Publié le 18 octobre 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[La vidéos des solutions] Avec Goodeed, financez gratuitement une association en regardant des publicités

Et si on détournait l'argent des publicités ? La startup Goodeed propose aux internautes de réaliser un don à une association simplement en regardant une publicité de 20 secondes. En reversant 60 % de l'argent généré par la publicité, elle a ainsi pu donner 600 000 euros à des associations. 

Goodeed
Sur Goodeed, les internautes peuvent réaliser des dons sans dépenser un centime.
@Goodeed

Elles sont partout. Dans la rue, sur Internet, sur votre téléphone, à la télévision... Les publicités ont envahi notre vie. Pourtant, la startup Goodeed va vous donner envie d'en regarder davantage. Car cette fois, ce sera pour la bonne cause. Il s'agit de reverser l'argent généré par la publicité à une association.

Un modèle publicitaire plus responsable 

Le procédé est simple. L'internaute se rend sur le site de Goodeed et choisit un projet auquel il souhaite "donner gratuitement". Il a le choix entre planter des arbres en Inde, financer des formations de mode pour des jeunes du 93, installer des kits solaires à des familles aux Philippines, aider à l'accès à l'eau potable au Soudan... Pour donner, il lui suffit de regarder une publicité de 20 secondes qui s'affiche sur le site.

"Les entreprises payent pour diffuser leur publicité sur notre site", explique Vincent Touboul Flachaire, jeune entrepreneur qui a lancé Goodeed en 2014. "Contrairement au modèle publicitaire de base, nous reversons 60 % de cet argent aux associations et le reste sert à notre mécanisme".

"On veut démocratiser le don sur internet"

Chaque pub ne rapporte que quelques centimes, mais tout cumulé, le site a pu reverser presque 600 000 euros à des associations depuis sa création. "On veut démocratiser le don sur Internet et permettre à tous, même ceux qui n'ont pas d'argent, de pouvoir en réaliser", avance Vincent Touboul Flachaire qui est fier d'avoir créé une startup à vocation sociale. "Avec le départ de Nicolas Hulot, on a compris que les pouvoirs publics ne pouvaient pas tout, c'est aux citoyens, aux startups, aux grosses entreprises de prendre le relais là où c'est nécessaire".

Et la petite entreprise, qui vient d'être rachetée par KissKissBankBank et la Banque Postale, a même tapé dans l'oeil de Bill Gates. Vincent Touboul Flachaire a été invité par la Fondation Bill et Melinda Gates lors de la cérémonie Goalkeepers qui se tenait à New York fin septembre. Le but était de mettre en avant des acteurs du développement durable et de la lutte contre la pauvreté. Une belle reconnaissance pour cet entrepeneur de 22 ans.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Stade Olympique grece JNevitt

[Édito Vidéo] Total ne sera pas sur le podium des sponsors des JO 2024

La maire de Paris, Anne hidalgo, ne voulait pas de Total au rang des sponsors des jeux olympique 2024 dans la capitale. Selon elle, l’image du pétrolier français n’est pas alignée sur la volonté de l’évènement d’être neutre en carbone. Pourtant, la grande majorité de la croissance des énergies bas...

Conspiration complot terre plate flat earth kevron2001

[Édito vidéo] Le complotisme, plus fort que jamais en France

L’esprit complotiste se diffuse largement au sein de la population générale. Depuis l’attentat du 11 septembre 2001 jusqu’à l’incendie de la Cathédrale Notre Dame, il n’y a plus de vérités… seulement des théories folles amplifiées par les réseaux sociaux. Pour y remédier il faut ré-enseigner...

Equilibre danger risque MykhailoRidkous

[Décryptage Vidéo] Glyphosate, nucléaire, zones rouges… ne pas confondre danger et risque pour mieux débattre

Nos sociétés refusent tout risque, quand bien même celui-ci est minime. Un rejet qui est particulièrement visible dans des domaines comme l’agriculture, l’énergie, la santé… La raison de cette crainte épidermique est la confusion, propagée par des médias et des "experts", avec la notion de danger. ...

Avec la cravate solidaire le chomage peut se rhabiller

[La vidéo des solutions] Avec la Cravate solidaire, le chômage peut se rhabiller

"L'habit ne fait pas le moine mais il y contribue". Voilà le mantra de la Cravate solidaire. Cette association permet à des personnes éloignées de l'emploi de remettre un pied dans le monde de l'entreprise en leur donnant un costume ou tailleur et en simulant un entretien d'embauche. Une immersion...