Publié le 25 octobre 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[La vidéo des solutions] À Paris, une auberge de jeunesse écoresponsable pour un tourisme durable

Le tourisme représente 10 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Pour y remédier, l'auberge de jeunesse Yves Robert, situé dans le 18ème arrondissement de Paris, a tout misé sur l'écoresponsabilité. 3500 mètres carrés de panneaux solaires photovoltaïques sur les toits, puits canadien, bois, isolation... "On veut montrer qu'il est possible d'opter pour du tourisme durable en ville". 

L'Auberge de jeunesse Yves Robert est situé à la Halle Pajol, dans un ancien entrepôt de la SNCF.
Marina Fabre

C’est un écoquartier qui tranche dans le paysage du populaire 18e arrondissement de Paris. À quelques pas de la station Marx Dormoy, se dresse une immense halle industrielle remise au goût du jour. C’est la Halle Pajol, un ancien entrepôt de tri postal de la SNCF, réhabilité en bibliothèque, gymnase et désormais en auberge de jeunesse.

Sur son toit : 3 500 m2 de panneaux solaires photovoltaïques. "C’est la deuxième plus grande centrale urbaine photovoltaïque de France", se félicite Edith Collavizza, directrice adjointe de l’auberge de jeunesse Yves Robert. Il faut dire que l’architecte, Françoise-Hélène Jourda, spécialiste de l’architecture environnementale, à tout miser sur l’écoconception, de l’isolation du bâtiment à la récupération de la chaleur des eaux grisées. Un puits canadien est par exemple utilisé pour remplacer la climatisation : l’air chaud de l’intérieur passe sous le bâtiment où il se refroidit.

L'eau est chauffée par des panneaux solaires thermiques

"Notre eau est chauffée à 75 % par des panneaux solaires thermiques. Ce sont les rayons du soleil qui viennent chauffer un premier liquide qui ensuite transmet sa chaleur à l’eau que l’on va utiliser pour la douche ou pour se laver les mains", explique Edith Collavizza. Le bois est présent partout dans l’auberge de jeunesse. Matériau de prédilection de l’architecte, il est surtout un très bon isolant.

"On veut montrer qu’il est possible d’opter pour un tourisme durable en ville. On n’est pas obligé de s’éloigner, d’aller dans un endroit reculé", défend Edith Collavizza. Aujourd’hui, le tourisme de masse représente 10 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. L’Auberge de jeunesse veut ainsi sensibiliser les touristes aux questions environnementales.

"Un touriste consomme deux fois plus d'eau qu'un habitant"

"Un touriste consomme deux fois plus d’eau qu’un habitant local. C’est-à-dire qu’en vacances on profite plus, on prend plus son temps. D’où l’importance de trouver des solutions alternatives à nos modes de consommation traditionnelle", souligne la directrice adjointe.

L’auberge de jeunesse, qui a ouvert ses portes en 2013, n’a pas encore estimé son impact carbone. Mais la tendance est bonne. Par rapport à une auberge similaire, elle consommerait 20 % d’eau en moins et, grâce à des murs de bois et de béton d’une épaisseur de 40 centimètres ainsi que des fenêtres non ouvrables, elle chaufferait beaucoup moins le bâtiment. Une expérience à suivre de près. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Incendie en Californie octobre 2019 JoshEdelson AFP

[Édito Vidéo] L’électricien PG&E met le feu à la Californie et illustre le risque physique du changement climatique

Depuis des mois, des incendies ravagent la Californie. Le mauvais entretien des lignes électriques de PG & E n’y est pas étranger alors que la sécheresse, due au changement climatique, s’aggrave dans l’État américain. Si l’entreprise est désormais à genou, c’est l’ensemble de l’État qui vacille...

Manifestante libanaise Liban Joker PatrickBaz AFP

[Édito Vidéo] Face à une économie ultralibéralisée, des soulèvements mondialisés

À travers le monde, des centaines de milliers de personnes manifestent, poussées dans la rue par leur faiblesse de pouvoir d’achat et leur rejet d’une société où les inégalités se creusent. En Équateur, au Chili, cela conduit à des affrontements brutaux et même des morts. Ce mouvement généralisé...

[Édito Vidéo] Taxonomie européenne, Budget vert… quand le débat nucléaire a enfin du sens

Quand anti et pro nucléaires s’affrontent il n’y a pas de vérités qui émergent… seulement des convictions diamétralement opposées. Ce qui est contre-productif au moment où l’urgence climatique et environnementale interroge sur le rôle que l’atome doit jouer à l’avenir. Des réponses pourraient...

Chaleur mondial athletisme qatar MUSTAFA ABUMUNES AFP

[Vidéo] Au Qatar, le mondial d'athlétisme entre chaleur accablante, abandons et défaite écologique

Ce sont des images de souffrance. Sous une chaleur accablante et un taux d'humidité énorme, un nombre record d'athlètes ont abandonné le 50 km marche et le marathon féminin. Pour les épreuves intérieures de ce mondial d'athlétisme, les conditions sont meilleures, le stade étant climatisé. Mais les...