Publié le 10 octobre 2018

ÉNERGIE

L’Union européenne veut des voitures 35 % moins polluantes en 2030… Et ce n’est surement pas assez ambitieux

Les pays de l'Union européenne ont trouvé un accord mardi 9 octobre pour une baisse de 35% des émissions de CO2 des voitures neuves en 2030, mais certains ont déploré un manque d'ambition après le rapport alarmant des experts de l'ONU sur le réchauffement climatique.

Dieselgate voiture pollution
En 2030, les voitures devront émettre 35 % de CO2 en moins.
@DR

"Après 13 heures de négociations, nous sommes soulagés", s'est félicitée peu avant minuit devant la presse la ministre autrichienne de l'Environnement, Elisabeth Köstinger, à l'issue d'une longue journée de tractations avec ses homologues européens à Luxembourg.

La présidence autrichienne du Conseil de l'UE a obtenu le vote favorable de 20 pays sur 28 pour son compromis proposant une baisse de 35 % des émissions moyennes des voitures neuves en 2030 et de 30 % pour les camionnettes (par rapport à 2021), a indiqué la ministre.

L'objectif est plus ambitieux que celui proposé par la Commission européenne fin 2017 (-30 % d'émissions moyennes en 2030), mais il est en deçà de la baisse de 40 % votée début octobre par le Parlement européen.

L’industrie allemande en opposition

Les États membres vont désormais entamer dès mercredi 10 octobre des négociations avec les eurodéputés pour graver dans le marbre l'effort qui sera finalement demandé aux constructeurs automobiles. Les négociations entre pays européens ont été d'autant plus difficiles que l'Allemagne faisait partie d'un groupe, avec les pays de l'Est, qui ne voulait pas aller au-delà d'une baisse de 30 %.

"L'industrie automobile allemande conduit la politique environnementale allemande dans le mur, nous voulons y mettre un terme aujourd'hui", avait lancé dans la matinée le secrétaire d'État luxembourgeois au développement durable, Claude Turmes.  L'Allemagne a finalement décidé de voter pour le texte proposé par Vienne.

Tout comme la France, dont le ministre de l'Environnement François de Rugy avait pourtant défendu de son côté une baisse de 40 %. Des pays comme les Pays-Bas, le Luxembourg et l'Irlande, qui faisaient partie d'un groupe réclamant une baisse encore plus importante, ont en revanche voté contre le compromis final.

Alarme du GIEC

"C'est un grand pas en avant dans la réalisation de nos engagements dans le cadre des accords de Paris", s'est réjoui le commissaire européen en charge du changement climatique, Miguel Arias Canete.

Le groupement d'ONG Transport et Environnement a au contraire déploré des objectifs "décevants", au lendemain de la publication du rapport des experts de l'ONU appelant à des transformations "sans précédent" pour contenir l'emballement climatique.

"La Commission et certains États membres ont reculé par rapport à leur rôle de chef de file en matière de lutte contre le changement climatique, plaçant les intérêts des constructeurs automobiles au premier plan", a ainsi fustigé Greg Archer, un responsable de cette fédération. "Mais ce n'est pas fini, les négociations avec le Parlement européen peuvent encore aboutir à un accord ambitieux", a-t-il espéré.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Route barree Jeanne Menjoulet flickr

La fin des véhicules thermiques en 2040 : un objectif à 500 milliards d'euros

La loi Mobilités durables, adoptée à l’Assemblée nationale le 18 juin en première lecture, a entériné la fin des véhicules thermiques en 2040. Selon un rapport parlementaire, cet objectif est tout à fait réalisable mais va s’avérer très coûteux. De l’ordre de plusieurs centaines de milliards d’euros...

Airbus va recycler ses vieux avions en meubles

Salon du Bourget : le secteur aéronautique face au défi de la transition énergétique

La 53ème édition du salon du Bourget va réunir les grands acteurs de l'industrie aéronautique, de défense et de l'espace, du 17 au 23 juin. Cette messe mondiale de l'aviation est marquée par un contexte de forte croissance et de questionnements face à son impact sur l'environnement.

Velo piste cyclable pixabay

Loi Mobilités : le forfait mobilités durables reste optionnel

[Mise à jour le 12 juin] Dans la nuit de mardi à mercredi, les députés ont donné leur feu vert au "forfait mobilités durables", l'une des mesures phares du projet de loi Mobilités. Il va permettre aux salariés d'être indemnisés jusqu'à 400 euros par an par leur entreprise s'ils viennent au travail...

Voiture volante airbus italdesign

[Bonne Nouvelle] Airbus et la RATP se penchent sur les véhicules volants dans le transport urbain

Les transports urbains volants redeviennent à la mode chez les constructeurs automobiles et les opérateurs de mobilités depuis quelques années. La disponibilité de solutions techniques, comme le véhicule autonome, rendent cette possibilité crédible. Airbus et RATP viennent de s’entendre pour...