Publié le 30 septembre 2018

ENVIRONNEMENT

[Le chiffre] Les rizières émettent autant de protoxyde d’azote que 200 centrales à charbon

C’est le troisième gaz à effet de serre le plus puissant, après le dioxyde de carbone et le méthane. Le protoxyde d’azote, également appelé gaz hilarant, n’a vraiment pas de quoi faire rire. Une partie de ses émissions n’auraient pas été prises en compte par les scientifiques. Elles émanent des cultures de riz et polluent autant que 200 centrales à charbon.

Rizieres pixabay
Les rizières émettent du méthane mais aussi du proxyde d'azote, un gaz au pouvoir réchauffant bien plus élevé.
@Pixabay

Après la viande, haro sur la production de riz ! Si les rizières sont connues pour être des sources importantes de méthane (9 % des émissions globales) en raison de leur immersion dans l’eau, c’était sans compter sur un autre gaz à effet de serre, le protoxyde d’azote (N20).

Il est généré lorsque le sol est immergé puis asséché de façon intermittente, une technique pratiquée par une partie des riziculteurs, et plébiscitée par les organisations internationales pour réduire les émissions de méthane des rizières… sans s'apercevoir que cela dopait les émissions de N2O.

Selon des chercheurs qui viennent de publier leur découverte dans la revue américaine PNAS, "les quantités des deux gaz à effets de serre rejetés dans l'atmosphère par les rizières du monde entier sont ainsi probablement sous-estimées de moitié". Au total, les émissions mondiales de N2O dues au riz pourraient représenter l'équivalent des émissions de 200 centrales au charbon, selon leur estimation.

Un pouvoir réchauffant x 300

Le N20, peu connu, est pourtant le troisième gaz à effet de serre après le dioxyde de carbone et le méthane. Son pouvoir réchauffant est 300 fois plus important que celui du CO2 et sa durée de vie dans l’atmosphère est de 120 ans. À son actif, signalons également qu’il est devenu l’ennemi numéro 1 de la couche d’ozone car, contrairement aux autres gaz responsables d’agrandir le trou, il n’avait pas été interdit par le Protocole de Montréal. D’ici 2050, ses émissions pourraient doubler.

Rien qu’en Inde, où l’étude a été menée sur cinq rizières inondées par intermittence, les émissions de protoxyde d’azote "pourraient être 30 à 45 fois plus élevées que celles signalées en cas d’inondation continue", ont estimé les chercheurs. Ils préconisent dès lors de limiter le niveau de l'eau à environ cinq à sept centimètres au-dessous ou au-dessus du niveau du sol dans les rizières afin de minimiser la totalité des gaz à effet de serre qu’elles produisent.

Le riz est aujourd’hui l’aliment de base pour la moitié des habitants de la planète. Il est également menacé par le réchauffement climatique qui favorise la multiplication des nuisibles, réduisant les rendements agricoles.

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

APRE S LE GLYPHOSATE LE NOUVEAU SCANDALE PHYTOSANITAIRE S APPELLE CHLORPYRIFOS

Après le glyphosate, le nouveau scandale phytosanitaire s’appelle chlorpyrifos

C'est un pesticide interdit en France et pourtant on en retrouve des résidus dans les fruits et légumes vendus en rayon. Le chlorpyrifos, encore autorisé dans l'Union européenne, doit être réévalué par la Commission européenne, sa licence d'autorisation de mise sur le marché arrivant à échéance....

Inondation champs de mais Nebraska ScottOlson GettyImage NorthAmerica AFP

Le manque de maïs attendu mondialement dès 2020 illustre l’impact systémique du changement climatique

Le Midwest américain a les pieds dans l’eau. Ces inondations, qui risquent de devenir la norme face au réchauffement, empêchent les agriculteurs de semer le maïs. D’ores et déjà, le gouvernement américain prévoit une production en recul de presque 10 % cette année. Un impact considérable sur l’offre...

Catherine geslain Laneelle FAO agriculture Xavier Remongin agriculture

La candidate française à la présidence de la FAO envisage toutes les solutions pour lutter contre la faim, y compris les OGM

La candidate de l'Union européenne à la présidence de l'organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations unies (FAO), la Française Catherine Geslain-Lanéelle, souhaite que "toutes les solutions" soient envisagées pour éradiquer la faim sur la planète, y compris l’utilisation des OGM et...

Tomates bio sous serres en hiver symbole industrialisation de la filiere

Des tomates sous serre en hiver, symbole de la dérive du bio

Des tomates cultivées sous serres chauffées au mois de mars peuvent-elles être labellisées bio ? Pour l'instant oui, mais les acteurs historiques du bio veulent faire interdire cette pratique qui va à l'encontre des valeurs environnementales et sociales qu'ils portent. Un combat contre...