Publié le 25 janvier 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[VIDEO] Eugène, le boîtier qui vous aide à recycler vos déchets

Qui ne s'est pas retrouvé un jour devant sa poubelle se demandant si le pot de yaourt allait bien dans le bac jaune ? Pour améliorer les pratiques de tri des consommateurs, la start-up Uzer a lancé Eugène, un petit boitier qui scanne les emballages avant de les jeter et indique, en fonction de votre localisation, quels éléments se recyclent. De quoi diminuer les refus en centres de tri. 

Le boitier Eugène est vendu à 99 euros et permet aux consommateurs de savoir, selon sa ville, quel produit se recycle.
©Uzer

Difficile de trier. Si difficile que seulement la moitié des Français le fait de manière systémique. "Et dans ceux qui ont intégré cet écogeste, 50 % font des erreurs tous les jours. Il y a plus de 20 % de refus en centres de tri parce que les poubelles sont mal triées", assure le fondateur de Uzer, Paul Alarcon.

Dans le 10e arrondissement de Paris on recycle les pots de yaourt, pas dans le 3e

Pour améliorer le tri des déchets à la source, chez l’habitant, la start-up spécialisée dans les objets connectés vient de lancer Eugène. Un petit boîtier qui scanne les emballages à jeter et indique quelle partie se recycle. "Le tri dépend de la ville dans laquelle on habite, ou même de l’arrondissement. Dans le 10e arrondissement de Paris par exemple, les pots de yaourt ne sont pas recyclés, alors que dans le 3e, oui", affirme Paul Alarcon. De quoi rendre la tache ardue pour le consommateur.

Le boîtier Eugène (en référence à Eugène Poubelle) géolocalise le lieu d’habitation et peut ainsi indiquer de manière précise dans un emballage camembert par exemple si la partie en carton se recycle ou si, au contraire, l’emballage en plastique ne se trie pas.

300 000 références de produits 

Aujourd’hui, le boîtier renferme plus de 300 000 références dans toute la France et des partenariats ont été noués avec des grandes marques comme Amazon, Carrefour ou Intermarché. Le but étant notamment de collecter les éléments nutritionnels des produits pour en faire profiter le consommateur.

"Le boîtier est connecté à notre application gratuite qui offre plusieurs opportunités. D’abord pour chaque produit scanné vous gagnez des récompenses que vous pouvez redistribuer à une association. L’historique de vos produits est mémorisé et vous permet d’établir une liste de courses. Mais surtout, tous les éléments nutritionnels sont indiqués, ainsi que la note nutri-score", explique le fondateur d’Eugène qui mise sur le mouvement du "bien manger" en France.

Le produit serait déjà en phase de test chez des "acteurs du monde du recyclage et des collectivités locales via des éco-organismes" affirme Paul Alarcon. Déjà 400 usagers ont acheté Eugène (vendu à 99 euros). L’objectif est d’atteindre les 3 000 ventes d’ici la fin de l’année. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Zack Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Réparation, recyclage, don… Zack redonne vie aux déchets électroniques

Chaque année, le monde génère 54 millions de tonnes de déchets électroniques. Et la situation empire. Pour casser cette courbe infernale, la startup Zack veut leur donner une seconde vie. Revente, réparation, recyclage, don... elle propose des solutions clé en main aux particuliers et aux...

Gaspillage vestimentaire FabBrick

[La vidéo des solutions] FabBrick, la startup qui transforme nos déchets textiles en briques écologiques

C'est une petite marque qui monte. La startup FabBrick, lancée fin 2018, a créé un nouveau matériau de décoration et bientôt de construction : les déchets textiles. Alors que l'Europe en génère quatre millions de tonnes chaque année, l'architecte Clarisse Merlet a trouvé un procédé pour les...

Toy rescue barbie

[La vidéo des solutions] Pour Noël, les jouets cassés reprennent vie grâce à la plateforme d'impression 3D Toy Rescue

Une Barbie sans bras, un Rex boiteux, une Gameboy silencieuse... Et si, au lieu de jeter ces jouets cassés, vous les répariez ? La société Dagoma a lancé l'opération Toy Rescue et permet, grâce à l'impression 3D, d'obtenir les pièces détachées des 100 jouets les plus vendus des 30 dernières années...

Bilum Marina Fabre

[La vidéo des solutions] Gilet de sauvetage, tenue de gendarme, affiche… Chez Bilum, les déchets deviennent des accessoires de mode

Des gilets de sauvetage d'Air France transformés en trousses, des vieilles peaux de montgolfières en sacs à dos, des affiches publicitaires en housses d'ordinateur... Depuis quinze ans, Bilum récupère les matériaux destinés à l'incinération pour créer des produits originaux et porteurs d'histoire....