Publié le 18 octobre 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[La vidéos des solutions] Avec Goodeed, financez gratuitement une association en regardant des publicités

Et si on détournait l'argent des publicités ? La startup Goodeed propose aux internautes de réaliser un don à une association simplement en regardant une publicité de 20 secondes. En reversant 60 % de l'argent généré par la publicité, elle a ainsi pu donner 600 000 euros à des associations. 

Goodeed
Sur Goodeed, les internautes peuvent réaliser des dons sans dépenser un centime.
@Goodeed

Elles sont partout. Dans la rue, sur Internet, sur votre téléphone, à la télévision... Les publicités ont envahi notre vie. Pourtant, la startup Goodeed va vous donner envie d'en regarder davantage. Car cette fois, ce sera pour la bonne cause. Il s'agit de reverser l'argent généré par la publicité à une association.

Un modèle publicitaire plus responsable 

Le procédé est simple. L'internaute se rend sur le site de Goodeed et choisit un projet auquel il souhaite "donner gratuitement". Il a le choix entre planter des arbres en Inde, financer des formations de mode pour des jeunes du 93, installer des kits solaires à des familles aux Philippines, aider à l'accès à l'eau potable au Soudan... Pour donner, il lui suffit de regarder une publicité de 20 secondes qui s'affiche sur le site.

"Les entreprises payent pour diffuser leur publicité sur notre site", explique Vincent Touboul Flachaire, jeune entrepreneur qui a lancé Goodeed en 2014. "Contrairement au modèle publicitaire de base, nous reversons 60 % de cet argent aux associations et le reste sert à notre mécanisme".

"On veut démocratiser le don sur internet"

Chaque pub ne rapporte que quelques centimes, mais tout cumulé, le site a pu reverser presque 600 000 euros à des associations depuis sa création. "On veut démocratiser le don sur Internet et permettre à tous, même ceux qui n'ont pas d'argent, de pouvoir en réaliser", avance Vincent Touboul Flachaire qui est fier d'avoir créé une startup à vocation sociale. "Avec le départ de Nicolas Hulot, on a compris que les pouvoirs publics ne pouvaient pas tout, c'est aux citoyens, aux startups, aux grosses entreprises de prendre le relais là où c'est nécessaire".

Et la petite entreprise, qui vient d'être rachetée par KissKissBankBank et la Banque Postale, a même tapé dans l'oeil de Bill Gates. Vincent Touboul Flachaire a été invité par la Fondation Bill et Melinda Gates lors de la cérémonie Goalkeepers qui se tenait à New York fin septembre. Le but était de mettre en avant des acteurs du développement durable et de la lutte contre la pauvreté. Une belle reconnaissance pour cet entrepeneur de 22 ans.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Pour un Noel responsable Rejoue donne une seconde vie aux jouets Pixabay

[La vidéo des solutions] Rejoué donne une seconde vie aux jouets pour un Noël responsable et solidaire

Des Playmobils au Monopoly en passant par les licornes... L'association Rejoué a collecté en 2018 plus de 43 tonnes de jouets. Dans un grand atelier de 2000 mètres carrés à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) elle leur donne une seconde vie pour les revendre à petits prix. Une manière de lutter contre la...

La reserve des arts responsable

[La vidéo des solutions] La Réserve des Arts donne une seconde vie aux déchets de la culture

C'est la caverne d'Alibaba des professionnels de la culture. La Réserve des Arts récupère chaque année à la fin des défilés de mode, des expositions et des événements culturels des tonnes de matériaux destinés à la poubelle. Elle les revend un tiers du prix dans son entrepôt de 1 000 mètres carrés...

Jules et jenn mode responsable black friday

[La vidéo des solutions] Jules & Jenn, la marque slowfashion qui propose des sacs et chaussures indémodables

En plein black Friday, à contre-courant de la surconsommation, la petite marque française Jules & Jenn propose des chaussures et sacs durables au style indémodable. L'objectif : pousser les consommateurs à garder leurs produits le plus longtemps possible. En prime, les pièces sont confectionnées...

Safran sur les toits de Paris

[La vidéo des solutions] Du safran cultivé sur les toits de Paris

Quatre sœurs ont eu l'idée de planter leurs bulbes de Safran sur le toit d'un Monoprix du 13ème arrondissement. Ici pas de pesticide, ni d'irrigation, mais beaucoup d'attention. Car le safran, épice la plus chère au monde, est fragile. La récolte sera vendue en circuit ultra-court, quelques étages...