Publié le 02 janvier 2021

ÉNERGIE

[Science] La Corée du Sud fait un pas de géant vers la fusion nucléaire

La fusion nucléaire est un Graal énergétique. Produire une énergie massive et propre, à partir d’une matière première illimitée. Mais cela demande de maintenir en place un nuage de particules, un plasma, à plus de 100 millions de degrés. Alors que le précédent record se limitait à huit secondes, des chercheurs coréens sont parvenus à atteindre 20 secondes.

Kstar Coree du sud fusion nucleaire NationalFusionResearch Institute
Tokamak Kstar en Corée du Nord dédiée à la recherche sur la fusion nucléaire.
@NationalFusionResearchInstitute

20 secondes, ce n’est presque rien. Mais pourtant, c’est un record extraordinaire pour la fusion nucléaire. Les physiciens opérant sur le Korea Superconducting Tokamak Advanced Research (KSTAR), ont réussi à maintenir en place un plasma de 100 millions de degrés pendant 20 secondes. À titre de comparaison, le cœur du soleil ne brûle "qu’à" 15 millions de degrés. Jamais la fusion nucléaire n’a pu être autant maîtrisée depuis 80 ans que la communauté scientifique y travaillait. Le précédent record datait de 2019 et se limiter à 8 secondes

La fusion nucléaire est la réaction qui se passe au cœur des étoiles, comme notre astre. Des noyaux d’atomes fusionnent en libérant des quantités gigantesques d’énergie. Dans les réacteurs à fusion que l’on cherche à créer sur Terre, il s’agirait de faire fusionner des noyaux d’hydrogène, la matière première la plus abondante de l’univers. Contrairement à la fission nucléaire, la réaction ne produit aucun déchet radioactif à long terme.

Objectif 5 minutes

La difficulté est que le mécanisme de fusion ne peut se faire qu’à très haute température au cœur d’un plasma qui doit être maintenu en place par un champ magnétique généré par de puissants électroaimants. Pour cela, il faut employer un Tokamak, une chambre en forme de tore pour maintenir le nuage de particules en place. Les scientifiques coréens visent l’obtention d’un plasma stable pendant 300 secondes (cinq minutes) d’ici 2025.

Cette recherche est menée de front par des nombreux pays à travers le monde grâce à plusieurs réacteurs expérimentaux. Mais le plus grand projet au monde est Iter (Réacteur thermonucléaire expérimental international). Ce réacteur, en construction à Cadarache dans le sud de la France, devrait produire son premier plasma en 2025. Dans les années qui suivront, ce réacteur préindustriel devra produire réellement de l’électricité pour prouver la faisabilité technique d’une production massive d’énergie décarbonné depuis cette source.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Voiture thermique essence Koonsiri Boonnak

Le jour où la dernière voiture thermique a été vendue en France

La nouvelle Présidente de la République l’avait annoncé en 2027 et elle l’a fait. À partir du 1er janvier 2030, plus aucune voiture essence ou diesel ne sera vendue en France. Le pays prend cinq ans d’avance sur le reste de l’Europe. Mais la casse sociale a été difficile à assumer. Dans les années à...

 Total La Mède @Total

TotalEnergies met fin à l’importation d’huile de palme sur son site de La Mède

TotalEnergies a acté la fin de l'huile de palme sur ses sites. Le PDG de l'entreprise, Patrick Pouyanné, a annoncé cesser l'importation de cette huile controversée dans son site de La Mède et dans toute la compagnie à partir de 2023. C'est la fin d'un bras de fer engagé par les associations...

A350 avion aviation Airbus2021 S Ramadier

Avion à hydrogène : Air Liquide, ADP et Airbus s’allient pour préparer l’arrivée des premiers modèles

Pointée du doigt pour son impact en matière d’émissions de CO2, l’aviation promet des efforts considérables pour produire des avions plus propres. Parmi les pistes envisagées, l’hydrogène est très prometteur. Mais cela va demander de repenser les infrastructures aéroportuaires, ce à quoi veut...

Reacteurs fusion nucleaire chine Institute of Plasma Chinese Academy of Science

Fusion nucléaire : la Chine bat un nouveau record de température à 160 millions de degrés

Ces derniers mois, les ingénieurs et scientifiques chinois avancent à grands pas sur la fusion nucléaire. Cette forme d’énergie propre et massive simule les réactions de fusion d’atomes d’hydrogène, telles qu’elles se déroulent au cœur du soleil. Mais cela demande de stabiliser un plasma à plus de...