Publié le 29 mars 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] Pour Pâques, immersion dans une chocolaterie responsable

C'est l'effervescence pour Pâques dans la chocolaterie de la Table de Cana et de Puerto Cacao à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), dans le nord de Paris. Ici, le chocolat est bio, équitable et artisanal. Une manière de rémunérer correctement les petites coopératives de République dominicaine, mais aussi de donner du sens à cette entreprise dont les trois quarts des salariés sont en insertion professionnelle. 

Chocolaterie bio equitable
Le chocolat de la Table de Cana est vendu dans la boutique parisienne du 10ème arrondissement Puerto Cacao, dans les magasins les Nouveaux Robinsons et bientôt les Biocoop.
Marina Fabre

Le chocolat coule à flots dans la cristalliseuse de la chocolaterie de la Table de Cana à Gennevilliers, près de Paris. Chaque année, plus de 2,5 tonnes de chocolats sont fabriqués ici. Et en cette période de Pâques, les salariés ont mis les bouchées doubles.

Véronique* moule des lapins en chocolat pendant que son collègue Aziz pèse les mendiants. Fatima s’occupe, elle, de les emballer. "Ici, tout est fait artisanalement", explique le directeur, Jean Marie Clément. La seule machine est la cristalliseuse, qui permet au chocolat d’être à bonne température avant de le couler dans les moules. Un moyen pour cette entreprise dont le cœur de métier est l’insertion professionnelle de maintenir l’emploi.

Un chocolat 200 % plus cher que la grande distribution

Tous les chocolats sont labellisés équitable et bio. Ils proviennent de coopératives de République Dominicaine. "On achète en moyenne notre chocolat 200 % plus cher que la grande distribution", affirme le directeur de la Table de Cana. "On permet à des petits coopérants de vivre de leur travail et de rester sur leur terrain".

Selon l’ONG Max Havelaar, la majorité des 5 millions de petits producteurs de cacao dans le monde vivent sous le seuil de pauvreté et "gagnent pour la plupart moins de deux euros par jour". Et d’ajouter : "Lorsque l’on achète une tablette, seulement 12 centimes vont au producteur".

Objectif : doubler la production 

"Nous avons voulu construire une chaîne qui ait le plus de sens possible", affirme Jean-Marie Clément. D'où le rachat, il y a deux mois de la boutique de chocolat Puerto Cacao dans le 10ème arrondissement de Paris. Elle possède sa propre filière d'approvisionnement en chocolat équitable.

Avec cette acquisition, la Table de Cana espère doubler sa production. Elle mise aussi sur la distribution de ses chocolats chez Biocoop. Aujourd'hui, ces derniers sont vendus directement aux entreprises et dans les magasins Les Nouveaux Robinsons.

Marina Fabre @fabre_marina

*Tous les prénoms ont été modifiés 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Un garage solidaire pour aider les plus demunis a retrouver un emploi 01

[La vidéo des solutions] À la Courneuve, un garage solidaire pour aider les plus démunis à retrouver un emploi

Difficile de travailler sans être véhiculé, surtout dans des endroits peu desservis en transport en commun. Des millions de Français font face à cette problématique de mobilité chaque jour. Pour y remédier, à la Courneuve, un garage solidaire propose des réparations à bas coûts pour les chômeurs...

Paques le chocolatier Rrraw mise sur du chocolat ethique et cru 1

[La vidéo des solutions] De la fève à la tablette, le chocolatier Rrraw mise sur le chocolat éthique et cru

Et si, à l'occasion des fêtes de Pâques, vous optiez pour du chocolat cru ? C'est la technique mise en avant par le chocolatier Rrraw à Paris. Une manière de conserver les nutriments, les saveurs originelles de la fève de cacao et d'assurer un approvisionnement éthique. Visite de cette chocolaterie...

Natation synchonisee dans une piscine de dechets plastiques big bang fair

[Vidéo] De la natation synchronisée dans une piscine remplie de déchets plastiques

Des bouteilles, des gobelets, des sacs, des fourchettes... Kate Shortman et Isabelle Thorpe, deux athlètes britanniques de natation synchronisée, ont réalisé leur chorégraphie dans une piscine jonchée de déchets plastiques. Le but est de montrer ce que vivent, au quotidien, les animaux marins.

La louve le supermarche cooperatif pour boycotter la grande distribution

[La vidéo des solutions] La Louve, un supermarché coopératif pour se passer de la grande distribution

C'est un supermarché alternatif qui plaît aux consommateurs désirant éviter la grande distribution. La Louve est gérée par les clients devenus obligatoirement des coopérateurs et travaillant dans le magasin trois heures par mois. Un modèle qui permet de réduire les coûts de main-d'oeuvre. Résultat :...