Publié le 20 juin 2021

ÉNERGIE

Fusion nucléaire : la Chine bat un nouveau record de température à 160 millions de degrés

Ces derniers mois, les ingénieurs et scientifiques chinois avancent à grands pas sur la fusion nucléaire. Cette forme d’énergie propre et massive simule les réactions de fusion d’atomes d’hydrogène, telles qu’elles se déroulent au cœur du soleil. Mais cela demande de stabiliser un plasma à plus de 100 millions de degrés. Le réacteur expérimental chinois a atteint 160 millions de degrés, à comparer au "petit" 15 millions de degrés au cœur du soleil.

Reacteurs fusion nucleaire chine Institute of Plasma Chinese Academy of Science
Le réacteur à fusion nucléaire East dans l'université des sciences de Hefei en Chine.
@Institute-of-Plasma-Chinese-Academy-of-Science

Jamais il n’a fait aussi chaud sur Terre. Et pour une fois, le réchauffement climatique n’y est pour rien. C’est même une excellente nouvelle. Dans le réacteur expérimental à fusion nucléaire, l’Experimental Advanced Superconducting Tokamak (EAST), les ingénieurs chinois sont parvenus à maintenir une température de 120 millions de degrés pendant 101 secondes et ont même atteint 160 millions de degrés pendant 20 secondes.

L’exploit est considérable. La fusion nucléaire (qui n’a rien à voir avec la fission nucléaire, utilisée dans les réacteurs aujourd’hui sur Terre) est la réaction qui se produit au cœur du soleil. Il s’agit de faire fusionner des noyaux d’atome d’hydrogène pour générer une quantité phénoménale d’énergie, sans produire de déchets, ni émettre aucun gaz à effet de serre. C’est ce qui passe au cœur de notre soleil. Pour y parvenir, il s’agit de confiner un plasma dans un champ électromagnétique à plus de 100 millions de degrés. C’est sept fois plus que le cœur de notre astre.

Iter en vue

Le précédent record du réacteur expérimental chinois était de 100 millions de degrés pendant 100 secondes. Et c’était déjà un record mondial. La Chine vient de faire un pas en avant dans une course qui est loin d’être un sprint. Le journal chinois Global Times cite Lin Boqiang, directeur du centre de recherche économique sur l’énergie à l’université de Xiamen. Il explique qu’il faudra au moins trente ans encore pour que la technologie sorte des laboratoires et elle sera "critique pour le développement économique vert de la Chine".

Il y a un vrai enjeu à qui sera le premier à prouver la faisabilité industrielle de réacteurs nucléaires à fusion pour alimenter la Terre en énergie propre. Canadiens, Coréens du Sud et Américains œuvrent sur le sujet, notamment à travers une série de startups. Mais tous les regards sont tournés vers Cadarache, dans le sud de la France, où est en cours d’assemblage le réacteur préindustriel Iter. Il sera le plus puissant modèle du genre et devrait produire son premier plasma fin 2025.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin 


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Renovation thermique CCO

Interdiction à la location des passoires thermiques : pourquoi ça ne suffira pas à booster la rénovation énergétique des bâtiments

Depuis le 1er janvier, les passoires thermiques les plus énergivores ne peuvent plus être mises à la location. L'objectif est de booster la rénovation énergétique des bâtiments, un dossier qui patine depuis une quinzaine d'années, chaque acteur se renvoyant la balle. Cette nouvelle mesure est très...

Gazoduc bulgarie russie dependance NIKOLAY DOYCHINOV AFP

Crise énergétique : aucun risque de coupure avant mi-janvier, les inquiétudes se focalisent sur les prochains hivers

Si l'hiver 2022-2023 semble pour l'instant se dérouler sans accroc en France, les inquiétudes se font de plus en plus vives quant aux prochains hivers, avec le nouveau retard annoncé sur l'EPR de Flamanville et la guerre en Ukraine qui se poursuit. Alors que les importations de gaz russe devraient...

Port de barcelone CC0

La France porte un projet de pipeline qui transportera de l’hydrogène vert depuis la péninsule ibérique d’ici 2030

Le projet MidCat enterré, c'est un nouveau projet de pipeline qui vient d'être lancé pour relier la péninsule ibérique au nord de l'Europe, en passant par la France. Baptisé BarMar, il reliera Barcelone à Marseille par la mer et devrait transporter d'ici 2030 de l'hydrogène vert produit à partir...

EXIT TCE KENZO TRIBOUILLARD AFP

Traité sur la charte de l'énergie : le gouvernement français mis sous pression pour un retrait coordonné au sein de l'Union européenne

La France vient de notifier officiellement son retrait du Traité sur la charte de l'énergie (TCE), un accord accusé de bloquer la transition énergétique. Une vingtaine d'organisations appelle désormais le gouvernement à travailler sur un retrait coordonné de l'Union européenne. La modernisation du...