Bioraffinerie / agroraffinerie

Une bioraffinerie, dite aussi agroraffinerie, est un complexe industriel qui se distingue d’une raffinerie traditionnelle par l’absence d’utilisation d’énergies fossiles, en particulier le pétrole, au profit de l’exploitation de la biomasse (du carbone non fossile) dont elle tire son nom. Elle transforme les éléments de cette dernière en produits biosourcés variés, tels les biomolécules, agromatériaux, bio- ou agroénergies (comme les biocarburants) mais aussi des ingrédients et compléments pour l’alimentation humaine et animale. Par ailleurs, certains déchets valorisés au moyen de l’agroraffinage pourraient, selon une conclusion du projet français Biorare, servir de molécules complexes à destination de la chimie verte, et ainsi réduire l’emploi de substances néfastes pour l’environnement.

Le développement et l’élargissement des champs d’application des bioraffineries s’inscrivent dans le cadre de la transition énergétique et des réflexions autour de la bioéconomie. Celle-ci entre à son tour dans les préoccupations du programme européen Horizon 2020, où la bioéconomie cherche à développer « des systèmes de production durables et économes en ressources primaires, les services écosystémiques connexes, la restauration de la diversité biologique, les chaines de transformation et de commercialisation compétitives et économes en carbone ».