Publié le 11 janvier 2022

ÉCONOMIE

Crise climatique et fracture sociale : voici les plus grandes menaces qui pèsent sur la planète

Comme chaque année, le Forum économique mondial publie le classement des risques qui pèsent le plus sur l'humanité. À court et à long terme, malgré la pandémie qui sévit depuis deux ans, c'est le changement climatique qui représente le plus grand danger. Mais attention à ne pas sous-estimer les risques de fracture sociale, alerte le rapport. Cette menace s'est considérablement accrue depuis le début du Covid-19, en raison, notamment, de l'inégalité d'accès aux vaccins. 

Forum economique mondial Fabrice COFFRINI AFP
Si la crise climatique est ainsi la plus grande menace, attention tout de même à ne pas sous-estimer les autres.
Fabrice COFFRINI / AFP

C’est un rendez-vous incontournable pour les dirigeants d’entreprises, gouvernements et membres de la société civile. Chaque année, à la mi-janvier et pour une semaine, se tient le célèbre sommet de Davos. Mais cette année, comme en 2021, le Forum économique mondial a été reporté à cause de la pandémie de Covid-19. L’évènement se tiendra finalement au début de l’été mais cela n’a pas empêché le WEF de publier son traditionnel rapport des risques globaux (Global Risks Report 2022).

Cette enquête annuelle très attendue, fruit d’un questionnaire réalisé auprès de 1 000 dirigeants, experts et associations, classe les risques qui menacent l’humanité. Alors que la planète entière subit le Covid-19 depuis maintenant deux ans, la pandémie n’est pourtant pas en haut du classement des risques à long terme qui pèsent sur le monde. Elle fait même "pâle figure", selon les termes du WEF, face au changement climatique.

Et pour cause, les trois principaux risques mondiaux pour les dix prochaines années sont : l’échec des mesures climatiques, les évènements climatiques extrêmes et la perte de biodiversité. "La crise économique créée par la pandémie de Covid-19 risque de retarder les efforts de s’attaquer au changement climatique en encourageant les pays à donner la priorité aux mesures à court terme pour rétablir la croissance économique, indépendamment de leur impact sur le climat, plutôt que de poursuivre une transition verte", notent les auteurs du rapport. Même à court terme, dans les deux prochaines années, ce sont les évènements climatiques extrêmes, qui apparaissent comme les plus préoccupants.

Risques 10 ans

"Désillusion et troubles sociaux"

Si la crise climatique est ainsi la plus grande menace, attention tout de même à ne pas sous-estimer les autres sujets. Notamment l’érosion de la cohésion sociale, la crise des moyens de subsistance ou encore la détérioration de la santé mentale. Trois menaces qui ont considérablement empiré depuis le début de la pandémie. "Les inégalités d’accès aux vaccins et la reprise économique inégale qui en résulte risquent d’aggraver les fractures sociales et les tensions géopolitiques", écrit le WEF. Selon les dirigeants, l'érosion de la cohésion sociale est même la principale menace à court-terme dans 31 pays, dont la France. 

"Les disparités qui mettaient déjà les sociétés à l'épreuve devraient maintenant s'accentuer - 51 millions de personnes de plus devraient vivre dans l'extrême pauvreté par rapport à la tendance pré-pandémique avec le risque d'accroître la polarisation et le ressentiment au sein des sociétés", indique le WEF. "Dans le même temps, les pressions intérieures risquent de renforcer les positions d'intérêt national et d'aggraver les fractures de l'économie mondiale". 

Risques depuis la pandémie

De manière générale, entre les menaces environnementales et sociales, les dirigeants sont particulièrement pessimistes cette année. Seulement un quart des personnes interrogées se disent optimistes quant aux perspectives du monde et 11 % pensent que la reprise économique va s’accélérer. Or l’organisation craint que ce manque d’optimisme "crée un cercle vicieux de désillusion et des troubles sociaux". "Les dirigeants mondiaux doivent s'unir et adopter une approche coordonnée et multipartite pour relever les principaux défis mondiaux et renforcer le sentiment de résilience avant la prochaine crise", a déclaré Saadia Zahidi, la directrice générale du WEF.

Marina Fabre Soundron @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Manifestation bruxelle pass sanitaire omicron covid Sander De Wilde Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Manifestation monstre contre les mesures sanitaires à Bruxelles, premier signe de colère sociale européenne ?

Des dizaines de milliers de manifestants, venus de Belgique et d’autres pays européens, ont défilé à Bruxelles pour protester contre les mesures sanitaires. Des émeutes violentes ont éclaté en fin d’après-midi dans un climat d’extrême tension. A l’heure où la France lance son pass vaccinal, la...

Taubira primaire populaire JEAN PHILIPPE KSIAZEK AFP

Primaire Populaire : le soutien de Christiane Taubira suffira-t-il à lancer le débat de fond ?

La campagne des Présidentielles 2022 ressemble à une course d’écuries individuelles où n’est débattue que la progression comparée des uns et des autres dans les sondages. Primaire après primaire, le débat de fond sur les dimensions sociales et environnementales des programmes n’a toujours pas...

EMacron PFUE capture

PFUE : Emmanuel Macron dessine un projet européen avec un modèle social et bas carbone

Emmanuel Macron a esquissé les grandes lignes de son projet pour la Présidence Française de l’Union européenne (PFUE) que le pays exercera à partir du 1er janvier prochain. Il a détaillé pendant plus d’une heure, une ambition forte tous azimuts - social, climat, politique internationale - en faisant...

Valerie Pecresse presidentielle JULIEN DE ROSA AFP

Valérie Pécresse, candidate de la droite républicaine, a une petite place pour l’environnement

Les militants des Républicains ont finalement désigné Valerie Pécresse comme candidate aux Présidentielles pour porter la voix de la droite républicaine. Mettant en avant une grande première, la désignation d’une femme pour mener la campagne d’un parti de gouvernement, la Présidente de la Région île...