Publié le 12 novembre 2018

ÉNERGIE

Carburants : Les ONG environnementales apportent leur soutien aux automobilistes "contraints" d'utiliser leur voiture

"Le gouvernement doit apporter de manière urgente un soutien financier aux automobilistes qui sont obligés de prendre leur voiture pour leur permettre de faire face à la hausse du prix des carburants". C’est ce que réclame un ensemble d’ONG (Greenpeace, WWF, Oxfam, etc.) regroupées au sein d’Action climat dans une tribune publiée ce matin sur France Info. 

Diesel pot d echappement AntonMatveev
La fiscalité écologique est nécessaire pour transformer le modèle de transport actuel. Mais elle ne doit pas pénaliser ceux qui ne peuvent faire autrement, estiment Greenpeace, WWF ou Oxfam dans une tribune.
@AntonMatveev

La fiscalité écologique est nécessaire pour transformer le modèle de transport actuel. Mais elle ne doit pas pénaliser ceux qui ne peuvent faire autrement, faute de politique cohérente et ambitieuse sur la mobilité durable. C’est en substance le message que portent 23 ONG environnementales, emmenées par le Réseau Action Climat (1) dans une tribune publiée ce 12 novembre sur France Info. Un message qui se veut fédérateur à l’heure où la polémique et la mobilisation citoyenne, incarnées par les "gilets jaunes", enflent sur la hausse de la taxe sur les carburants.

"La vulnérabilité des Français au prix des carburants est un fait. Des mesures doivent donc être adoptées pour les sortir de cette dépendance", assurent les associations signataires. Or, "à l'instar des précédents gouvernements, le gouvernement actuel mène une politique des transports qui, à ce jour, n'est ni cohérente avec l'urgence climatique, ni juste socialement". Car "cette fiscalité qui touche les Français épargne les secteurs les plus polluants et émetteurs de gaz à effet de serre, comme le secteur aérien ou le transport routier de marchandises".

La loi mobilité attendue pour le 21 novembre

Les solutions sont nombreuses et connues soulignent-elles, citant pêlemêle les transports en commun, les vélos, le développement de véhicules véritablement moins émetteurs et moins polluants, le désenclavement des territoires via un réseau ferré modernisé ou la lutte contre l'étalement urbain. "Ces solutions doivent être actées et financièrement soutenues par le gouvernement dans sa prochaine loi", demandent-elles. La loi mobilités doit être présentée en Conseil des ministres la semaine prochaine, mercredi 21 novembre.

En attendant "il y a ceux qui ne peuvent pas faire autrement : parce qu'ils ont peu de moyens mais qu'en plus, du fait de leur implantation géographique, ils ne peuvent se déplacer autrement qu'en prenant leur voiture", reconnaissent les ONG. Pour ces personnes, le "gouvernement doit apporter de manière urgente un soutien financier, pour leur permettre de faire face à la hausse du prix des carburants".

Béatrice Héraud @beatriceheraud

(1) Les associations signataires de la tribune: Le Réseau Action Climat et ses associations membres (350.org ; Agir pour l'environnement ; Alofa Tuvalu ; Alternatiba ; CLER – Réseau pour la transition énergétique ; CCFD-Terre solidaire ; 4D ; FUB ; Fnaut ; Fondation pour la Nature et l'Homme ; France Nature Environnement ; Greenpeace France ; Hespul ; Les Amis de la Terre ; Ligue de protection des oiseaux ; Oxfam France ; REFEDD ; Réseau Sortir du nucléaire ; Secours catholique-Caritas France ; WECF ; WWF France ; Zero Waste France).


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voiture volante airbus italdesign

[Bonne Nouvelle] Airbus et la RATP se penchent sur les véhicules volants dans le transport urbain

Les transports urbains volants redeviennent à la mode chez les constructeurs automobiles et les opérateurs de mobilités depuis quelques années. La disponibilité de solutions techniques, comme le véhicule autonome, rendent cette possibilité crédible. Airbus et RATP viennent de s’entendre pour...

Forsee Power batterie ForseePower

Voitures électriques: cinq à six milliards d'euros pour créer un "airbus des batteries"

Entre cinq et six milliards d'euros vont être investis au total dans un projet européen de construction de batteries automobiles, dit "Airbus des batteries", ont annoncé jeudi les ministres français et allemand de l'Economie, Bruno Le Maire et Peter Altmaier.

Trottinettes electriques autopartage paris laurent tine flickr

Les trottinettes électriques vont-elles sauver les villes et la planète ?

Elles font la Une des journaux depuis plusieurs mois, soit pour annoncer le lancement d’un nouveau modèle, l’arrivée d’un énième opérateur, la mise en place de mesures régulant leur usage ou l'expérience d'un crash-test par un assureur. Les trottinettes électriques en plein essor sont souvent...

Peripherique voitures IvanBastien

Des élus parisiens préconisent un périphérique plus lent et plus étroit

La mairie de Paris veut repenser le périphérique parisien. Cette ceinture autour de la capitale est une source de pollution atmosphérique et sonore. Mais c’est aussi un outil essentiel de la mobilité urbaine. Selon un rapport de plusieurs élus, il faut y diminuer la vitesse et supprimer des voies.