Publié le 30 septembre 2018

ENVIRONNEMENT

[Le chiffre] Les rizières émettent autant de protoxyde d’azote que 200 centrales à charbon

C’est le troisième gaz à effet de serre le plus puissant, après le dioxyde de carbone et le méthane. Le protoxyde d’azote, également appelé gaz hilarant, n’a vraiment pas de quoi faire rire. Une partie de ses émissions n’auraient pas été prises en compte par les scientifiques. Elles émanent des cultures de riz et polluent autant que 200 centrales à charbon.

Les rizières émettent du méthane mais aussi du proxyde d'azote, un gaz au pouvoir réchauffant bien plus élevé.
@Pixabay

Après la viande, haro sur la production de riz ! Si les rizières sont connues pour être des sources importantes de méthane (9 % des émissions globales) en raison de leur immersion dans l’eau, c’était sans compter sur un autre gaz à effet de serre, le protoxyde d’azote (N20).

Il est généré lorsque le sol est immergé puis asséché de façon intermittente, une technique pratiquée par une partie des riziculteurs, et plébiscitée par les organisations internationales pour réduire les émissions de méthane des rizières… sans s'apercevoir que cela dopait les émissions de N2O.

Selon des chercheurs qui viennent de publier leur découverte dans la revue américaine PNAS, "les quantités des deux gaz à effets de serre rejetés dans l'atmosphère par les rizières du monde entier sont ainsi probablement sous-estimées de moitié". Au total, les émissions mondiales de N2O dues au riz pourraient représenter l'équivalent des émissions de 200 centrales au charbon, selon leur estimation.

Un pouvoir réchauffant x 300

Le N20, peu connu, est pourtant le troisième gaz à effet de serre après le dioxyde de carbone et le méthane. Son pouvoir réchauffant est 300 fois plus important que celui du CO2 et sa durée de vie dans l’atmosphère est de 120 ans. À son actif, signalons également qu’il est devenu l’ennemi numéro 1 de la couche d’ozone car, contrairement aux autres gaz responsables d’agrandir le trou, il n’avait pas été interdit par le Protocole de Montréal. D’ici 2050, ses émissions pourraient doubler.

Rien qu’en Inde, où l’étude a été menée sur cinq rizières inondées par intermittence, les émissions de protoxyde d’azote "pourraient être 30 à 45 fois plus élevées que celles signalées en cas d’inondation continue", ont estimé les chercheurs. Ils préconisent dès lors de limiter le niveau de l'eau à environ cinq à sept centimètres au-dessous ou au-dessus du niveau du sol dans les rizières afin de minimiser la totalité des gaz à effet de serre qu’elles produisent.

Le riz est aujourd’hui l’aliment de base pour la moitié des habitants de la planète. Il est également menacé par le réchauffement climatique qui favorise la multiplication des nuisibles, réduisant les rendements agricoles.

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Cop desertification objectif neutralite en 2030

COP désertification : les États s'engagent sur la neutralité en matière de dégradation des sols d'ici 2030

Les 196 États membres de la Convention de lutte contre la désertification se sont engagés à atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres en 2030. Une avancée alors que le dernier rapport du Giec mettait en évidence l'influence néfaste des activités humaines sur l'état des terres.

[À l’origine] Le glyphosate, de détergent pour canalisation à herbicide le plus vendu au monde

La naissance du glyphosate est une histoire peu commune. Le premier usage de cette molécule, agent actif du Roundup, devenu l'herbicide le plus vendu au monde, est en réalité celui de détergent capable de détartrer les chaudières et les canalisations. C'est Monsanto, en 1974, qui comprendra ses...

Deforestation amazonie double en un an Greenpeace

En un an, la déforestation a doublé en Amazonie

C'est une véritable explosion. La déforestation de l'Amazonie au Brésil a augmenté de 92 % entre janvier-août et la même période 2018. Si Jair Bolsonaro aggrave la situation depuis son arrivée au pouvoir, la déforestation est déjà repartie à la hausse depuis déjà quelques années. Or les feux...

Pandage pesticide agriculture pixabay

Distance d’éloignement des pesticides : la mesure du gouvernement ne satisfait ni les écologistes ni les agriculteurs

Alors qu'une quarantaine de maires ont pris des arrêtés pour interdire l'épandage de pesticides à 150 mètres des habitations, le gouvernement, lui, propose une distance de 5 à 10 mètres selon les cultures. Il va par ailleurs lancer une consultation citoyenne de trois semaines sur le sujet. Un...