Effet de serre

L'effet de serre est un processus thermique naturel de réchauffement du climat dû aux gaz à effet de serre contenus dans l'atmosphère, à savoir principalement la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4). On parle d’effet de serre par analogie avec la pratique de jardinage qui consiste à cultiver sous serre. Ce concept repose sur la captation du rayonnement infrarouge, fourni par la chaleur solaire, au sein d’un environnement clos sous verre. Ce processus d’isolation permet alors aux plantes et cultures à l’intérieur de la serre de bénéficier d'un microclimat artificiel. À plus grande échelle, l’effet de serre garantit une température moyenne sur terre avoisinant les 15°C contre -18°C si ce système naturel n’existait pas. L'effet de serre est donc un phénomène naturel et bénéfique.

Cependant, il est généralement associé aux dangers du changement climatique. Alors qu’en réalité c’est la production en quantité trop importante par l'homme de gaz à effet de serre (GES) qui cause un réchauffement climatique préjudiciable à l'équilibre climatique de la planète :

  • Par la combustion des énergies fossiles
  • Par la pollution industrielle
  • Par l’émission polluante des transports
  • Par la déforestation

Ainsi, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère qui n'avait, depuis 400 000 ans, jamais dépassé les 300 parties par million (ppm), était, en 2001, de 368 ppm. Cette concentration a augmenté de 30 % en deux siècles, et majoritairement du fait de l'utilisation de combustibles fossiles. Il s'agit d'une évolution extrêmement rapide à l'échelle des temps géologiques, qui démontre la responsabilité de l'homme dans la modification des concentrations en gaz à effets de serre dans l'atmosphère, et donc dans le réchauffement climatique.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

La présidence de l'Union européenne est l'occasion pour Emmanuel Macron de reprendre le leadership climatique

Et si la présidence française de l'Union européenne, débutée le 1er janvier dernier pour six mois, se transformait en séance de rattrapage du quinquennat sur le climat ? C'est en tout cas ce qu'espèrent les ONG environnementales mais aussi le Haut conseil pour le climat qui appelle...

Passer des fêtes sans s'étriper : non, le catastrophisme n'est pas "une solution"

Cette année encore, la crise climatique va s'inviter au menu des fêtes. Votre oncle Éric a évolué depuis l'an passé mais il est désormais alarmiste et prétend que "la catastrophe est imminente, et que ça ne sert à rien de changer quoi que ce soit". Si les preuves du réchauffement...

Passer les fêtes sans s’étriper : non, personne ne va "interdire de manger de la viande"

Du faux gras à table et un rôti de seitan. Les pires craintes de l’oncle Albert sont en train de se réaliser, celle d’une France qui tourne le dos à la bonne chère. Ce qu’ignore l’oncle Albert c’est que personne ne va lui interdire de manger de la viande et que les végans n’ont pas pris le...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable