Publié le 06 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

[VIDEO] Des requins meurent congelés à cause de la vague de froid aux États-Unis

Les États-Unis et le Canada subissent une vague de froid intense atteignant les -50°C par endroit. Comme les êtres humains, les animaux souffrent de ces températures. Des requins ont même été retrouvés morts congelés sur des plages. Paradoxalement, c'est le réchauffement climatique qui est en cause. Il déréglerait le jet stream, un courant qui contient le froid glacial du Pôle Nord. 

Un requin a été retrouvé congelé sur une plage du Massachusetts aux États-Unis.
Atlantic White Shark Conservancy

Les Américains et les Canadiens subissent depuis plus d’une semaine un hiver très rude. Les températures oscillent entre -20°C et -50°C. Un froid difficilement soutenable qui a déjà tué douze personnes aux États-Unis. Mais pas seulement.

L’association Atlantic White Shark Conservancy alerte depuis quelques jours sur l’impact du froid sur les animaux marins. Et pour cause, elle vient de trouver des requins complètement congelés sur les plages de Cape Cod dans le Massachusetts.

Le jet-stream est déréglé 

Pour vérifier la raison de leur mort, elle en a récupéré trois et a voulu procéder à des analyses. "Mais le requin était trop gelé pour tenter une autopsie", a expliqué l’association qui a donc dû attendre le dégel pour le disséquer. Et les résultats sont sans appel : les requins sont morts d’une crise cardiaque due au choc thermique.

Les températures sont tellement basses que même les célèbres chutes du Niagara ont gelé. Cette vague de froid, qui devrait encore se prolonger, est en partie provoquée par le réchauffement climatique, a expliqué Matthieu Chevalier, chercheur au Centre national de recherches météorologiques de Météo France, interrogé par le Figaro.

La hausse des températures au pôle Nord a déréglé le jet-stream un courant d’altitude qui contient l’air glacial du Pôle Nord. "Le jetstream fonctionne un peu comme un élastique qui se détend quand la différence de température de part et d’autre s’amenuise", ajoute le chercheur au Parisien.

Donald Trump raille le réchauffement climatique

Un phénomène qu’a raillé Donald Trump sur Twitter. Le Président des États-Unis expliquant que "dans l’Est, cela pourrait être la veille du jour de l’an LA PLUS FROIDE jamais connue. Peut-être pourrions-nous nous servir un tout petit peu de ce bon vieux réchauffement climatique que seul notre pays, et pas les autres, était sur le point de payer des MILLIERS DE MILLIARDS DE DOLLARS afin de se protéger. Couvrez-vous !". Une référence directe à l’Accord de Paris, dont les États-Unis se sont retirés le 2 juin dernier.

 

 

Marina Fabre@fabre_marina


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres