Publié le 10 février 2018

ÉNERGIE

[VIDEO] 35 pompiers, 5 heures d'intervention... Ce qu'il se passe quand une Tesla prend feu

En Autriche, une Tesla Model S a pris feu après un accident. Les 35 pompiers sur place ont mis 5 heures avant d'éteindre l'incendie, d'énormes nuages de fumée toxique s'échappant de la voiture. Les véhicules électriques s'éteignent différemment des thermiques, la batterie trop chaude peut rallumer le feu à tout moment.

Il aura fallu 35 pompiers et 5 heures pour éteindre le feu. En octobre, en Autriche, un homme de 19 ans conduisant une voiture électrique, une Tesla Model S, s’est écrasé contre une barrière d’autoroute. Le conducteur est sorti de la voiture avec des blessures superficielles. Mais les pompiers ont dû intervenir, pendant plusieurs heures, pour venir à bout de l'incendie.

D'énormes quantités d'eau

Pour éteindre une voiture électrique, les combattants du feu ont besoin de formations spécifiques. Les images, tournées par l'équipe d'intervention, dévoilent des nuages de fumées impressionnantes. Tous les pompiers ont d’ailleurs dû s’équiper de masques pour éviter l’inhalation des produits toxiques et ont utilisé de grande quantité d’eau pour éteindre le feu.

"Si la batterie haute tension prend feu, qu’elle est exposée à une chaleur élevée, pliée, tordue, fissurée ou brisée de quelque façon que ce soit, utilisez de grandes quantités d’eau pour la refroidir", conseille le fabricant Tesla dans un guide destiné aux pompiers.

La batterie peut relancer le feu

Après que la température de la voiture ait suffisamment baissé, un pompier a pu couper l’alimentation de la batterie. "La lutte contre l’incendie - qui ne pouvait être effectuée que sous protection respiratoire sévère - était difficile parce que le feu s’est rallumé plusieurs fois", a expliqué le service des incendies de Landeck.

De fait, les batteries peuvent rester incandescentes et déclencher des feux des heures après l’intervention des pompiers. Tesla conseille donc de vérifier, pendant 48 heures, grâce à une caméra d’imagerie thermique la température de la batterie.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Greve ratp questions

Chaos dans les transports publics : le pari risqué de l'ouverture à la concurrence

Journées de 13 heures, conflits à gérer, salaires jugés insuffisants... Les salariés des transports en commun en Île-de-France craignent une dégradation de leurs conditions de travail, déjà difficiles, avec l'ouverture à la concurrence. Celle-ci se déroule progressivement, sous le signe d'une...

Galere transports franciliens

Bus, métros, RER... Les difficultés s'accumulent sur le réseau de transport francilien, freinant la décarbonation de la mobilité

Alors que les transports en commun sont la clé de la décarbonation, le réseau francilien est au bord du chaos. Attentes interminables, foule qui se presse aux portes, rames bondées... Le service, réduit pendant la pandémie de Covid-19, n'a pas repris à 100%. Pourtant, les besoins augmentent chaque...

Covoiturage ecov ligne

Plan covoiturage : le gouvernement veut en faire un transport en commun comme les autres

Le covoiturage prend sa place dans l'arsenal de la mobilité durable et partagée. 150 millions d'euros lui sont alloués par le gouvernement pour tripler son usage d'ici 2027. Lignes de covoiturage avec arrêts dédiés, voies réservées, plateformes en ligne... Tous les moyens sont bons pour encourager...

Trafic automobile voitures pollution air istock

L’industrie automobile en route vers l’électrification peine encore à changer de modèle

L’industrie automobile apparaît bien engagée pour passer au véhicule électrique, les annonces en ce sens se multipliant sous l'effet du durcissement des normes. Mais la transition se passe moins facilement qu'il n'y parait car les constructeurs automobiles demeurent encore bien accros au moteur...