Publié le 21 mars 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Vidéo] Une baleine retrouvée morte avec 40 kg de plastique dans l’estomac

Une jeune baleine s'est échouée aux Philippines après avoir craché du sang. Dans ses entrailles, 40 kg de déchets plastique dont 16 sacs de riz et des dizaines de sacs de course. Chaque année, 1,5 millions d'animaux meurent à cause du plastique. Un fléau difficile à endiguer. 

Le directeur du D’Bone Collector Museum, le Museum d’histoire naturelle de la ville de Davao, procède à l'autopsie.
©D'Bone Collector Musuem

Elle est morte de faim. Une jeune baleine à bec de Cuvier est décédée après avoir avalé 40 kg de déchets plastiques. Ce sont les conclusions de l’autopsie de Darrell Blatchley, directeur du D’Bone Collector Museum, le Museum d’histoire naturelle de la ville de Davao, aux Philippines. C’est dans la province du Val de Compostelle, dans le sud du pays, que la baleine a été retrouvée.

"La baleine montrait des signes d’émaciation et de déshydratation", raconte Darrell Blatchey. "Elle a vomi du sang avant de mourir. Nous sommes rentrés au musée avec la baleine et nous avons commencé l'autopsie. En atteignant l'estomac, je savais que cette baleine était morte en raison d'une ingestion de plastique. Je n'étais pas préparé à la quantité de plastique".

1,5 million d'animaux meurent chaque année à cause du plastique

Et pour cause, la liste est incroyable. Dans l’estomac de la baleine baignaient seize sacs de riz, quatre sacs utilisés dans les plantations de banane, des dizaines de sacs de course et divers petits emballages, tout était en plastique. "Cette baleine a eu le plus de plastique que nous avons jamais vu dans une baleine. C'est dégoûtant", a écrit Darrell Blatchev. "Les cétacés ne boivent pas d’eau de l’océan. La nourriture qu’ils mangent les alimente en eau fraîche. Dans ce cas, cette baleine est morte de déshydratation et de faim".

La Philippine produit chaque année plus de 60 millions de sacs plastiques. C’est un des plus grands pollueurs des mers à cause de l’usage des produits en plastique jetable. Chaque année plus de 1,5 million d’animaux meurent en raison de la pollution plastique. "Le gouvernement doit prendre des mesures contre ceux qui continuent de traiter les voies navigables et l’océan comme des bennes à ordures", demande le D’Bone Collector Museum. Selon les associations environnementales, la réglementation en matière de déchets est assez stricte aux Philippines, mais elle n’est pas appliquée. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

LES REPARABLES Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Les Réparables, la solution pour prolonger la durée de vie de vos vêtements

Un trou dans votre jean favori, une veste décousue, des tennis abîmés ? Chaque année, des millions de tonnes de textile sont jetées au lieu d'être réparées. La plateforme les Réparables permet aux consommateurs de prolonger la durée de vie de leurs pièces préférées en quelques clics seulement....

Fleurs d halage Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Sur l’île Saint-Denis, une ancienne friche industrielle polluée devient une ferme florale d'ampleur

Dépolluer les sols, faire revenir la biodiversité, créer des emplois porteurs de sens... L'association Fleurs d'Halage s'est lancé le défi de transformer une ancienne friche industrielle de 3,6 hectares polluée aux métaux lourds en ferme florale. Malgré les obstacles, l'association va produire 100...

Zack Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Réparation, recyclage, don… Zack redonne vie aux déchets électroniques

Chaque année, le monde génère 54 millions de tonnes de déchets électroniques. Et la situation empire. Pour casser cette courbe infernale, la startup Zack veut leur donner une seconde vie. Revente, réparation, recyclage, don... elle propose des solutions clé en main aux particuliers et aux...

Gaspillage vestimentaire FabBrick

[La vidéo des solutions] FabBrick, la startup qui transforme nos déchets textiles en briques écologiques

C'est une petite marque qui monte. La startup FabBrick, lancée fin 2018, a créé un nouveau matériau de décoration et bientôt de construction : les déchets textiles. Alors que l'Europe en génère quatre millions de tonnes chaque année, l'architecte Clarisse Merlet a trouvé un procédé pour les...