Obligations vertes

L’obligation verte, ou Green bond, est un titre de dette émis sur un marché financier et destiner à financer des projets de lutte contre le réchauffement climatique, de soutien à la transition énergétique, etc.

Les obligations vertes sont un levier du financement des projets de transition énergétique.  La France cherche à être leader sur ce marché. Depuis 2014, la finance verte prend son essor, les obligations vertes étant un moyen privilégié de pouvoir trouver les fonds nécessaires au financement de la transition énergétique.

Les obligations vertes ont connu une rapide expansion. Le marché des obligations vertes est estimé à plus de 70 milliards de dollars en 2016 (Moody’s) et devrait continuer à croître ces prochaines années.

Pour qualifier de « vertes » ces obligations, il est nécessaire de disposer de critères partagés par tous les investisseurs.  En marge de la COP 21, vingt-sept investisseurs ont consignés dans la « Déclaration de Paris sur les Obligations vertes » du 9 décembre 2015 un appel à une clarification des critères afin de servir de base commune à un essor diffus des obligations vertes. Le principal souci de l’obligation verte est que sa qualification revient à celui qui en est l’émetteur, c’est la raison pour laquelle l’adoption de critères partagés universellement est indispensable. Les acteurs du domaine plébiscitent donc un standard permettant de qualifier les obligations vertes et qui ne soit ni trop exigeant afin de favoriser l’essor du marché, ni trop souple, afin de renforcer la crédibilité et l’efficacité du dispositif financier. 

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Un fonds d’obligations vertes dédiés aux projets climatiques dans les pays émergents

Avec un encours de 1,42 milliard de dollars, un nouveau fonds d’obligations vertes émises sur les marchés émergents, baptisé Amundi Planet EGO, prévoit d’investir près de 2 milliards de dollars sur sa durée de vie. Le fonds, le plus grand au monde sur cette thématique, doit permettre...

Places financières : dis-moi qui est la plus verte !

La finance verte a le vent en poupe et devient donc un sujet de concurrence entre places financières, non seulement en Europe mais partout dans le monde. Ce mouvement a généré de nouvelles initiatives qui leur tendent un miroir pour répondre, comme dans le conte de Blanche Neige, à la...

Danone, EDF, Philips ont choisi de soumettre leurs taux de crédit à leurs performances environnementales et sociales

C'est une petite révolution qui est en marche depuis quelques mois dans le secteur bancaire. Un nouvel instrument propose de lier taux de crédit et performances environnementale et sociale. Baptisés crédits à impact, ceux-ci font déjà des adeptes en France. Danone tout récemment, mais...