Publié le 24 mai 2019

ÉNERGIE

Voitures électriques: cinq à six milliards d'euros pour créer un "airbus des batteries"

Entre cinq et six milliards d'euros vont être investis au total dans un projet européen de construction de batteries automobiles, dit "Airbus des batteries", ont annoncé jeudi les ministres français et allemand de l'Economie, Bruno Le Maire et Peter Altmaier.

Le projet d'Airbus des batteries doit permettre de combler l'écart abyssal de l'Europe face à la Chine sur le marché des batteries électriques.
@Forseepower

Lancé il y a 18 mois par la France et par l'Allemagne, le projet d’Airbus des batteries, nommé comme cela en référence au géant européen de l'aéronautique, va mobiliser 5 à 6 milliards d’euros d’investissements pour construire des lignes de production de batteries. Une usine pilote comptant 200 emplois va être mise en route au cours des prochains mois en France. Deux usines de production suivront, en France et en Allemagne. A la clé : 1 500 emplois dans chacun des sites.

Cette alliance européenne de batteries doit permettre à l'Europe de combler son retard abyssal face à la Chine. "Le temps presse", a souligné jeudi le commissaire européen à l'Energie qui voit dans ce projet un "enjeu stratégique pour accélérer la transition écologique" et la "compétitivité globale" de l'Union européenne.

Les 5 à 6 milliards consacrés au projet seront constitués à hauteur de "1,2 milliard d'euros au maximum" de subventions publiques, auxquelles la Commission européenne a donné son accord de principe, avant un feu vert formel attendu d’ici octobre. Le reste sera fourni par l’argent privé, a déclaré le ministre de l’Économie française, Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse avec son homologue allemand et le Commissaire européen à l'Energie Maros Sefcovic.

Un intérêt des grands constructeurs automobiles et des autres pays européens

Selon le ministre de l’Économie allemand, Peter Altmaier, plusieurs entreprises européennes (plus d’une trentaine) ont d'ores et déjà fait part de leur souhait d'intégrer le futur consortium, dont le groupe automobile PSA et sa filiale Opel et le fabricant français de batteries Saft, appartenant au groupe Total.

"Les consortiums ne sont pas composés par l'État, ils ne sont pas composés par les ministres ou par la commission", a toutefois insisté le ministre, en rappelant que les industriels et les constructeurs européens étaient "à l'origine de ce projet". "D'autres États membres" de l'Union européenne ont par ailleurs "déjà manifesté leur souhait de rejoindre le projet", selon Bruno Le Maire qui cite l'Italie, la Belgique, la Pologne, l'Autriche ou la Finlande.

La rédaction avec AFP 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voitures diesel pollution ssuaphoto istock

Émissions de CO2 : les constructeurs automobiles européens exposés à des milliards d'euros d'amendes en 2020

C’est l’année fatale pour les constructeurs automobiles. Les émissions moyennes de CO2 des véhicules vendus en Union européenne ne peuvent plus dépasser les 95 grammes par kilomètre à partir de 2020, sous peine de fortes amendes. Sous l’effet conjugué des baisses de ventes de véhicules diesel et de...

Train LGV couv

Trois lignes à grande vitesse qui vont vous faire préférer le train

Face à un transport aérien de plus en plus décrié pour des raisons écologiques, le train a bien des atouts à faire valoir. D’ici 2030-2035, le réseau de trains à grande vitesse pourrait atteindre 100 000 kilomètres à travers le monde, acheminant plus de trois milliards de voyageurs par an, et...

Trottinette electrique lime paris pixabay

Le bilan carbone des trottinettes électriques est proche de celui de la voiture partagée

Rouler en trottinette électrique : meilleur pour la planète que la voiture ? Ce n'est pas si certain. Selon une étude du cabinet Arcadis, qui analyse l'ensemble du cycle de vie, l'empreinte carbone de ces engins très tendance est presque égale à celle des voitures partagées (avec trois passagers)....

Peugeot voiture electrique AstuceProd

Les constructeurs automobiles avancent vers une économie bas carbone les deux pieds sur le frein

Peugeot et Renault font figure de bons élèves dans la transition vers des véhicules moins émetteurs. Mais l’étude de la World Benchmarking Alliance sur les constructeurs automobiles mondiaux montre une filière encore très en retard pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Les SUV, plus...