Publié le 10 janvier 2019

SOCIAL

Pollution, pauvreté, migration... L'état du monde en 10 chiffres clés

10 % de personnes dans l’extrême pauvreté, 2,7 milliards de femmes sans travail, 50 % d’élèves pas assez formés… Mais aussi un meilleur accès aux services financiers et à l’électricité. C’est un portrait contrasté de notre civilisation que dessine la Banque mondiale à l’occasion de cette année 2019.

La banque mondiale veut montrer quelles sont les voies d'améliorations pour aboutir à un monde plus inclusif.
@NicoElNino

Moins de 10 % de Terriens dans l’extrême pauvreté…

"Alors que l’année 2018 s'achève, le taux d’extrême pauvreté dans le monde est à son niveau historique le plus bas", lance d’entrée ce rapport qui place ce critère en tête de liste de son panorama. Aujourd’hui moins de 10 % de l’Humanité vit avec moins de 1,9 dollar par jour contre 37 % en 1990.

 

… Sauf en Afrique subsaharienne, où elle atteint 41 %

L’Afrique subsaharienne en revanche connaît une situation inverse où "le nombre d’habitants vivant dans l’extrême pauvreté a augmenté en Afrique subsaharienne, pour passer de 278 millions en 1990 à 413 millions en 2015". C’est le seul endroit où ce nombre augmente. Sur les 28 pays les plus pauvres, 27 sont sur ce continent. Pire, le Nigeria comptera bientôt plus d’habitants pauvres que l’Inde, alors que sa population est sept fois moins importante.

 

68,5 millions de déplacements forcés en un an

Les massives migrations de population sont loin de ne toucher que les côtes européennes. En 2017, 43,1 millions ont migré à l’intérieur de leur propre pays, tandis que 25,4 millions ont franchi une frontière. "Contrairement à une idée largement répandue, 85 % de ces réfugiés se trouvent dans des pays en développement", assure la Banque mondiale. Le pays qui compte le plus grand taux de réfugiés est le Liban où un habitant sur quatre est Syrien. Le réchauffement pourrait mettre 150 millions de réfugiés climatiques sur les routes d’ici 2050.

 

91 % de la population mondiale exposée à la pollution atmosphérique

Selon les données de l’Organisation mondiale de la Santé couvrant 4 300 villes et zones habitées de 108 pays, plus de neuf personnes sur dix respirent un air pollué. Les zones les plus gravement touchées sont la Méditerranée orientale et l’Asie du Sud-Est. "7 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution de l’air", dont 90 % dans des pays à faibles revenus.

Pollution atmosphérique agglomérations monde @OMS

 

33 % des déchets brûlés ou non traités dans le monde

Dans les pays à faible revenu, "93 % des déchets sont brûlés ou abandonnés sur des routes, des terrains à découvert ou dans des cours d’eau, contre 2 % seulement dans les pays à revenu élevé", rapporte la Banque mondiale. En moyenne dans le monde, "les autorités locales ne peuvent couvrir que 50 % des coûts d’investissement nécessaires à la gestion des ordures ménagères".

Traitement et élimination des déchets @banquemondiale

 

2,6 milliards de personnes n’ont pas accès à des toilettes et à de l’eau propre

Le manque d’assainissement est responsable de 1,6 million de décès par an et contribue aux retards de croissance, dont souffrent 150 millions d’enfants dans le monde. La Banque mondiale a déjà investi 10 milliards de dollars sur ce sujet.

 

Moins de 50 % des élèves atteignent un niveau minimal compétences scolaires

La Banque mondiale a harmonisé les évaluations internationales d’élèves dans 160 économies. "Les notes moyennes vont de 600 dans les pays les plus performants, à 300 dans les pays les moins performants (la note de 400 correspondant au niveau de compétences minimal)", calcule l’institution. Par ailleurs, 260 millions d’enfants et de jeunes ne sont pas du tout scolarisés.

 

2,7 milliards de femmes écartées du marché de l’emploi

"Les femmes ne sont pas autorisées à occuper certains emplois dans 104 pays, 59 pays n’ont pas de législation sur le harcèlement sexuel au travail, et dans 18 pays, les maris sont légalement en droit de s’opposer à ce que leurs épouses travaillent", rapporte le dernier rapport. Toutefois, ces deux dernières années, 87 réformes de la législation ont été adoptées dans 65 économies afin d’améliorer l’inclusion économique des femmes.

 

63 % des adultes ont accès à un service financier

L’accès à un service bancaire est indispensable selon la Banque mondiale, en particulier pour participer à l’économie numérique. Or, le taux d’accès des adultes est passé de 54 à 63 % entre 2014 et 2017. Cependant près d’un tiers des adultes, soit 1,7 milliard de personnes, reste exclu du système financier. Les femmes étant plus touchées que les hommes.

Inclusion services financiers @banque mondiale

 

13 % de la population mondiale vit encore sans électricité

Cela représente un milliard d’individus principalement situé dans des zones rurales en Afrique subsaharienne, en Asie centrale et en Asie du Sud. Toutefois, le monde progresse à grands pas sur ce point avec 118 millions de raccordements par an. "40 pays ayant atteint l’accès universel depuis 2010", se réjouit l’institution qui met en valeur le développement des réseaux mais aussi des systèmes isolés (grâce aux batteries par exemple).

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Vaccin Covid 19 Byjeng

Covid-19 : En privant les pays pauvres de vaccin, les laboratoires alimentent "une crise des droits humains sans précédent"

Alors que les géants pharmaceutiques ont été applaudis pour leur rapidité à produire un vaccin pendant la pandémie de Covid-19, l'ONG Amnesty International les accuse, dans un nouveau rapport, de ne pas respecter les droits humains en fournissant quasi uniquement les pays riches, au détriment des...

Deforestation changement sol Free Photos de Pixabay

2020, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement

Le nombre de défenseurs de l'environnement assassinés dans le monde ne cesse d'augmenter. Le nouveau rapport de Global Witness recense au moins 227 meurtres, dont la moitié en Colombie. Un record alors que les trois quarts des victimes luttaient contre la déforestation dans des pays en...

Brésil : Jair Bolsonaro accusé de perpétrer un génocide contre les peuples autochtones en pleine pandémie

L'Articulation des peuples autochtones du Brésil (APIB) a demandé le 12 août à la Cour Pénale Internationale d'ouvrir une enquête sur le président brésilien pour "génocide" et "écocide". L'association accuse le dirigeant d'avoir profité de la pandémie pour renforcer une "politique anti-autochtone"....

Talibans Afghanistan AFP

[Édito] Afghanistan : la guerre perdue de l’alternative aux Talibans

La spectaculaire reconquête de l’Afghanistan par les Talibans après 20 ans de guerre, montre l’impuissance de la coalition internationale à implanter un modèle alternatif. Les Américains, qui y ont déversé des milliards de dollars, ont alimenté la corruption et la domination de chefs de guerre sans...