Publié le 21 octobre 2017

EMPREINTE SOCIALE

[Vidéo] À Londres, votre visage sera bientôt votre ticket de métro

La société en charge des tickets de transport à Londres réfléchit à un système de reconnaissance faciale et d'analyse des veines des mains pour valider son trajet. Une solution qui permettrait de fluidifier le trafic, surchargé dans la capitale anglaise, mais qui n'est pas sans poser question quant à l'utilisation de ces données ultra-sensibles. 


Cubic Transportation Systems

Bienvenue dans le nouveau monde. Plus besoin de votre pass ou ticket pour voyager en métro, votre visage et vos mains suffiront à vous identifier. C’est le projet de la société américaine Cubic Transportation Systems qui a déjà développé la carte Oyster à Londres, l’équivalent du Pass Navigo en région parisienne.

Gateless Gatelines from Cubic Transportation Systems on Vimeo.

 

Avec 1,3 milliard de passagers annuels, le "Tube" est surchargé, surtout au niveau des portes de validation des tickets. "Comment pouvons-nous faire face à l’augmentation de clients et aider les passagers à circuler plus facilement dans les gares ?", s’est ainsi demandé le directeur de la stratégie de Cubic Transportation Systems, Dave Roat.

Plus besoin de portiques

La société s’est donc penchée sur le "sans contact". L’idée est de fluidifier les passages et d’enlever les portiques. Les utilisateurs pourront ainsi utiliser leur bluetooth, sans sortir le téléphone de leur sac ou poche pour passer. Des capteurs permettront d’identifier le smartphone de la personne.

Autre proposition : la reconnaissance faciale et le scanner des veines palmaires. Après s’être enregistrés une première fois dans les agences et avoir payé, les usagers pourront passer sans s’arrêter dans des corridors où des capteurs infrarouges identifieront leur visage ou réseau de veines des mains. Et attention, les capteurs ne sont pas trompés par les images 2D, donc pas besoin de photocopier le visage de son voisin pour passer sans payer. "Sans avoir à toucher quoi que ce soit nous obtenons une lecture très précise", a expliqué Dave Roat au site Wired.

"C'est à vous de décider"

Mais comment empêcher les fraudes s’il n’y a pas de portique ? Le projet prévoit pour l’instant un système de voyant : vert lorsque vous êtes en règle, rouge lorsque vous fraudez. Mais cela ne vous contraint pas physiquement de vous arrêter. Cubic Transportation Systems espère qu’après quelques jours ou semaines d’expérience, les points les plus chauds, ceux où il y a le plus de fraudes seront identifiés. C’est dans ces zones que des contrôleurs pourront être déployés.

Des solutions qui questionnent tout de même sur l’utilisation de ces données personnelles. Les usagers sont-ils prêts à fournir leurs données biométriques pour utiliser les transports en commun ? Oui, selon Dave Roatt, en témoigne le nouvel iPhone X qui se déverrouille grâce à la reconnaissance faciale. Et de préciser au site Wired : "si vous ne vouliez pas utiliser votre visage, vous pouvez simplement voyager avec votre carte, c’est à vous de décider"

Marina Fabre @fabre_marina


© 2017 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres