Publié le 14 mars 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[La vidéo des solutions] Recyclivre, l’alternative solidaire et écologique à Amazon

Pourquoi acheter des livres neufs quand des millions sont jetés chaque année ? À l'occasion du Salon du livre, zoom sur Recylivre. Cette entreprise récupère chez les particuliers, entreprises ou associations les livres destinés à la poubelle. Une partie sera envoyée en recyclage, l'autre vendue sur le site Recyclivre.com. Une alternative à Amazon qui a jusqu'ici permis d'éviter l'abattage de 28 000 arbres et la consommation d'un milliard de litres d'eau nécessaires à la fabrication du papier.

Un livre sur quatre en France est détruit.
©CC0

Des cartons remplis de livres sont empilés dans l’atelier parisien de Recyclivre. Du Zola, du Elena Ferrante, des bandes dessinées… Tous les livres qui atterrissent ici ont été collectés dans la capitale chez des particuliers, associations, bibliothèques. "On collecte environ 4 000 livres par jour à Paris", rapporte Arnaud, responsable de l’atelier. Au mur, les écrans indiquent en direct la localisation des équipes parties avec la camionnette électrique récupérer les dons.

À leur retour, les livres sont triés. "On les scanne et l’algorithme nous dit si on doit les vendre ou les recycler selon l’état des stocks, la demande, la rentabilité…", explique Arnaud. Depuis sa création, en 2008, l’entreprise a collecté 10 millions de livres et en a revendu 3,5 millions.

1,4 million d'euros redistribués à des associations

Recyclivre donne 10 % de ses ventes à des associations. Au total, l’entreprise a reversé près de 1,4 million d’euros. Une alternative solidaire, mais aussi écologique car ce concept permet d’éviter la production de nouveaux livres. Résultat : 28 000 arbres ont été sauvés et un milliard de litres d’eau nécessaires à la fabrication du papier ont été économisés.

"On veut avoir un minium d’impact sur la planète et un maximum sur l’Homme", raconte le fondateur David Lorrain. Lorsque les livres sont "acceptés" par l’algorithme ils sont envoyés chez un partenaire qui emploie des personnes handicapées en réinsertion. Ici les livres seront entreposés et préparés pour la vente. "On veut vendre le maximum de livres pour pouvoir réinsérer le plus de personnes en difficulté", avance le fondateur.

Donner une troisième vie aux livres

Recyclivre donne même une troisième vie aux livres. "On travaille avec des ressourceries ou des associations comme Emmaüs ou le Secours populaire", explique David Lorrain. Ces associations, à qui les livres ont été donnés par des particuliers, ne trouvent pas forcément de revendeurs. "Elles n’ont pas de site internet ou de logistique comme la nôtre. On leur permet d’écouler leur stock et de leur indiquer les livres qu’elles peuvent vendre en boutique, ceux qui ne se vendront jamais et ceux qu’on peut vendre sur notre site".

L’entreprise, qui compte sept antennes en France, vient d’ouvrir un bureau en Espagne. Elle a pour ambition de se développer dans toute l’Europe.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Greenly

[La vidéo des solutions] Greenly, l'application qui mesure l'impact carbone de vos achats

La startup Greenly propose une application qui permet aux citoyens de connaître leur budget carbone en fonction de leurs dépenses. Restaurant, essence, sport,... l'application calcule vos émissions de CO2 en se synchronisant à vos données bancaires. Une manière de mieux gérer son empreinte carbone...

Fleurs truffaut ehpad chu 1

[La vidéo des solutions] Les fleurs invendues viennent égayer les Ehpad et hôpitaux

Pour fleurir les Ehpad et hôpitaux, l'enseigne de jardinerie Truffaut, en partenariat avec Phenix, entreprise spécialisée dans la gestion des invendus, a décidé de donner une partie de ses plantes, fleurs, chocolats... Plus de 120 000 euros de produits ont ainsi été distribués. Et ce cas n'est pas...

Cest qui le patron coronavirus

[Vidéo des solutions] La marque "C'est qui le patron" lance un mouvement de solidarité en reversant les gains additionnels dus à la crise du Coronavirus

750 000 euros en seulement une semaine. La marque "C'est qui le patron", face à l'explosion de ses ventes, a décidé de créer un fonds de soutien des citoyens et consommateurs pour y verser ses gains additionnels soit 200 000 euros. Elle appelle les autres entreprises à ne pas profiter de la crise,...

Ecotable Mika Cotellon

[La vidéo des solutions] Avec ses chefs engagés, Ecotable livre 500 repas par jour aux soignants

Ce sont des chefs engagés dans l'alimentation durable et ils ont décidé d'apporter leur aide aux soignants. Une dizaine de chefs réunis par la communauté Ecotable ont lancé l'initiative "Restaurons les soignant.e.s durablement". 500 repas sont livrés chaque jour dans les hôpitaux pour apporter du...