Publié le 04 février 2021

SOCIAL

Covid-19 : Le gouvernement met en garde sur le relâchement des entreprises en matière de télétravail

La France peut échapper au confinement même si la situation épidémique est tendue. Selon le gouvernement, une des conditions pour éviter de nouvelles restrictions sanitaires est un recours accru au télétravail. Or selon la ministre du Travail, il y a un relâchement de cette pratique, en particulier dans les secteurs de l'informatique, des banques-assurances, de l'immobilier, du juridique et de la communication

Elizabeth Borne Teletravail MartinBureau AFP
Elizabeth Borne, ministre du travail, lors de son appel à plus de télétravail pour limiter l'épidémie de Covid-19.
@MartinBureau/AFP

Une nouvelle fois, jeudi 4 février, Jean Castex, accompagné d’une cohorte de ministres, a animé une conférence de presse sur la progression de l’épidémie de covid-19 en France, sur la campagne vaccinale et sur les mesures de restriction sanitaire. Si la bonne nouvelle est qu’un nouveau confinement ne sera "envisager qu'en tout dernier recours", le Premier ministre alerte sur la situation "particulièrement fragile", avec actuellement 27 000 personnes hospitalisées.

Mis à part Mayotte, aucunes nouvelles règles de sécurité n’ont été annoncées. En revanche, l’Exécutif tape du poing sur la table au sujet du relâchement du télétravail. "Il y a encore trop d'entreprises où le télétravail serait possible, mais n'existe pas du tout ou à des niveaux très faibles", a déploré le Premier ministre, en invitant les administrations publiques à "montrer l'exemple".

Élisabeth Borne, la ministre du Travail, fait un point sur le télétravail. Elle rappelle que le travail à domicile est obligatoire quand celui-ci est possible. "Mais le recours à celui-ci baisse depuis fin novembre", regrette-t-elle, alors qu'un tiers des Français pourraient travailler de chez eux. Elle pointe du doigt un relâchement dans les secteurs de l'informatique, des banques-assurances, de l'immobilier, du juridique et de la communication notamment.

Chaque jour compte

Selon une étude du ministère, parmi les actifs pouvant facilement travailler, 64 % seulement ont télétravaillé au moins partiellement, la semaine dernière, contre 70 % début novembre. "30 % seulement de ceux qui peuvent télétravailler à 100 % le faisaient, contre 45 % début novembre" poursuit Élisabeth Borne. Le gouvernement donne donc des instructions : "que les salariés qui télétravaillent aujourd'hui un, deux ou trois jours par semaine, fassent au moins un jour de télétravail en plus. Chaque jour compte", insiste Élisabeth Borne.

Toutefois, les salariés qui sont à 100 % éloignés de leur entreprise, l’autorisation de revenir est maintenue comme "soupape en cas de nécessité". En effet, le gouvernement veut ainsi préserver la santé mentale des Français exposés à un sentiment d’isolement. Un autre risque était pointé du doigt par des salariés et syndicat : celui du droit à la déconnexion. Avec l’essor du travail à la maison, la frontière entre vie privée et vie professionnelle s’est faite plus floue et la majorité des télétravailleurs encadrants déplorent une hausse de leur charge de travail.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Leroy Merlin greve SYLVAIN LEFEVRE HANS LUCAS VIA AFP

Chez Decathlon, Leroy Merlin, Sephora… la révolte des bas salaires

C’est une colère qui gronde dans les grandes entreprises françaises. Chez Leroy Merlin, Sephora, Labeyrie... des salariés débrayent et réclament une augmentation de leur salaire. Alors que plusieurs secteurs font face à une pénurie de main d'œuvre, que l'inflation et la hausse des prix de l'énergie...

Livreur a velo condition de travail Felipe Beltrame NurPhoto NurPhoto via AFP

Des livreurs à vélo dans les rues inondées, symbole d’un modèle défaillant

À Montpellier après des inondations, à New York après l'ouragan Ida... les mêmes scènes de livreurs à vélo bravant les intempéries pour réaliser leurs courses ont été filmées provoquant un tollé sur les réseaux sociaux. Si les consommateurs commandant un repas en pleine tempête sont pointés du...

Tesla Bot Tesla

Tesla annonce le développement d’un robot humanoïde pour débarrasser les humains des travaux difficiles

Débarrasser le monde des travaux difficiles et répétitifs. Après la volonté d'aller dans l’espace, voici la nouvelle mission qu’Elon Musk, le patron de Tesla et Space X, s’est donnée. La réponse passera par le développement d’un robot humanoïde, utilisant les technologies d’intelligence artificielle...

Radium girls cadrans DR

Ces scandales qui ont changé le monde : le sacrifice des Radium Girls pour les droits des salariés

La folie du Radium a envahi le monde dans les années 20. Ce matériau miracle a envahi la cosmétique, l’alimentation, le textile, l’horlogerie. Des jeunes ouvrières, les Radium Girls, chargées d’appliquer des peintures lumineuses sur des cadrans seront victimes des radiations à force d’ingurgiter du...