Publié le 04 septembre 2019

ÉNERGIE

Record de voyageurs en train : le patron de la SNCF y voit une prise de conscience écologique

C'est un succès pour Guillaume Pepy. Le président de la SNCF a annoncé un trafic record de 26 millions de passagers cet été. Pour lui, pas de doute, cette croissance s'explique par une prise de conscience écologique de la part des Français, au détriment de l'avion. Le flygskam, la honte de prendre l'avion, qui a fait chuter le trafic en Suède, s'exporterait-elle en France ? 

Les francais prennent de plus en plus le train
Guillaume Pepy, président de la SNCF, estime que le succès grandissant du train est notamment dû à une prise de conscience écologique.
CC0

26 millions de voyageurs cet été ont emprunté le train. C’est le carton plein pour le président de la SNCF, Guillaume Pépy qui ne s’attendait pas à un tel succès, à la veille de son départ de l'entreprise ferroviaire. "C’est une progression de 7 % de voyageurs, c’est au-delà de ce qu’on imaginait", a-t-il expliqué le 29 août au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. "On observe un engouement pour le train et on gagne des parts de marché", a-t-il souligné.

Train low cost et conscience écolo

Sur un trajet de 6 heures comme Paris Toulon, la SNCF détient désormais 70 % de parts de marché. Sur le Paris Nice - entre 5 et 6 heures - c’est désormais un voyageur sur trois qui s’y rend en train. Bien sûr, les Ouigo, ces trains low cost, ont rendu ce mode de transport beaucoup plus attractif. Mais selon une étude commandée par la SNCF, les Français seraient également sensibles au fait que le train pollue moins que l’avion. Et cette prise de conscience écologique grignote des parts de marché au secteur aérien.

"Je crois que les gens font de plus en plus attention à leur décision par rapport à la planète. (…) Les gens sont cohérents, ils réclament plus d’écologie de la part des hommes et des femmes politique. Mais ils se disent : si moi personnellement, individuellement, je ne fais rien, et bien je suis en contradiction", avance Guillaume Pépy.

Le plan de communication du secteur aérien

Le flygskam serait donc en train de s’exporter en France ? Cette "honte de prendre l’avion" se développe particulièrement en Suède, pays d’origine de la jeune et iconique Greta Thunberg. En un an, le nombre de passagers a baissé de 4,4 % selon l'Agence suédoise des transports. L’opérateur Swedavia AB, qui gère plusieurs aéroports dont les deux plus gros du pays, atteste d’une chute de son trafic pour la première fois en 10 ans.

Cette tendance a pris une telle ampleur qu’elle inquiète les professionnels du secteur. "C’est une grande menace. Le secteur du transport aérien est confronté à un risque de réputation. C’est une première", a déclaré Alexandre de Juniac, ancien PDG d’Air France-KLM, cité dans les colonnes de la Tribune. Pour limiter les réticences du grand public, le secteur aérien a mis en place un grand plan de communication qui mettra l’accent sur les engagements environnementaux pris par les professionnels.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voitures diesel pollution ssuaphoto istock

Émissions de CO2 : les constructeurs automobiles européens exposés à des milliards d'euros d'amendes en 2020

C’est l’année fatale pour les constructeurs automobiles. Les émissions moyennes de CO2 des véhicules vendus en Union européenne ne peuvent plus dépasser les 95 grammes par kilomètre à partir de 2020, sous peine de fortes amendes. Sous l’effet conjugué des baisses de ventes de véhicules diesel et de...

Train LGV couv

Trois lignes à grande vitesse qui vont vous faire préférer le train

Face à un transport aérien de plus en plus décrié pour des raisons écologiques, le train a bien des atouts à faire valoir. D’ici 2030-2035, le réseau de trains à grande vitesse pourrait atteindre 100 000 kilomètres à travers le monde, acheminant plus de trois milliards de voyageurs par an, et...

Trottinette electrique lime paris pixabay

Le bilan carbone des trottinettes électriques est proche de celui de la voiture partagée

Rouler en trottinette électrique : meilleur pour la planète que la voiture ? Ce n'est pas si certain. Selon une étude du cabinet Arcadis, qui analyse l'ensemble du cycle de vie, l'empreinte carbone de ces engins très tendance est presque égale à celle des voitures partagées (avec trois passagers)....

Peugeot voiture electrique AstuceProd

Les constructeurs automobiles avancent vers une économie bas carbone les deux pieds sur le frein

Peugeot et Renault font figure de bons élèves dans la transition vers des véhicules moins émetteurs. Mais l’étude de la World Benchmarking Alliance sur les constructeurs automobiles mondiaux montre une filière encore très en retard pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Les SUV, plus...