Publié le 25 octobre 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[La vidéo des solutions] À Paris, une auberge de jeunesse écoresponsable pour un tourisme durable

Le tourisme représente 10 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Pour y remédier, l'auberge de jeunesse Yves Robert, situé dans le 18ème arrondissement de Paris, a tout misé sur l'écoresponsabilité. 3500 mètres carrés de panneaux solaires photovoltaïques sur les toits, puits canadien, bois, isolation... "On veut montrer qu'il est possible d'opter pour du tourisme durable en ville". 

L'Auberge de jeunesse Yves Robert est situé à la Halle Pajol, dans un ancien entrepôt de la SNCF.
Marina Fabre

C’est un écoquartier qui tranche dans le paysage du populaire 18e arrondissement de Paris. À quelques pas de la station Marx Dormoy, se dresse une immense halle industrielle remise au goût du jour. C’est la Halle Pajol, un ancien entrepôt de tri postal de la SNCF, réhabilité en bibliothèque, gymnase et désormais en auberge de jeunesse.

Sur son toit : 3 500 m2 de panneaux solaires photovoltaïques. "C’est la deuxième plus grande centrale urbaine photovoltaïque de France", se félicite Edith Collavizza, directrice adjointe de l’auberge de jeunesse Yves Robert. Il faut dire que l’architecte, Françoise-Hélène Jourda, spécialiste de l’architecture environnementale, à tout miser sur l’écoconception, de l’isolation du bâtiment à la récupération de la chaleur des eaux grisées. Un puits canadien est par exemple utilisé pour remplacer la climatisation : l’air chaud de l’intérieur passe sous le bâtiment où il se refroidit.

L'eau est chauffée par des panneaux solaires thermiques

"Notre eau est chauffée à 75 % par des panneaux solaires thermiques. Ce sont les rayons du soleil qui viennent chauffer un premier liquide qui ensuite transmet sa chaleur à l’eau que l’on va utiliser pour la douche ou pour se laver les mains", explique Edith Collavizza. Le bois est présent partout dans l’auberge de jeunesse. Matériau de prédilection de l’architecte, il est surtout un très bon isolant.

"On veut montrer qu’il est possible d’opter pour un tourisme durable en ville. On n’est pas obligé de s’éloigner, d’aller dans un endroit reculé", défend Edith Collavizza. Aujourd’hui, le tourisme de masse représente 10 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. L’Auberge de jeunesse veut ainsi sensibiliser les touristes aux questions environnementales.

"Un touriste consomme deux fois plus d'eau qu'un habitant"

"Un touriste consomme deux fois plus d’eau qu’un habitant local. C’est-à-dire qu’en vacances on profite plus, on prend plus son temps. D’où l’importance de trouver des solutions alternatives à nos modes de consommation traditionnelle", souligne la directrice adjointe.

L’auberge de jeunesse, qui a ouvert ses portes en 2013, n’a pas encore estimé son impact carbone. Mais la tendance est bonne. Par rapport à une auberge similaire, elle consommerait 20 % d’eau en moins et, grâce à des murs de bois et de béton d’une épaisseur de 40 centimètres ainsi que des fenêtres non ouvrables, elle chaufferait beaucoup moins le bâtiment. Une expérience à suivre de près. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

[Vidéo] Du Mexique à la France, les images impressionnantes des tempêtes de grêle en plein été

Ce sont des images impressionnantes, presque apocalyptiques. Au Mexique, un déluge de grêle s'est abattu sur Guadalajara, recouvrant la ville d'une épaisse couche de glace atteignant deux mètres par endroit ! En France, les vidéos de parebrises cédant à l'impact de grêlons de la taille d'une balle...

[Édito Vidéo] Quand on voit ce que les entreprises sont capables de faire pour le football féminin…

Les femmes de l’équipe de France de football rencontrent un succès médiatique inédit depuis le début de la Coupe du monde en France. Si le fait de jouer à domicile et le bon état d’esprit de ces sportives favorisent ce soutien, l’engagement des sponsors pour valoriser le football féminin n’y est pas...

[Édito Vidéo] Total ne sera pas sur le podium des sponsors des JO 2024

La maire de Paris, Anne hidalgo, ne voulait pas de Total au rang des sponsors des jeux olympique 2024 dans la capitale. Selon elle, l’image du pétrolier français n’est pas alignée sur la volonté de l’évènement d’être neutre en carbone. Pourtant, la grande majorité de la croissance des énergies bas...

[Édito vidéo] Le complotisme, plus fort que jamais en France

L’esprit complotiste se diffuse largement au sein de la population générale. Depuis l’attentat du 11 septembre 2001 jusqu’à l’incendie de la Cathédrale Notre Dame, il n’y a plus de vérités… seulement des théories folles amplifiées par les réseaux sociaux. Pour y remédier il faut ré-enseigner...