mix énergetique

Le mix énergétique, autrement appelé bouquet énergétique, représente la répartition et la pondération des différentes sources d’énergies primaires qui sont nécessaires pour répondre aux besoins d’un pays ou d’une entreprise.

Le mix énergétique inclut différents types : énergies fossiles, énergies renouvelables, énergie nucléaire. Au niveau mondial le mix énergétique est dominé à plus de 80 % par les énergies fossiles.

La composition du bouquet énergétique est différente pour chaque région, pays ou entreprise. Elle varie en fonction de la disponibilité des ressources, des besoins énergétiques à couvrir et des choix politiques des différents dirigeants. Le mix énergétique est un premier pas dans la transition énergétique. Il permet de ne pas faire reposer la production d’énergie sur un seul type d’énergie primaire.

Une diversification des sources d’énergie permet de réduire la dépendance à certains types d’énergies. Cela peut également permettre  d’abandonner progressivement les énergies les plus polluantes.

Dans sa loi de transition énergétique de 2015, le gouvernement français s’est ainsi fixé comme objectif de diviser par deux la consommation totale d'énergie du pays d'ici à 2050, de faire passer de 75 à 50 % en 2025 la part de l’électricité tirée du nucléaire et d’augmenter à 32 % à horizon 2030 la part des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, biomasse, biogaz, hydraulique ou géothermie). La loi vise aussi un objectif de diminuer de 30 % le recours aux énergies fossiles en 2030.