Publié le 18 janvier 2022

SOCIAL

Les inégalités de richesse se sont creusées de façon inédite pendant la pandémie

La fortune des milliardaires dans le monde a plus augmenté au cours des 19 derniers mois que sur la dernière décennie, affirme Oxfam dans son dernier rapport sur les inégalités mondiales. "C’est la plus forte augmentation depuis que ce type de données est recensé", précise l’ONG. La France ne fait pas exception à cette évolution. Les richesses des grandes fortunes françaises ont ainsi bondi de 86 %, soit un gain de 236 milliards d’euros.

Inegalite ok
Les inégalités se sont creusées avec la pandémie.
@COO sur Pixabay

Les mesures gouvernementales ne sont pas parvenues à préserver les plus pauvres du risque de décrochage pendant la pandémie, loin s'en faut. Les inégalités se sont même accentuées en France entre mars 2020 et octobre 2021. "Les richesses des grandes fortunes françaises ont bondi de 86%, soit un gain de 236 milliards d’euros", avance Oxfam dans son rapport publié à l'occasion de l’ouverture du "Davos Agenda", une semaine de dialogues virtuels organisés par le Forum économique mondial. À titre de comparaison, elles avaient augmenté de 231 milliards d’euros ... en 10 ans, entre 2009 et 2019, souligne l’association.

Les plus fortunés se sont enrichis à des niveaux inédits puisque les cinq premières fortunes de France ont doublé le montant de leurs richesses depuis le début de la pandémie. À eux seuls, ils ont gagné 173 milliards d’euros. "Ces cinq milliardaires possèdent désormais autant que les 40 % les plus pauvres en France", compare l’association qui lutte contre la pauvreté et l'injustice dans le monde. "Pour les milliardaires, la pandémie a été une aubaine", indique ainsi Quentin Parrinello, porte-parole d’Oxfam France. Ils se sont enrichis "principalement en raison de l’argent public versé sans conditions par les gouvernements et les banques centrales dont ils ont pu profiter grâce à une montée en flèche des cours des actions", souligne le spécialiste.

10 % de la population française a besoin de l’aide alimentaire

En effet, l’an passé, la Bourse de Paris a connu une progression fulgurante, avec une envolée de près de 30 % du CAC40, du jamais vu depuis plus de 20 ans. Cette bonne santé des marchés financiers est portée par les profits records des grandes entreprises, des taux maintenus anormalement bas et des plans d’aides massifs déployés par les gouvernements. Alimentés par cette situation, les dividendes versés en 2022 devraient dépasser de 18 % leur niveau d'avant-crise à plus de 2 000 milliards de dollars, après avoir déjà fortement rebondi en 2021. Cette manne financière va ainsi encore contribuer à accroître la fortune des plus aisés.

De l’autre côté du spectre, les conditions de vie des plus démunis se sont dégradées avec la crise. Les travailleurs précaires ont vu leur situation se détériorer avec désormais sept millions de personnes qui sollicitent l’aide alimentaire pour vivre, selon le Secours catholique, soit 10 % de la population française. Par ailleurs, quatre millions de personnes supplémentaires sont en situation de vulnérabilité à cause de la crise, selon le Crédoc.

Un nouveau milliardaire toutes les 26 heures dans le monde depuis la pandémie

L’explosion des inégalités n’est pas réservée à la France et se produit sur toute la planète. Depuis le début de la pandémie, le monde compte un nouveau milliardaire toutes les 26 heures alors que parallèlement  160 millions de personnes sont tombées dans la pauvreté.

Ainsi, le Forum économique mondial, qui publie le classement des risques qui pèsent le plus sur l'humanité chaque année, identifie la fracture sociale comme l’un des grands fléaux qui menace la planète, derrière le changement climatique qui représente le plus grand danger. "Les inégalités d’accès aux vaccins et la reprise économique inégale qui en résulte risquent d’aggraver les fractures sociales et les tensions géopolitiques", écrit ainsi le forum de Davos. Selon les dirigeants, l'érosion de la cohésion sociale est même la principale menace à court-terme dans 31 pays, dont la France. 

"Le futur ou la future Présidente de la République devra tirer les leçons de la crise, en faisant le choix de reconstruire un modèle économique plus juste, au service de l’ensemble des citoyens, plus durable face à la crise climatique qui menace, et plus féministe pour s’attaquer véritablement aux inégalités femmes-hommes", lance ainsi Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France.

Mathilde Golla @Mathgolla


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Mangrove saint laurent du maroni

Un projet de centrale solaire en Guyane montre la difficile prise en compte des droits des peuples autochtones

Les chantiers de la centrale solaire à hydrogène CEOG en Guyane ont commencé. Ce projet était très attendu pour répondre aux problématiques de sécurité énergétique et aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre du département français d'Outre-mer. Cependant, les peuples...

Fifa Qatar 2022 coupe du monde football Giuseppe Cacace AFP

Qatar 2022 : la Coupe du monde, championne des controverses

Il s’agit de l’un des événements sportifs les plus attendus de la planète. Et aussi l’un des plus controversés. Droits humains élémentaires non respectés, soupçons de corruption, bilan climatique catastrophique… les dossiers pesant sur la Coupe du monde au Qatar se révèlent particulièrement lourds...

Qatar Vinci

Qatar 2022 : avec la mise en examen de Vinci, les controverses se multiplient à l’approche de la Coupe du monde

Travail forcé, mauvaises conditions d’hébergement, réduction en servitude… une filiale de Vinci vient d’être mise en examen en raison de ses pratiques sociales sur ses chantiers au Qatar, accusations que le groupe de BTP réfute. À seulement quelques jours de l’ouverture de la Coupe du monde, alors...

Discours du president egyptien Abdel Fattah al Sissi lors de la COP26 a Glasgow en E cosse le 1er novembre 2021 YVES HERMANPOOL AFP

COP27 : derrière les négociations climatiques, l’enjeu crucial des droits humains

La COP27 qui s'ouvre le 6 novembre prochain à Charm-el-Cheikh, en Egypte, doit permettre d'avancer sur la lutte contre le changement climatique. Mais elle peut aussi être l'opportunité pour la communauté internationale de mettre la pression sur le pays hôte, accusé d'être à l’origine de "l’une des...