Publié le 05 avril 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] À Strasbourg, un ancien bunker allemand transformé en ferme urbaine

Des endives, des shiitakés, des champignons, des radis... Voilà ce qui poussent désormais à Strasbourg, dans un ancien bunker allemand du XIXème siècle réhabilité en ferme urbaine. C'est le fruit du travail de la startup Clycloponics, spécialisée dans les lieux urbains désaffectés. 

Bunker ferme urbaine
La société Clycloponics a transformé un bunker en exploitation agricole de champignons, shiitakés, endives et aux micropousses.
Marina Fabre

Le bunker se trouve dans le quartier de la gare de Strasbourg, derrière les lignes de chemin de fer où les vieilles bâtisses semblent délaissées. Ici, les passants ne sont pas nombreux. Mais des curieux viennent toquer à la porte du "Bunker comestible". À tel point qu'Anne-Laure Labrune et Raphaël Maret, les deux fermiers qui ont transformé l'ancien bunker allemand en exploitation agricole font maintenant payer les visites. "On est que deux, on n'a pas le temps de tout faire", déplore l'agricultrice, salariée de la startup Cycloponics, spécialisée dans la transformation de lieux urbains désaffectés en friche.

Limiter au maximum son empreinte écologique 

À l'entrée de cette ancienne poudrière allemande de 200 mètres carrés, les deux salariés ont créé un espace de travail avec bureau et cuisine. Dans une salle au fond, les micro-pousses de moutarde, roquette et radis prennent leurs aises sous les LED colorées. À l'étage, les skiitakés et champignons savourent une température à 19°C et un fort taux d'humidité, conditions idéales pour leur développement.

"On est vraiment dans une démarche écoresponsable", explique Anne-Laure Labrune. "D'abord parce qu'on exploite un lieu qui était complètement laissé à l'abandon. Ensuite parce que toute notre production est bio", énumère la fermière, "enfin parce qu'on livre à vélo. On veut limiter au maximum notre empreinte écologique et surtout privilégier les circuits de proximité et les circuits courts".

La grande distribution veut sa part 

Et cela fonctionne. La production de champignons atteint les 150 kg toutes les deux semaines. Avec les micro-pousses, la production représente 80 barquettes hebdomadaires. Pour le plus grand plaisir des restaurateurs du coin et des AMAP livrées par le Bunker comestible. Fort de leur succès, les jeunes agriculteurs ont été démarchés par la grande distribution. "On hésite encore", admet Anne-Laure Labrune. "Cela nous permettrait de toucher un autre public mais les pratiques de la grande distribution ne correspondent pas aux nôtres".

La prochaine étape est de changer d'échelle en investissant de nouveaux lieux urbains oubliés. Les fondateurs de Cycloponics ont vu grand : 3 500 mètres carrés de parking souterrain près de porte de la Chapelle dans le Nord de Paris.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Pour un Noel responsable Rejoue donne une seconde vie aux jouets Pixabay

[La vidéo des solutions] Rejoué donne une seconde vie aux jouets pour un Noël responsable et solidaire

Des Playmobils au Monopoly en passant par les licornes... L'association Rejoué a collecté en 2018 plus de 43 tonnes de jouets. Dans un grand atelier de 2000 mètres carrés à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) elle leur donne une seconde vie pour les revendre à petits prix. Une manière de lutter contre la...

La reserve des arts responsable

[La vidéo des solutions] La Réserve des Arts donne une seconde vie aux déchets de la culture

C'est la caverne d'Alibaba des professionnels de la culture. La Réserve des Arts récupère chaque année à la fin des défilés de mode, des expositions et des événements culturels des tonnes de matériaux destinés à la poubelle. Elle les revend un tiers du prix dans son entrepôt de 1 000 mètres carrés...

Jules et jenn mode responsable black friday

[La vidéo des solutions] Jules & Jenn, la marque slowfashion qui propose des sacs et chaussures indémodables

En plein black Friday, à contre-courant de la surconsommation, la petite marque française Jules & Jenn propose des chaussures et sacs durables au style indémodable. L'objectif : pousser les consommateurs à garder leurs produits le plus longtemps possible. En prime, les pièces sont confectionnées...

Safran sur les toits de Paris

[La vidéo des solutions] Du safran cultivé sur les toits de Paris

Quatre sœurs ont eu l'idée de planter leurs bulbes de Safran sur le toit d'un Monoprix du 13ème arrondissement. Ici pas de pesticide, ni d'irrigation, mais beaucoup d'attention. Car le safran, épice la plus chère au monde, est fragile. La récolte sera vendue en circuit ultra-court, quelques étages...