Global Carbon Project

Le Global Carbon Project est une initiative lancée en 2001 par l’organisation de recherche Future Earth, et partenaire du World Climate Research Programme (WCRP). Il vise à travailler avec la communauté scientifique internationale pour créer une base de connaissances partagée effective pour contribuer à réduire l’émission de gaz à effet de serre. Ce système de connaissances entend dresser un état des lieux complet du cycle mondial du carbone au travers de trois spécificités :

  • Profils et variabilités : distributions géographique et temporelle actuelles des principaux bassins et flux du cycle mondial du carbone.
  • Processus et interactions : mécanismes de contrôle et de rétroaction, anthropiques et non anthropiques, qui déterminent la dynamique du cycle du carbone.
  • Gestion du carbone : dynamique du système carbone-climat-humain dans l’avenir, et points d’intervention et opportunités pour que les sociétés humaines puissent gérer ce système.

Le mandat de l’organisation se divise en sept points :

  • Développer un cadre de recherche pour l’intégration des composantes géochimiques, biophysiques et humaines du cycle mondial du carbone.
  • Synthétiser la compréhension actuelle de ce cycle et fournir un retour d’information rapide aux chercheurs, aux décideurs et au grand public.
  • Développer des outils et des cadres conceptuels pour coupler les dimensions biophysiques et humaines du cycle du carbone.
  • Fournir une plate-forme mondiale de coordination des programmes carbone régionaux / nationaux afin d’améliorer la conception du réseau d’observation, les normes de données, le transfert d’informations et d’outils, et le calendrier des campagnes et des expériences.
  • Renforcer les programmes de recherches d’autres pays et d’autres organisations, en améliorant la coordination, l’articulation des objectifs et le développement de cadres conceptuels.
  • Développer quelques nouvelles initiatives de recherche réalisables sous trois à cinq ans sur des questions difficiles relatives au cycle du carbone.
  • Encourager de nouvelles recherches sur le carbone dans certaines régions afin d’en limiter les budgets au travers de partenariats.

Chaque année, l’organisation publie le Global Carbon Atlas, réalisé par une cinquantaine de laboratoires à travers le monde. En 2018, il soulignait une augmentation des émissions de CO2 de près de 2% au niveau mondial, contre 1,6% pour 2016 à 2017.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

COP24 : En 2018, les émissions de CO2 sont de nouveau en hausse, boostées par la croissance de l’économie

On espérait que le pic d’émissions de CO2 dans l’atmosphère serait atteint afin de limiter le réchauffement planétaire. Malheureusement, la croissance économique entraîne des besoins énergétiques importants assurés par les énergies fossiles. La Chine en particulier accroît son recours au...

Climat : rebond des émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie en 2017

Les émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) liées aux consommations d'énergie sont reparties à la hausse après trois années de stagnation, selon des estimations préliminaires publiées par le cabinet Enerdata, confirmant de récentes prévisions d'autres experts internationaux.

Les émissions de CO2 mondiales repartent à la hausse après trois années de stagnation

C’est une très mauvaise nouvelle. Les émissions mondiales de CO2 vont augmenter en moyenne de 2 % cette année, selon les estimations – encore provisoires – d’experts qui publient ce lundi 13 novembre une étude. En cause, la Chine dont la consommation de charbon est repartie à la hausse....


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable