Global Carbon Project

Le Global Carbon Project est une initiative lancée en 2001 par l’organisation de recherche Future Earth, et partenaire du World Climate Research Programme (WCRP). Il vise à travailler avec la communauté scientifique internationale pour créer une base de connaissances partagée effective pour contribuer à réduire l’émission de gaz à effet de serre. Ce système de connaissances entend dresser un état des lieux complet du cycle mondial du carbone au travers de trois spécificités :

  • Profils et variabilités : distributions géographique et temporelle actuelles des principaux bassins et flux du cycle mondial du carbone.
  • Processus et interactions : mécanismes de contrôle et de rétroaction, anthropiques et non anthropiques, qui déterminent la dynamique du cycle du carbone.
  • Gestion du carbone : dynamique du système carbone-climat-humain dans l’avenir, et points d’intervention et opportunités pour que les sociétés humaines puissent gérer ce système.

Le mandat de l’organisation se divise en sept points :

  • Développer un cadre de recherche pour l’intégration des composantes géochimiques, biophysiques et humaines du cycle mondial du carbone.
  • Synthétiser la compréhension actuelle de ce cycle et fournir un retour d’information rapide aux chercheurs, aux décideurs et au grand public.
  • Développer des outils et des cadres conceptuels pour coupler les dimensions biophysiques et humaines du cycle du carbone.
  • Fournir une plate-forme mondiale de coordination des programmes carbone régionaux / nationaux afin d’améliorer la conception du réseau d’observation, les normes de données, le transfert d’informations et d’outils, et le calendrier des campagnes et des expériences.
  • Renforcer les programmes de recherches d’autres pays et d’autres organisations, en améliorant la coordination, l’articulation des objectifs et le développement de cadres conceptuels.
  • Développer quelques nouvelles initiatives de recherche réalisables sous trois à cinq ans sur des questions difficiles relatives au cycle du carbone.
  • Encourager de nouvelles recherches sur le carbone dans certaines régions afin d’en limiter les budgets au travers de partenariats.

Chaque année, l’organisation publie le Global Carbon Atlas, réalisé par une cinquantaine de laboratoires à travers le monde. En 2018, il soulignait une augmentation des émissions de CO2 de près de 2% au niveau mondial, contre 1,6% pour 2016 à 2017.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Après un répit en 2020 sur les émissions de CO2, les plans de relance sont la dernière chance de sauver le climat

Les experts sont formels : si nous voulons rester sous la barre des 1,5°C, il nous reste moins de dix ans pour agir. Or, le monde n'est pas du tout sur la bonne trajectoire. Et bien que la pandémie de Covid-19 a permis une chute brutale des émissions en 2020, le répit ne devrait être que...

Le protoxyde d’azote, l'autre ennemi oublié du climat

Communément dénommé "gaz hilarant", le protoxyde d’azote n’a rien d’amusant. C'est en effet le troisième gaz à effet de serre le plus présent dans l'atmosphère, responsable du changement climatique mais aussi de la destruction de la couche d'ozone. Et sa concentration ne cesse de croître :...

Méthane, l’ennemi oublié de la lutte contre le changement climatique

Selon de nouvelles données publiées ce mercredi 15 juillet par le Global Carbon Project, les émissions de méthane continuent d'augmenter, principalement dans les énergies fossiles et l'agriculture. Ce gaz à effet de serre, au pouvoir réchauffant 82 fois plus important que le CO2 sur vingt...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable