CDB

La Convention Internationale sur la Biodiversité ou Convention sur la Diversité Biologique rassemble, sous l'égide des Nations-Unies, 194 pays qui participent aux négociations internationales sur la préservation de la biodiversité.

Les pays signataires se sont engagés à conserver l'équilibre écologique de la planète tout en conservant une croissance du développement économique.

Les trois principaux objectifs de la CDB sont : la conservation de la biodiversité, une utilisation plus durable des milieux et des espèces ainsi que le partage équitable des bénéfices tirés de l'utilisation des ressources génétiques.

Dans l'optique d'un partage équitable des ressources, le Protocole de Nagoya sur l'accès et le partage des avantages (APA) a été mis en place, en 2012 et est entré en vigueur en 2014, il a pour objectif un partage équitable des ressources génétiques "plantes, animaux, bactéries ou autres organismes, dans un but commercial, de recherche ou pour d’autres objectifs". Il est le deuxième protocole né de la convention après celui de Carthagena, sur la prévention des risques biotechnologiques.

Son organisation, calquée sur celle concernant le changement climatique (CCNUCC), prévoit la création d'un organisme, en 2012 : l'IPBES. Sur le modèle du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat), la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBS) publiera des études permettant d'évaluer les pertes de biodiversité et leurs conséquences, élaborera des politiques de préservation de la biodiversité et identifiera les besoins de chaque pays engagé dans la lutte contre les changements climatiques et environnementaux.

La convention internationale sur la biodiversité a donné lieu à la création de la conférence des parties (COP), c'est une réunion annuelle de tous les pays ayant ratifié le traité au cours de laquelle un bilan des progrès effectués et des améliorations à mettre en place est dressé.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Stockholm+50 : le sommet de la Terre fête ses 50 ans et appelle à une "pause collective"

C'était il y a 50 ans ! En 1972, se tenait le premier sommet de la Terre à Stockholm. Ces 2 et 3 juin, la capitale suédoise accueille de nouveau la communauté internationale pour célébrer cet anniversaire mais surtout pour donner un nouvel élan à l'action environnementale alors que les...

COP15 Biodiversité : Un accord semble encore bien loin

Après deux années de réunions virtuelles, les 196 États membres de la Convention pour la diversité biologique (CDB) de l'ONU se sont retrouvés à Genève fin mars afin d'avancer sur le cadre mondial post-2020 pour lutter contre l'érosion de la biodiversité. Celui-ci devra être adopté à la...

[Anticipation] Et si la destruction massive de la biodiversité était stoppée par le Traité de Kunming

La pandémie de COVID 19, première zoonose qui a paralysé le monde entier et tué plus d’un million et demi de personnes en 2020, a provoqué un sursaut global. Tous les pays réunis l’année suivante à la COP 15 sur la biodiversité organisée en Chine, ont signé et appliqué un Traité très...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable