Publié le 05 février 2021

ÉNERGIE

Rénovation énergétique des logements : l'aide MaPrimeRénov' rencontre un vif succès

Malgré la pandémie, l'aide financière MaPrimeRénov' proposée depuis janvier 2020 aux ménages les plus modestes pour les soutenir dans leurs travaux de rénovation énergétique, a rencontré un grand succès. Rendre les logements moins gourmands en énergie est l'un des grands chantiers engagé par le gouvernement, qui a annoncé mi janvier l'interdiction de louer les pires passoires thermiques à partir de 2023. 

panneaux solaires rénovation AleksandarGeorgiev IStock
Pour bénéficier de l'aide MaPrimeRénov', les travaux doivent être réalisés par une entreprise labellisée RGE.
Aleksandar Georgiev / IStock

190 000. C'est le nombre de dossiers déposés en l'espace d'un an pour bénéficier de l'aide MaPrimeRénov'. Cette dernière, mise en place en janvier 2020 pour accompagner financièrement les ménages les plus modestes dans leurs travaux de rénovation énergétique, rencontre un vif succès. La ministre déléguée chargée du Logement Emmanuelle Wargon a salué "des résultats inédits malgré la crise sanitaire" tout en affirmant une "ambition encore plus haute" pour l'année 2021.

Et pour cause : le plan de relance a ouvert MaPrimeRénov à l'ensemble des Français, quel que soit leur revenu, dès janvier 2021. Isolation, changement de chaudière, ventilation ou rénovation complète du logement… Si l’aide ne rembourse pas la totalité du coût des travaux, elle peut atteindre jusqu'à 40 000 euros d'après la ministre. Elle est calculée en fonction des revenus du ménage et du gain écologique permis par la rénovation.

Lutter contre les passoires thermiques 

L’extension de MaPrimeRénov' à l'ensemble des ménages s’intègre dans une démarche plus large visant à rendre plus efficace énergétiquement des bâtiments résidentiels. Mi janvier le gouvernement a ainsi annoncé l'interdiction progressive de la location de passoires thermiques d'ici à 2028. Dans un premier temps, seront seulement visés les logements les moins efficients, avec une consommation supérieure à 450 kWh en énergie primaire par mètre carré et par an. Quelque 90 000 habitations sur les 37 millions que compte la France seront concernées. L'ensemble des passoires thermiques classées F et G, selon le Diagnostic de Performance énergétique (DPE), seront soumis aux mêmes règles en 2025 et 2028, si des travaux n'ont pas été réalisés. Cela représente 800 000 et 1,8 millions de logements selon Emmanuelle Wargon. 

"Pour les propriétaires occupants, il faut d'abord les aider, les convaincre et rendre le système encore plus fluide avant de passer à une obligation" a développé la ministre au micro de la chaîne RMC mi janvier. Un accompagnement nécessaire car selon une enquête sur les travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles publiée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) en 2018, pour gagner une classe énergétique, il faut débourser en moyenne 16 000 euros, et environ 26 000 euros pour monter de deux classes.

Pauline Fricot, @PaulineFricot


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique consiste à limiter de toutes les façons possibles les besoins énergétiques des bâtiments, des usines, des produits. Elle permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la dépendance énergétique. Les entreprises travaillent à plus de sobriété dans de nombreux secteurs, à commencer par l’immobilier durable.

Data centers pixabay

D’ici 2030, la consommation d’énergie des data centers en Europe va exploser de près de 30 %

L'Union européenne s'est fixé comme objectif que les centres de données soient neutres en carbone en 2030. Mais une nouvelle étude, commandée par Bruxelles, table sur une augmentation de la consommation d'énergie des data centers de 30 % d'ici 10 ans. Même si le secteur a fait des progrès, utilisant...

Froid texas Ron Jenkins GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Le vortex polaire, qui touche les Etats-Unis, met à genoux tout le système électrique texan

La résilience des systèmes énergétiques face aux phénomènes météorologiques extrêmes va être clé à l'heure du changement climatique. Les records de froid enregistrés au Texas et dans plusieurs États américains l’illustrent douloureusement. Des milliers d’éoliennes et des dizaines de centrales à gaz...

Lyon nuit éclairage Istock Radek Kucharski

Comment Lyon, la ville des Lumières, développe la réduction de son éclairage nocturne

Depuis sept ans, la ville de Lyon expérimente la réduction de l'intensité de son éclairage dans certaines zones résidentielles, avec une particularité : la lumière se réactive à son maximum au passage d'une voiture. Le bilan est positif, il permet d'économiser de l'énergie sans compromettre la...

panneaux solaires rénovation AleksandarGeorgiev IStock

Rénovation énergétique des logements : l'aide MaPrimeRénov' rencontre un vif succès

Malgré la pandémie, l'aide financière MaPrimeRénov' proposée depuis janvier 2020 aux ménages les plus modestes pour les soutenir dans leurs travaux de rénovation énergétique, a rencontré un grand succès. Rendre les logements moins gourmands en énergie est l'un des grands chantiers engagé par le...