Publié le 28 décembre 2021

ÉNERGIE

L’essor des énergies renouvelables en 2021 marque un point de non-retour dans la transition énergétique

Les énergies renouvelables se sont considérablement développées ces dernières années et encore battu un record en 2021. Elles vont continuer à croître dans le futur, à tel point que des chercheurs estiment que cet essor marque un point de non-retour dans la transition énergétique. Cela signifie qu’il n’y aura pas de retour en arrière, une bonne nouvelle pour le climat ! Et une raison d’espérer en cette fin d’année morose.

Photovoltaique champ solaire energies renouvelables essor pixabay
D’ici cinq ans, les nouvelles installations renouvelables vont encore augmenter de 60 %, soit l’équivalent de l’électricité produite aujourd’hui par le nucléaire et les énergies fossiles.
@Pixabay / Fabersam

Les énergies renouvelables ont encore battu un record en 2021. Jamais nous n’avions installé autant d’éoliennes, de panneaux solaires, de barrages hydrauliques ou autres énergies propres, à travers la planète. Au total, 290 gigawatts (GW) de capacités nouvelles ont été installées et la tendance va se poursuivre selon l’Agence internationale de l’énergie. D’ici cinq ans, les nouvelles installations renouvelables vont encore augmenter de 60 %, soit l’équivalent de l’électricité produite aujourd’hui par le nucléaire et les énergies fossiles.  

Toutes les régions du monde sont concernées par ce développement, mais c’est la Chine, le pays le plus émetteur de CO2, qui mène la course en tête. Pékin, encore très dépendant du charbon, est aussi paradoxalement très en avance sur les renouvelables. Le pays devrait atteindre ses objectifs avec quatre ans d’avance. Ce boom des renouvelables marque ainsi pour certains chercheurs un point de non-retour dans la transition énergétique.  

Cercle vertueux

Publiée il y a près d’un an dans la revue scientifique Climate policy, une étude de deux chercheurs anglais estime que le développement des énergies renouvelables et l’électrification des véhicules ont atteint un "point de bascule" ou "de non-retour" dans plusieurs endroits du monde, qui préfigure une décarbonation de l’économie. La baisse des coûts du solaire et de l'éolien, impulsée par des politiques publiques incitatives, et la mise en place de prix carbone, ont permis aux renouvelables d'être de plus en plus compétitives et de ce fait d'attirer les investissements. Les chercheurs estiment que nous entrons ainsi dans un cercle vertueux.  

Mais malgré ces données encourageantes, ce n’est encore pas suffisant pour mettre le monde sur la voie de la neutralité carbone en 2050. L’AIE estime qu’il faudrait doubler les prévisions actuelles pour espérer rester sous un réchauffement limité à 1,5°C, le seuil fixé par l’Accord de Paris. L’Agence alerte aussi sur les prix des composants et des matériaux qui s’envolent et qui vont renchérir la transition énergétique. "Les prix élevés actuels des matériaux posent de nouveaux défis pour le secteur des renouvelables, mais les prix élevés des énergies fossiles rendent aussi les renouvelables encore plus compétitives," souligne le directeur de l'Agence, Fatih Birol.  

La France, parmi les plus mauvais élèves  

Les gouvernements doivent donc accélérer davantage la croissance des renouvelables en s'attaquant aux principaux obstacles, tels que les coûts de financement dans les pays en développement ou les problèmes d'acceptation sociale dans certains pays comme la France, qui fait figure de mauvaise élève. "Sur les énergies renouvelables, je pense qu'on ne dit pas assez (...) qu'on est très en retard; on est très très en retard", a fustigé Jean-François Carenco, le président de la Commission de régulation de l'énergie. Il considère que la crise de l’énergie que nous traversons aujourd’hui n’aurait pas eu lieu si nous avions suivi la feuille de route des énergies renouvelables.  

Ce plan prévoit de doubler les capacités entre 2017 et 2028. Pour être sur les rails, la France devrait installer près de la moitié des éoliennes déjà présentes sur le territoire et doubler les panneaux solaires en l’espace de deux ans. Mais les projets sur le terrain font souvent face à de fortes oppositions. Le sujet s’est même immiscé dans le débat de la présidentielle. Les renouvelables ont concentré les critiques d'une partie de la droite et de l'extrême-droite. Pourtant, de nombreux rapports publiés récemment, notamment par RTE, le gestionnaire du réseau électrique en France, montrent qu’il faudra développer massivement les énergies renouvelables pour atteindre la neutralité carbone en 2050, avec ou sans nucléaire, mais ça c’est un autre débat.  

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Avec ou sans nucléaire, il faudra développer massivement les énergies renouvelables pour atteindre la neutralité carbone

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a présenté ce lundi 25 octobre six trajectoires de décarbonation d’ici 2050. Afin de se passer totalement des énergies fossiles tout en garantissant la sécurité d’approvisionnement, les énergies renouvelables devront couvrir au minimum 50 %...

Aller vers 100 % d’énergie renouvelable en 2050, c'est techniquement possible

L'objectif de neutralité carbone visé par la France en 2050 repose en partie sur le développement d'une énergie non carbonée. Pour cela, le pays mise sur le développement des énergies renouvelables. Dans un rapport très attendu remis le 27 janvier, le gestionnaire du Réseau de Transport...

Comment le gouvernement entend rendre les éoliennes acceptables

En matière d'énergie renouvelable, la France est en retard par rapport à ses objectifs. En cause : les nombreux recours qui allongent la mise en place des projets éoliens. Début octobre, le gouvernement a annoncé dix mesures pour encourager leur acceptabilité. Il compte notamment s'appuyer...

Frugalité ou technologie : la neutralité carbone impose un choix de société

Pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, plusieurs voies sont possibles. L'Ademe en a identifié quatre. Au-delà du débat actuel sur le nucléaire, ces scénarios imposent un choix de société : celui de cheminer vers de nouveaux modes de vie beaucoup plus sobres en énergie ou de...

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Parc eolien en mer saint nazaire CAPA Corporate

Énergies renouvelables : l'infographie qui montre où on en est en France et au niveau mondial

Face à la crise énergétique et à l’urgence climatique, les énergies renouvelables apparaissent comme la solution évidente. Si les nouvelles capacités installées battent des records, c’est encore loin d’être suffisant face à la hausse de la consommation d'électricité, donnant l’impression de courir...

Miguel Bonnefoy l inventeur

"L’inventeur" : Quand le Dieu soleil s’est incliné face à l’or noir du XIXème siècle, le charbon

Inventeur inconnu, Augustin Mouchot découvre au milieu du XIXème siècle l’énergie solaire. Alors que le monde se plonge dans les entrailles de la Terre à la recherche du charbon, nouvel emblème de la société industrielle, Mouchot, à contre-courant, tente de faire basculer cette révolution. Un homme...

Eoliennes terrestres critiques brume pixabay oimheidi

Les énergies renouvelables vont générer plus de 14 milliards d’euros de revenus pour l’État sur deux ans

Face à l'envolée des prix de l'électricité, les énergies renouvelables (ENR) tirent leur épingle du jeu. Régulièrement accusées d'être subventionnées, elles font cette fois la preuve de leur compétitivité et de leur intérêt. En effet, grâce au mécanisme de complément de revenu, quand les prix du...

Eolienne flottante installee en France Floatgen

La France met le cap sur l'éolien en mer flottant avec deux projets lancés en Méditerranée

Très en retard par rapport à d'autres pays européens, la France accélère sur l'éolien en mer flottant. Deux appels d'offres ont été annoncés par le Premier ministre pour des parcs d'éoliennes flottantes en mer. Elles devraient voir le jour d'ici 2030. Si leur emprise au sol est moins importante,...