. C'est une nouvelle fois la pandémie qui a poussé la France et L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à décaler l'événement sans toutefois indiquer de nouvelles dates.

Congres UICN nouveau report
Déjà reporté de juin 2020 à janvier 2021, le Congrès mondial de la nature a été repoussé sans qu'aucune date ne soit encore fixée.
@UICN

Le Congrès mondial de la nature, réunion internationale majeure sur la biodiversité prévue en janvier 2021 à Marseille, a été reporté "en raison des conditions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19", ont annoncé mercredi 16 septembre le ministère de la Transition écologique et l'UICN. Les nouvelles dates de l'événement, initialement prévu en juin dernier et qui avait déjà été reporté en raison de la pandémie, "seront annoncées prochainement", ont précisé les deux sources dans des communiqués.   

Le congrès de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui se tient normalement tous les quatre ans, est l'occasion pour des milliers d'acteurs de la conservation de la nature - gouvernements, ONG, experts - d'établir des priorités et de lancer de nouvelles actions de protection des écosystèmes. Il est également le moment de la mise à jour de la "Liste rouge" des espèces menacées.

Quel avenir pour la COP15 ?

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues à cet événement. Il devait ouvrir la voie à une autre réunion internationale importante sur la biodiversité, la COP15, initialement prévue en octobre en Chine, et  elle aussi reportée à mai 2021. Des incertitudes pèsent donc sur le maintien de cette COP essentielle. Elle doit en effet permettre d'adopter un nouveau cadre mondial pour la biodiversité. D'autant que le calendrier international est déjà bien chargé en fin d'année avec la tenue de la COP26 sur le climat en novembre à Glasgow.

Le futur congrès de l'UICN, "enceinte de concertation, demeure comme une étape majeure sur le chemin de la COP15", a assuré sur Twitter la secrétaire d'État à la Biodiversité, Bérangère Abba. "Notre ambition reste intacte : agir en France et dans le monde pour préserver la biodiversité", a également précisé Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique. Le président Emmanuel Macron avait également prévu un sommet de chefs d'État, "One planet summit", en marge du congrès de l'UICN et en amont de la COP15. Le gouvernement n'a pas précisé si ce sommet était lui aussi reporté.

Concepcion Alvarez avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Requins pointe noire biodiversite ubcmio de Pixabay

[Bonne nouvelle] Face au déclin de sa biodiversité, l’archipel des Glorieuses dans l’océan indien devient une réserve naturelle

Les requins pointe noire, les concombres de mer ou encore les tortues vertes des Glorieuses devraient enfin être protégés. La France vient de faire de l'Archipel une réserve naturelle alors qu'elle vise à préserver 30 % du territoire marin et terrestre d'ici 2022. Un engagement que l'Hexagone entend...

@Ipbes  @biodiversityclimatescience

Le biodiversité et le climat sont un seul et même combat, alertent le GIEC et l’IPBES dans une collaboration inédite

La lutte contre le réchauffement climatique occupe souvent les devants de la scène. Mais celle-ci ne peut se penser indépendamment de la préservation de la biodiversité, alertent les deux instances de référence, le GIEC pour le climat, et l'IPBES pour la biodiversité, dans une première...

Surpeche Patricia Alexandre de Pixabay

La Méditerranée a connu en 30 ans un "effondrement" de sa biodiversité

En 30 ans, les populations de vertébrés des écosystèmes marins du bassin méditerranéen ont chuté de moitié. Les poissons sont les premières victimes de cet effondrement. Une situation dramatique, alertent les scientifiques de la Tour du Valat, Institut de recherche pour la conservation des zones...

Bruant jaune Pixabay @TheOtherKev

Les géants Bayer et Nufarm attaqués en justice par la Ligue de protection des oiseaux

Si les néonicotinoïdes sont réputés pour être des "tueurs d'abeilles", leur effet toxique sur les oiseaux est cependant moins connu. La Ligue de protection des oiseaux (LPO) a porté plainte le 25 mai contre Bayer et Nufarm, pour faire reconnaître le rôle des géants de l'agrochimie dans le déclin de...