Publié le 14 décembre 2020

ÉNERGIE

La SNCF va tester un TER hybride, une première en France

Pour la première fois en France, un TER hybride va rouler sur le réseau ferroviaire. Un ancien TER de la région Occitanie va être modifié pour rouler à la fois à l'électricité, grâce à des batteries, et au diesel. Une première étape vers un "transport zéro émission", croit la directrice de l'innovation de la SNCF. 

TER pixabay
Après les voitures hybrides, la SCNF lance le TER hybride.
CC0

C’est "une nouvelle étape vers une mobilité ferroviaire toujours plus respectueuse de la planète", selon les mots de Frank Lacroix, directeur général TER. La SNCF, en collaboration avec Alstom et quatre régions, va lancer, début 2021, un TER hybride. "L’hybridation consiste à remplacer la moitié des moteurs thermiques par des systèmes de stockage composés de batteries lithium-ion", explique la SNCF.

Les essais du prototype de ce système de stockage conduits à l'usine Alstom de Tarbes ayant été jugés "réussis", un TER Regiolis a été prélevé sur le parc de la région Occitanie pour être modifié au début 2021 à l'usine de Reichshoffen (Bas-Rhin). Il pourra ainsi fonctionner avec des batteries en plus des modes électrique et diesel. Les essais se dérouleront dans le courant de l'année 2021. "L'expérimentation se poursuivra ensuite en service commercial à partir de 2022 pour valider en conditions réelles les fonctionnalités et les performances de la solution, dans la perspective de son déploiement en série", écrivent les parties prenantes dans un communiqué commun.

Un atout environnemental

L'idée est de combiner, en fonction des situations, l'alimentation électrique par caténaire, la mise en route des moteurs thermiques et l'utilisation de l'énergie stockée dans les batteries, par exemple lors d'arrêts prolongés en gare. Elle s'inscrit dans la recherche de solutions (comme la mise au point du train à hydrogène) visant à réduire le coût d'exploitation des trains sur des liaisons qui ne sont pas électrifiées de bout en bout ou quand la remise à niveau d'installations électriques fatiguées coûterait trop cher, en particulier sur les petites lignes.

C’est surtout un atout environnemental que défend la SNCF qui vise une réduction de 20 % de l’énergie consommée et des émissions de gaz à effet de serre. "L'objectif d'un transport zéro émission est un moteur d'innovation puissant. Le ferroviaire est déjà un mode qui émet peu de CO2, il sera bientôt encore meilleur grâce au TER hybride", a commenté Carole Desnost, directrice de l'innovation et de la recherche à la SNCF, citée dans le communiqué.

"Les essais et la validation du système de stockage d'énergie menés dans notre centre d'excellence traction à Tarbes démontrent déjà que l'hybridation de trains thermiques est une solution réaliste tant techniquement qu'économiquement pour réduire les émissions et les coûts", a ajouté Jean-Baptiste Eyméoud, le président d'Alstom France. La solution devrait de toute façon être temporaire, la SNCF entendant sortir du diesel d'ici 2035.

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Greve ratp questions

Chaos dans les transports publics : le pari risqué de l'ouverture à la concurrence

Journées de 13 heures, conflits à gérer, salaires jugés insuffisants... Les salariés des transports en commun en Île-de-France craignent une dégradation de leurs conditions de travail, déjà difficiles, avec l'ouverture à la concurrence. Celle-ci se déroule progressivement, sous le signe d'une...

Galere transports franciliens

Bus, métros, RER... Les difficultés s'accumulent sur le réseau de transport francilien, freinant la décarbonation de la mobilité

Alors que les transports en commun sont la clé de la décarbonation, le réseau francilien est au bord du chaos. Attentes interminables, foule qui se presse aux portes, rames bondées... Le service, réduit pendant la pandémie de Covid-19, n'a pas repris à 100%. Pourtant, les besoins augmentent chaque...

Covoiturage ecov ligne

Plan covoiturage : le gouvernement veut en faire un transport en commun comme les autres

Le covoiturage prend sa place dans l'arsenal de la mobilité durable et partagée. 150 millions d'euros lui sont alloués par le gouvernement pour tripler son usage d'ici 2027. Lignes de covoiturage avec arrêts dédiés, voies réservées, plateformes en ligne... Tous les moyens sont bons pour encourager...

Trafic automobile voitures pollution air istock

L’industrie automobile en route vers l’électrification peine encore à changer de modèle

L’industrie automobile apparaît bien engagée pour passer au véhicule électrique, les annonces en ce sens se multipliant sous l'effet du durcissement des normes. Mais la transition se passe moins facilement qu'il n'y parait car les constructeurs automobiles demeurent encore bien accros au moteur...