Publié le 06 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

[VIDEO] Des requins meurent congelés à cause de la vague de froid aux États-Unis

Les États-Unis et le Canada subissent une vague de froid intense atteignant les -50°C par endroit. Comme les êtres humains, les animaux souffrent de ces températures. Des requins ont même été retrouvés morts congelés sur des plages. Paradoxalement, c'est le réchauffement climatique qui est en cause. Il déréglerait le jet stream, un courant qui contient le froid glacial du Pôle Nord. 

Un requin a été retrouvé congelé sur une plage du Massachusetts aux États-Unis.
Atlantic White Shark Conservancy

Les Américains et les Canadiens subissent depuis plus d’une semaine un hiver très rude. Les températures oscillent entre -20°C et -50°C. Un froid difficilement soutenable qui a déjà tué douze personnes aux États-Unis. Mais pas seulement.

L’association Atlantic White Shark Conservancy alerte depuis quelques jours sur l’impact du froid sur les animaux marins. Et pour cause, elle vient de trouver des requins complètement congelés sur les plages de Cape Cod dans le Massachusetts.

Le jet-stream est déréglé 

Pour vérifier la raison de leur mort, elle en a récupéré trois et a voulu procéder à des analyses. "Mais le requin était trop gelé pour tenter une autopsie", a expliqué l’association qui a donc dû attendre le dégel pour le disséquer. Et les résultats sont sans appel : les requins sont morts d’une crise cardiaque due au choc thermique.

Les températures sont tellement basses que même les célèbres chutes du Niagara ont gelé. Cette vague de froid, qui devrait encore se prolonger, est en partie provoquée par le réchauffement climatique, a expliqué Matthieu Chevalier, chercheur au Centre national de recherches météorologiques de Météo France, interrogé par le Figaro.

La hausse des températures au pôle Nord a déréglé le jet-stream un courant d’altitude qui contient l’air glacial du Pôle Nord. "Le jetstream fonctionne un peu comme un élastique qui se détend quand la différence de température de part et d’autre s’amenuise", ajoute le chercheur au Parisien.

Donald Trump raille le réchauffement climatique

Un phénomène qu’a raillé Donald Trump sur Twitter. Le Président des États-Unis expliquant que "dans l’Est, cela pourrait être la veille du jour de l’an LA PLUS FROIDE jamais connue. Peut-être pourrions-nous nous servir un tout petit peu de ce bon vieux réchauffement climatique que seul notre pays, et pas les autres, était sur le point de payer des MILLIERS DE MILLIARDS DE DOLLARS afin de se protéger. Couvrez-vous !". Une référence directe à l’Accord de Paris, dont les États-Unis se sont retirés le 2 juin dernier.

 

 

Marina Fabre@fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Assemblee nationale PLFR2

Loi climat : quand les amendements nourrissent les manœuvres politiques

Généralisation de l'écoconception du numérique, obligation de publication de l'empreinte carbone des entreprises... Certains amendements du projet de loi Climat et résilience ont été jugés irrecevables en raison d'une "absence de lien direct ou indirect avec la loi" par la Commission spéciale...

Climat pression deputes iStock ndrii Yalanskyi

Loi Climat et résilience : les forces qui vont peser dans le débat parlementaire

Depuis lundi 8 mars, les députés débattent des 69 articles de la loi Climat et résilience pour un examen en plénière prévu le 29 mars. Le gouvernement espère un vote définitif avant la fin de l’été. Mais les élus ont encore plus fort à faire : plus de 5 000 amendements ont été déposés. La...

Decouplage croissance et environnement croissance verte decroissance istock

Pour atteindre nos objectifs climatiques, il faut renoncer à la croissance, prévient l’Agence européenne de l'environnement

Cette fois c'est l'Agence européenne de l'environnement, que l'on peut difficilement taxer de décroissante, qui lance le débat. Dans une note publiée en janvier, elle estime que le découplage entre croissance économique et pressions sur l'environnement semble peu probable. Dès lors, elle appelle les...

Boris Johnson COP26 040220 COP26

COP26 : le Royaume-Uni "fera tout" pour qu’elle se tienne en présentiel

Alors que la pandémie limite encore les déplacements à travers le monde, la présidence britannique de la COP26 a annoncé s'organiser pour maintenir le sommet international en présence physique. L'évènement, qui devait avoir lieu en 2020, a été décalé d'un an pour des raisons sanitaires. Cette 26ème...