Publié le 25 août 2019

ENVIRONNEMENT

[Bonne Nouvelle] La population de tigres croît fortement en Inde

La population de tigres sauvages en Inde a augmenté de 30 % en quatre ans, selon un nouveau recensement local publié sur ce fauve par les autorités du pays. Le majestueux félin fait l'objet d'une mobilisation internationale pour éviter son extinction.

Tigre Inde dickysingh
La population de tigres atteint désormais 2967 individus en Inde.
@Dickysingh

Les autorités indiennes se félicitent. Selon le All India Tiger Estimation 2018, la population de tigres a progressé d’un tiers en quatre ans. Une vraie réussite, mais qui reste à relativiser quand on regarde la population en valeur absolue. En 2018, elle a atteint 2 967 individus sauvages, contre 2 226 lors du précédent recensement en 2014. Cela n’en reste pas moins la nation avec la plus importante population de tigres sauvages.

"C'est une réalisation historique pour l'Inde. Nous réaffirmons notre engagement à protéger le tigre", a déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi en présentant à New Delhi les résultats de ce travail. En 1900, la planète comptait plus de 100 000 tigres sauvages selon les estimations. Mais leur population est tombée à un plus bas de 3 200 félins au niveau mondial en 2010, trois sous-espèces ayant complètement disparu.

26 000 appareils photos

Cette année-là, lors d'un sommet en Russie, l'Inde et les dirigeants de 12 autres pays abritant des tigres s'étaient engagés à doubler leur population d'ici 2022. La population de tigres en Inde augmente régulièrement depuis 2006, année où elle avait chuté à seulement 1 411 animaux. Mais son niveau n'est pas encore remonté à celui de 2002, lorsque 3 700 de ces prédateurs vivaient en Inde selon les estimations.

"Il y a 15 ans, il y avait de graves inquiétudes sur le déclin de la population de tigres. C'était un grand défi pour nous mais avec détermination nous sommes parvenus à nos objectifs", a dit le chef de gouvernement indien Narendra Modi. La nation de 1,3 milliard d'habitants recense tous les quatre ans ses tigres en liberté.

Pour ce dernier exercice, des chercheurs ont placé 26 000 appareils photos dans des zones où la présence de tigres est connue. Des programmes informatiques ont ensuite passé au peigne fin les 350 000 images prises pour identifier chaque animal dans la cinquantaine de réserves destinées à les préserver.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

[Science] La vie marine peut être restaurée d’ici 2050 si la pression sur les écosystèmes se réduit

La nature est résiliente si on lui en laisse le temps. Selon une étude publiée dans la revue Nature cette semaine, la vie marine pourrait être restaurée en l'espace d'une génération seulement. Pour cela, les pressions humaines doivent être réduites. Il faut notamment accélérer dans la lutte contre...

Animaux sauvages villes cerfs japon AFP

Singes, cerfs, dindes... Avec le Coronavirus, les animaux sauvages s'aventurent en villes

Des hordes de singes dans une ville en Thaïlande, des cerfs en plein coeur d'une ville japonaise, des bandes de dindes sauvages en Californie... Face au Coronavirus, de multiples animaux sauvages, habitués à être nourris par les touristes, envahissent les villes en quête de nourriture. D'autres...

Madagascar reforestation

[Certifié sans Coronavirus] Madagascar fête son indépendance en plantant 60 millions d’arbres

Le 26 juin 2020, Madagascar fêtera ses 60 ans d'indépendance. Pour l'occasion, le président Andry Rajoelina a lancé un gigantesque plan de reforestation. Il espère qu'à cette date, 60 millions d'arbres seront plantés. Un défi de taille pour cette île qui a perdu 44 % de ses forêts naturelles depuis...

Coronavirus venise pollution Massimo Bertolini NurPhoto

Sans bateaux ni touristes, les eaux de Venise retrouvent leur clarté

Alors que l'Italie est confinée depuis le 8 mars dernier, l'absence de touristes et de bateaux de croisière à Venise se fait sentir. Les eaux de la Cité des Doges ont retrouvé leur transparence et les habitants ont remarqué des bancs de poissons dans certaines zones. Il y aura un avant et un après...