Publié le 02 août 2017

ÉNERGIE

Déjà 500 000 clients pour la Model 3, la voiture électrique "grand public" de Tesla

Ça y est, Tesla a mis en vente sa première voiture électrique grand public. Le tarif de 35 000 dollars a déjà attiré 500 000 acheteurs, qui seront tous livrés au mieux fin 2018. Un énorme succès alors que fin 2016, seuls 2 millions de véhicules électriques circulaient dans le monde. 


Tesla

Elon Musk, le fondateur de Tesla et de SpaceX est un visionnaire. Ses lanceurs de satellites réutilisables, ses batteries géantes, ses voitures autonomes, son train à sustentation magnétique donnent un avant-goût du futur. Mais il lui manque un succès commercial qui impactera réellement nos modes de vie. Il viendra peut-être de la Tesla Model 3. Depuis le 29 juillet, Tesla Motors a remis les clés – avec deux semaines d’avance - aux trente premiers heureux propriétaires de son modèle de véhicule électrique grand public. 500 000 attendent déjà leur tour.

 

Avec cette voiture, Tesla se donne pour mission de promouvoir le virage de la mobilité électrique dans le monde. Cette berline à 35 000 dollars, est bien plus accessible que les modèles précédents de la marque emblématique. Elle affiche une autonomie de 350 kilomètres, qui peut être accrue à 500 km moyennant une option de quelques milliers de dollars. On est loin derrière les performances de l’hyper-performante Model S (610 kilomètres d’autonomies et le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes) à 95 000 dollars.

Le défi de la production

Tout l’enjeu pour Tesla est d’arriver à accroître sa production pour répondre à la "demande qui n’est pas un problème", assure Elon Musk. Pour cela, il envisage de produire 5 000 unités par semaine d’ici la fin de l’année et d’atteindre 10 000 véhicules hebdomadaires courant 2018. "C'est un défi mais je suis confiant", promet-il.

Le grand patron a pour ambition de vendre 1 million de véhicules par an en 2020. Un sacré challenge alors la voiture la plus vendue en 2016 était la Ford F-150 (équipé d’un moteur thermique conventionnel) avec 986 000 exemplaires écoulés. En 2016, il y avait "seulement" 2 millions d’automobiles électriques circulant dans le monde, sur un total d’un milliard de véhicules.

Une concurrence accrue

L’objectif de Tesla sera d’autant plus difficile à atteindre avec la multiplication des modèles électriques grand public : Chevrolet Bolt (30 000 dollars), Nissan Leaf (26 000 euros), Renault Zoé (24 000 euros), Ampera-e d’Opel (40 000 euros). A long terme toutefois, il y aura de la place pour tout le monde. Selon une étude de Boston Consulting, les véhicules électriques concentreront 90 % du marché automobile en 2040 dans les pays développés.

Cette transition du monde de l’automobile est portée par l’annonce de grandes économies comme l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni ou la Norvège d’interdire la vente des voitures essence et diesel entre 2030 et 2040. Des défis majeurs qui demandent une vraie offre de la part des constructeurs et le déploiement d’infrastructures de recharges adaptées.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voitures diesel pollution ssuaphoto istock

Émissions de CO2 : les constructeurs automobiles européens exposés à des milliards d'euros d'amendes en 2020

C’est l’année fatale pour les constructeurs automobiles. Les émissions moyennes de CO2 des véhicules vendus en Union européenne ne peuvent plus dépasser les 95 grammes par kilomètre à partir de 2020, sous peine de fortes amendes. Sous l’effet conjugué des baisses de ventes de véhicules diesel et de...

Train LGV couv

Trois lignes à grande vitesse qui vont vous faire préférer le train

Face à un transport aérien de plus en plus décrié pour des raisons écologiques, le train a bien des atouts à faire valoir. D’ici 2030-2035, le réseau de trains à grande vitesse pourrait atteindre 100 000 kilomètres à travers le monde, acheminant plus de trois milliards de voyageurs par an, et...

Trottinette electrique lime paris pixabay

Le bilan carbone des trottinettes électriques est proche de celui de la voiture partagée

Rouler en trottinette électrique : meilleur pour la planète que la voiture ? Ce n'est pas si certain. Selon une étude du cabinet Arcadis, qui analyse l'ensemble du cycle de vie, l'empreinte carbone de ces engins très tendance est presque égale à celle des voitures partagées (avec trois passagers)....

Peugeot voiture electrique AstuceProd

Les constructeurs automobiles avancent vers une économie bas carbone les deux pieds sur le frein

Peugeot et Renault font figure de bons élèves dans la transition vers des véhicules moins émetteurs. Mais l’étude de la World Benchmarking Alliance sur les constructeurs automobiles mondiaux montre une filière encore très en retard pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Les SUV, plus...