Publié le 23 janvier 2019

ÉNERGIE

"La transition énergétique fait peur", explique Isabelle Kocher (Engie)

Isabelle Kocher est directrice générale d’Engie, l’un des plus grands énergéticiens de la planète. Interrogée le 22 janvier sur France Info, elle assure que la transition énergétique ne doit pas peser sur la facture des Français. C’est pourquoi son groupe va prendre en charge la rénovation des chaudières en France.

Isabelle Kocher est Directrice générale d'Engie.
@FranceInfo

Invitée au micro de France Info, la Directrice générale d’Engie, Isabelle Kocher, est venu présenter une offre de remplacement des chaudières à un euro pour les ménages les plus modestes. "Il y a trois millions de chaudières vétustes, d'au moins 15 ans d'âge, en France. Si on considère qu'il y a quatre personnes par foyer, cela fait douze millions de personnes qui consomment beaucoup trop d'énergie par rapport à ce qu'elles pourraient et qui paient plus cher par rapport à ce qu'elles pourraient", explique-t-elle la dirigeante.

 

Concrètement, le groupe va offrir un guichet unique où les clients pourront bénéficier des aides d’État. "Si le service de l'État nous confirme que la personne est éligible, nous ferons l'avance des fonds correspondants", décrit-elle.

Pas de place pour augmenter la facture

Au-delà de l’offre, c’est toute une réflexion sur la transition énergétique que propose Isabelle Kocher. "Je pense que le sujet de la transition énergétique fait peur car il induit la crainte que la facture augmente. C’est un vrai sujet, car il n’y a pas de place pour (une telle) augmentation. Il faut prendre des mesures concrètes. L’État et les entreprises doivent se mobiliser".

Elle fait aussi un lien vers la prime versée aux salariés d’Engie, comme demandé par Emmanuel Macron dans le cadre de la crise des Gilets jaunes. Il s’agit de 600 euros versés à 41 000 personnes touchant moins de 2 500 euros.

"Nous avons raison d’accélérer. Les Gilets jaunes révèlent un sujet de pauvreté qui est profond. Et c’est important de le voir en face", assure-t-elle. Elle ajoute :il y a un sujet de "pauvreté et de difficulté à vivre", mais aussi de "tolérance sur les écarts (sociaux) est de plus en plus faible dans la société d’aujourd’hui".

Et faisant référence au mouvement des Gilets jaunes, il y voit un mouvement mondial : "La situation en France fait écho à l’évolution de la société aux États-Unis, au Brexit, à l’Italie… c’est l’expression de classe moyenne qui ne voient pas son futur".

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Coradia iLint2018 Alstom

La France sur les rails d'une "révolution de l'hydrogène"

Mettre la France en pointe mondiale de l'hydrogène vert : l'ambition du gouvernement a clairement été affirmée lors du premier Conseil national de l'hydrogène fin février. Avec un plan de financement à 7 milliards d'euros, déjà 27 projets soutenus depuis septembre et des premiers trains à propulsion...

Bill Gates Breakthrough Energy CCO

Bill Gates déroule son plan pour réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre

Il reste optimiste. Mais dans son nouveau livre "Climat : comment éviter un désastre", le fondateur de Microsoft s’inquiète de l’immense marche à franchir pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre à zéro. Pragmatique, Bill Gates propose une feuille de route pour lutter contre le...

Pour la première fois, en 2020, le monde a plus investi dans les énergies vertes que dans les fossiles

Cela pourrait ressembler à un point de bascule. Tandis que les énergies renouvelables ont dépassé les 500 milliards de dollars d’investissements en 2020, ceux dans la production de pétrole et de gaz se sont effondrés à moins de 400 milliards de dollars. C’est la première fois que les premiers...

Transition energetique tirelire traite charte energie recours investisseurs istock

La France appelle l’Union européenne à sortir du Traité sur la charte de l’énergie, un texte à haut risque pour la transition

La France appelle l'Union européenne à envisager une sortie du Traité sur la charte de l'énergie (TCE) d'ici la fin de l'année, si le processus de modernisation du texte n'aboutit pas. L'accord, signé en 1994 par l'Europe et les pays de l'ancien bloc soviétique, donne aux investisseurs la...