Dividende

Le dividende correspond à la part des bénéfices divisée entre les différents actionnaires d’une entreprise. En règle générale, on se base sur le bénéfice net de l’exercice clos pour rémunérer les apporteurs de capitaux propres, mais il est également possible de prélever sur les bénéfices mis en report ou en réserve. Ce dividende peut prendre différentes formes : une restitution monétaire de la part de l’entreprise ou une augmentation du nombre d’actions d’une filiale de l’entreprise ou de l’entreprise elle-même.

Il faut savoir que le versement d’un dividende n’est pas automatique. Cela relève de la décision des actionnaires lors de l’assemblée générale (AG). En règle générale, la part de bénéfice remise à chaque créancier équivaut à l’investissement initial, cependant, il arrive que des sociétés instaurent des « dividendes majorés » dans certains cas exceptionnels, à condition que ces derniers n’excèdent pas 10%.

Dans le cadre des entreprises commerciales, des actions à dividende prioritaire peuvent voir le jour sans droit de vote. Dans ce cas, elles prennent essence dans l’augmentation du capital ou par conversion d’actions ordinaires déjà émises. La seule différence pour les bénéficiaires de ce type de dividende est qu’ils n’ont pas la possibilité de participer et de voter aux assemblées générales des actionnaires de la société.

Enfin, dans le cas où la société enregistre un déficit chronique, elle se voit exemptée de l’obligation de verser des dividendes à ses actionnaires puisqu’elle ne produit aucun bénéfice net.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

[Les raisons d’y croire] Time for the planet : un fonds d'investissement citoyen pour décarboner l'économie

Lutter contre la crise climatique depuis l’intérieur du système économique et financier, c’est l’ambition de "Time for the Planet". Ce nouveau fonds d’investissement à but non lucratif souhaite lever un milliard d’euros pour créer 100 entreprises innovantes en matière de décarbonation de...

Dividendes 2020 : la deuxième vague de Covid-19 pourrait doucher les espoirs des banques

Le rebond de l’économie au troisième trimestre, suite à la sortie du premier confinement, a permis aux banques d’améliorer leurs résultats. Avec un bilan plus solide et des bénéfices en poche, elles souhaitent pouvoir verser des dividendes à leurs actionnaires, condition sine qua non pour...

Covid-19 : les plus aisés ont rogné sur leurs loisirs, les plus pauvres ont rogné sur leur épargne

Le confinement a eu des effets pervers sur les inégalités sociales. Selon le Conseil d’analyse économique, les plus aisés ont pu épargner près de 50 milliards d’euros supplémentaires, en arrêtant les dépenses superflues. Les moins riches, dont la consommation est concentrée sur les...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable