Organisation Météorologique Mondiale

Créé en 1950, l'OMM – qui a succédé à l'organisation météorologique internationale fondée en 1873 – forme un cadre de coopération internationale pour le développement de la météorologie et de l'hydrologie opérationnelle, et l'utilisation des applications qui en découlent.

Elle fut intégrée à l'organisation des Nations unies en 1951 et joue depuis un rôle essentiel dans l'amélioration de la sécurité et des conditions de vie humaines, par son travail dans le domaine de la météorologie, de l'hydrologie opérationnelle et des sciences géophysiques. L'OMM favorise la collaboration entre les différents services météorologiques et hydrologiques nationaux, ainsi que l'échange gratuit en temps réel de données informatives et de services destinés à assurer la sécurité des populations autant que la protection de l'environnement. Elle vise également à influencer les politiques nationales et internationales pour tout ce qui concerne la météorologie et le climat.

Pour mener à bien sa mission, l'organisation météorologique mondiale met en place des programmes d'actions internationales en collaboration avec d'autres organismes de l'ONU, ainsi que les services météorologiques et hydrologiques des états. Elle appuie notamment la mise en œuvre de conventions internationales sur l'environnement, et fournit aux gouvernements des conseils et évaluations pour faciliter leur application. L'OMM est ainsi un acteur majeur dans le développement durable, ses activités ayant une influence sur des domaines variés tels que l'agriculture, l'aviation, les transports maritimes et bien évidemment la protection de l'environnement. L'OMM dispose en outre d'un programme spatial, dont le but est de promouvoir la disponibilité et l'utilisation de données et produits satellitaires destinés à la météorologie, à la climatologie, à l’hydrologie. Le programme permet la coordination des différentes activités des membres de l'OMM en matière d'activités satellitaires, d'observations météorologiques , climatologiques, hydrologiques et géophysiques, formant ainsi un véritable réseau mondial d'échanges de données et de transferts technologiques.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

[Sciences] Nos efforts en matière climatique ne pourraient être visibles qu’en 2035, au mieux !

Alors que nous venons de connaître un nouvel épisode caniculaire en France, des chercheurs alertent sur le fait que, malgré des efforts en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, les impacts sur la température ne seraient pas visibles avant la moitié du siècle et au...

[Infographie] La crise environnementale ne doit pas être effacée par le coronavirus

Le coronavirus occupe – non sans raison – les radars médiatiques et politiques depuis quelques semaines. Mais il est une autre crise, moins visible mais tout aussi grave, qui progresse très vite sans être suffisamment prise en compte, celle du climat et de l'environnement. Selon de...

[À l’origine] Quand Margaret Thatcher et Ronald Reagan ont créé le GIEC

Aujourd’hui, le GIEC est un pilier essentiel de la lutte mondiale contre le changement climatique. La pertinence des alertes lancées par ces scientifiques est unanimement reconnue. Pourtant son origine vient d’un organe international dont l’engagement environnemental n’a pas toujours été...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable